Renaissance, tome 1 : La Princesse de la Nuit de Cassandra Clare

★★★★★ (4,75/5) — « À travers ce nouveau chapitre, Cassandra Clare étoffe davantage son univers et l’enrichit avec brio. J’ai vraiment pris un plaisir fou à suivre les traces de ses nouveaux protagonistes, riches et complexes, et à retrouver mes anciens fidèles compagnons de route pour une nouvelle aventure aussi palpitante que passionnante. »

renaissance1

« Les règles édictées par l’Enclave devaient être respectées, si cruelles soient-elles. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Lady Midnight (The Dark Artifices, #1)
Titre français : Renaissance, tome 1 : La Princesse de la Nuit
Auteur : Cassandra Clare
Editeur : Pocket Jeunesse
Genre : jeunesse, fantastique, littérature étrangère
Parution originale : 08 mars 2016
Parution française : 04 mai 2017
Nombre de pages : 768

A voir aussi
+ en savoir plus sur Cassandra Clare (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Pocket Jeunesse
+ en savoir plus sur l’univers de The Mortal Instruments
+ chronique The Mortal Instruments, tome 1 : La Cité des Ténèbres
+ chronique The Mortal Instruments, tome 2 : La Cité des Cendres
+ chronique The Mortal Instruments, tome 3 : La Cité de Verre
+ chronique The Mortal Instruments, tome 4 : La Cité des Anges Déchus
+ chronique The Mortal Instruments, tome 5 : La Cité des Ames Perdues
+ chronique The Mortal Instruments, tome 6 : La Cité du Feu Sacré
+ chronique Les Origines, tome 1 : L’Ange Mécanique
+ chronique Les Origines, tome 2 : Le Prince Mécanique
+ chronique Les Origines, tome 3 : La Princesse Mécanique

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Après le meurtre de ses parents, Emma Carstairs rejoint l’Institut des Blackthorn pour devenir une redoutable Chasseuse d’Ombres. Et quand des crimes similaires sont découverts, elle est décidée à retrouver l’assassin et à se venger.
Mais dans sa quête de vérité émergent de nombreuses questions : que veulent dire ces étranges inscriptions sur les corps ? Pourquoi l’Enclave leur a-t-elle interdit de chercher le coupable ? Et surtout, pourquoi ses pouvoirs de parabatai deviennent-ils aussi puissants en présence de Julian ?

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (4,75/5)

Lorsque j’ai découvert que Cassandra Clare n’avait pas fini d’inonder ses lecteurs de nouvelles aventures au pays des ‘Chasseurs d’Ombres’, j’ai bondi de joie. J’avais hâte de pouvoir me plonger une nouvelle fois au sein de cet univers fortement familier maintenant. C’est pourquoi, j’ai tenté la lecture en VO de cette nouvelle série. Malheureusement, je ne suis pas parvenu à rentrer pleinement dans ma lecture et j’ai dû l’abandonner. Rien de grave car je m’étais juré de me venger sur sa sortie française et c’est chose faite ! Que ça va être long d’attendre quelques mois avant de découvrir la suite des péripéties d’Emma et de ses fidèles compagnons, hauts en couleur, passionnants et mystérieux.

Pourtant et malgré mon impatience, je craignais quelque peu cette nouvelle lecture par peur d’être lassé. En effet, Cassandra Clare en est déjà à sa troisième saga. Fort heureusement, il est indéniable de constater qu’elle est parvenue à élargir et approfondir encore plus son univers. De nouvelles créatures et de nouveaux personnages viennent peupler le paysage des ‘Chasseurs d’Ombres’, chose que j’ai réellement appréciée. Je me suis laissé de nouveau immerger par ce monde merveilleux et magique dans lequel je retrouve vite mes marques et surtout grâce auquel, je ne cesse de voyager.
Une fois n’est pas coutume et comme à chaque nouvelle série, les complots et autres intrigues présentés par l’auteure sont toujours aussi étonnants et palpitants à parcourir. Malgré quelques légères impressions de déjà-vu, j’ai apprécié suivre l’enquête menée par Emma et toute sa bande. Il faut dire que Cassandra Clare mène, une nouvelle fois, le lecteur à la baguette et réalise d’importants retournements de situation et d’incroyables révélations que je n’ai pas vu venir tellement j’étais pris dans l’histoire. Maintenant arrivé au bout de ce joli pavé, je me demande réellement quelle tournure prendra cette nouvelle trilogie qui se promet intense et épatante à lire.
De plus, l’auteure n’hésite pas à mettre en avant l’importance de l’amour au sens large du terme et sous toutes ses formes. À chaque nouvel ouvrage, elle place les sentiments de ses protagonistes au cœur de son récit. Ainsi, elle livre un écrit poignant et sincère porté par une plume débordante de sensibilité et offre, entre deux chapitres truffés d’action, quelques moments de poésie et de douceur. Entre amour et danger, mystère et poésie, j’ai littéralement été bercé par le style de Cassandra Clare, qui se dévoile toujours aussi addictif.

Mieux encore, les personnages peuplant ce premier tome se démontrent d’une richesse et d’une profondeur incroyable. Malgré leur nombre important, chacun se démarque aisément par sa personnalité et son caractère. Grâce à ses presque 800 pages, j’ai pris le temps de connaître notre joli tandem, formé d’Emma et de Julian, qui n’a cessé de me régaler. Tandis qu’Emma, notre jeune chasseuse téméraire et intrépide, tente par tous les moyens de venger la mort de ses parents, Julian se montre beaucoup plus mature, réfléchi et avant tout dévoué à sa famille. En tant que ‘parabatai’ ces deux êtres se complètent à la perfection et semblent ne former qu’un. J’ai d’ailleurs fortement aimé et trouvé intéressante la nature ainsi que l’évolution de leur relation, aussi ambiguë soit-elle. Celle-ci m’a souvent rappelé celle de Jace et Clary tout en étant à la fois globalement mieux abordée et développée. En ce sens la plume de Cassandra Clare a réellement évolué et son travail m’a épaté de par sa justesse.
Comme je l’évoquais, du fait de leur diversité, ils ne sont pas les seuls à m’avoir plu et j’admets avoir énormément aimé découvrir l’histoire de Mark, le frère aîné de Julian. Ce personnage est vraiment attachant de par son passé torturé et son futur incertain. Grâce à lui, j’ai été ravi d’en apprendre davantage sur la ‘Chasse Sauvage’ et ses nombreuses coutumes. Malgré la noirceur de ce peuple, je l’ai trouvé fascinant. Bien entendu, j’aurais été déçu de ne pas retrouver les anciens protagonistes présents dans les précédentes séries de ‘The Mortal Instruments’. Ainsi, chaque infime partie où il était question de Clary, Jace, Magnus, et tant d’autres, je jubilais de plaisir. Je ne peux rien vous dévoiler, mais attendez-vous à quelques petites surprises donnant réellement le sourire.

En conclusion, à travers ce nouveau chapitre, Cassandra Clare étoffe davantage son univers et l’enrichit avec brio. J’ai vraiment pris un plaisir fou à suivre les traces de ses nouveaux protagonistes, riches et complexes, ainsi qu’à retrouver mes anciens fidèles compagnons de route. Après avoir fermé ce livre, je suis déjà nostalgique de tout ce petit monde et j’ai d’ores et déjà hâte d’avoir la suite entre mes mains. Il n’y a plus aucun doute possible, Cassandra Clare m’a ensorcelé.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (19,90€)

4 commentaires

Laisser un commentaire