La Mort du Temps d’Aurélie Wellenstein

La mort du temps ban

★★★★☆ (4/5) — « ‘La Mort du Temps’ est un roman hors normes, une très belle illustration de la raison pour laquelle Aurélie Wellenstein est une auteure de fantasy/science-fiction à suivre. »

La mort du temps

« Et le silence
soudain
tomba. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : La Mort du Temps
Auteur : Aurélie Wellenstein
Editeur : Scrinéo
Genre : Fantastique, jeunesse, post-apocalyptique
Parution originale : 11 mai 2017
Nombre de pages : 288

A voir aussi
+ retrouvez Aurélie Wellenstien sur son blog

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Un éclair aveuglant, suivi d’une terrible onde de choc…
En l’espace de quelques minutes, un séisme temporel ravage la Terre, et la vie de Callista bascule. Le monde qu’elle connaissait n’est plus. Les différentes époques se sont mélangées, les corps des survivants ont fusionnés les uns avec les autres ou avec leur environnement.
Indemne, Callista avance au hasard, à la recherche d’un refuge dans ce chaos. Talonnée par le « Flash », réplique mortelle du tremblement de terre, elle rencontre d’étranges créatures, amies ou ennemies, issues de siècles différents.
Pour la jeune fille, une lutte terrifiante s’engage au rythme des pulsations du Flash.
Si elle s’arrête ou ralentit, elle sera anéantie…

⇢ AVIS

8
MARION
Note : ★★★★☆ (4/5)

Ayant déjà eu l’occasion de lire la plume d’Aurélie Wellenstein, c’est sans grande hésitation que j’ai acheté ce livre. Je me doutais en lisant le quatrième de couverture que ce nouvel ouvrage différerait pas mal de ce que j’ai l’habitude de lire, et j’avoue en ressortir un peu perplexe, comme sonnée. Ce fut une très bonne découverte, mais je ne m’attendais clairement pas à ce genre de lecture !

Tout commence sur les chapeaux de roue lorsque dès le premier chapitre Callista, à peine réveillée du coma, se retrouve dans un Paris ravagé par un étrange séisme temporel : les époques, les gens, les choses et l’espace temps lui-même semblent se mélanger et se déformer au gré des flux et reflux temporels, et il lui faut immédiatement fuir cette « chose » si elle veut survivre.

Nous voici donc embarqués en à peine 30 pages dans cette course folle en compagnie de cette jeune fille, sans même avoir le temps de respirer ou de comprendre de quoi il en retourne, et finalement je ne sais pas bien si je me suis réellement attachée à elle, car je ne sais pas si j’en ai vraiment eu le temps. Cependant, c’est un personnage facile à suivre, avec des réactions et des choix terriblement humains, et je ne peux certainement pas lui jeter la pierre pour ce qu’elle est amenée à faire.
Pendant un bon premier tiers du livre, Callista est la seule protagoniste, et j’ai trouvé ça un peu longuet – sans doute la raison pour laquelle j’ai mis un peu de temps à entrer dans l’histoire. Heureusement l’arrivée haute en couleurs de Roland vient chambouler tout cela (comment ne pas aimer un personnage qui arrive à placer ‘anjorner’ et ‘charmongne’ en moins de trois pages ?!), et une fois notre quatuor de héros constitué, la dynamique de ce petit groupe est vraiment intéressante et agréable.

Concernant l’histoire en elle-même, elle est une très belle illustration de la raison pour laquelle Aurélie Wellenstein est une auteure de fantasy/science-fiction à suivre.
Elle se joue ici des difficultés qu’il pourrait y avoir à entremêler autant d’époques et de personnages si différents, et nous offre une aventure originale et très bien montée. Pour vous donner une idée de l’univers de ce livre, regardez sa couverture : rares sont celles qui sont aussi fidèles à l’oeuvre qu’elles sont censées illustrer.
L’auteure ose des schémas nouveaux, surprenants, inattendus, et il est amusant de voir que parfois l’héroïne semble aussi démunie que nous devant tous cela. Quant au final, il est, je trouve, très réussi et brille par son originalité : jamais encore je n’en avais croisé un semblable dans un livre !

‘La Mort du Temps’ est un roman hors normes, qui peut déstabiliser au premier abord mais qui se termine sur une conclusion originale et très bien ficelée. Tout le talent de l’auteure est, finalement, de réussir à nous emmener dans ce monde glauque, lugubre, désorientant, organique presque, et hors du Temps, et de nous faire croire à cette réalité apocalyptique et à ces personnages hors du commun.
Si vous aimez la science fiction post-apocalyptique, je ne peux que vous conseiller ce roman très particulier !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon, Scrinéo (16,90€)
Ebook — Amazon, Fnac (11,99€)

2 commentaires

Laisser un commentaire