The Mortal Instruments, tome 6 : La Cité du Feu Sacré Cassandra Clare

lacitedufeusacrecouv

★★★★★ (5/5) — COUP DE ♥ — « Cassandra Clare apporte une conclusion aussi haletante qu’explosive. Ce dernier tome marque un point final à la série mais ouvre une infinité de perspectives quant à l’oeuvre et son univers que je ne veux ni quitter, ni oublier. »

la-cite-des-tenebres-tome-6-la-cite-du-feu-sacre-699574

« A force de ne jamais se dévoiler à personne, on finit par s’oublier. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : City of Heavenly Fire (The Mortal Instruments #6)
Titre français : The Mortal Instruments, tome 6 : La Cité du Feu Sacré
Auteur : Cassandra Clare
Editeur : Pocket Jeunesse
Genre : jeunesse, fantastique, littérature étrangère
Parution originale : 27 mai 2014
Parution française : 04 juin 2015
Nombre de pages : 791

A voir aussi
+ en savoir plus sur Cassandra Clare (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Pocket Jeunesse
+ en savoir plus sur l’univers de The Mortal Instruments
+ chronique The Mortal Instruments, tome 1 : La Cité des Ténèbres
+ chronique The Mortal Instruments, tome 2 : La Cité des Cendres
+ chronique The Mortal Instruments, tome 3 : La Cité de Verre
+ chronique The Mortal Instruments, tome 4 : La Cité des Anges Déchus
+ chronique The Mortal Instruments, tome 5 : La Cité des Ames Perdues

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Les ténèbres s’abattent sur le Monde Obscur. Le chaos et la destruction se propagent à une vitesse terrifiante. Clary, Jace, Simon et leurs compagnons rassemblent leurs forces pour faire face au démon le plus puissant qu’ils aient jamais affronté : Sébastien, le frère de Clary. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. L’unique espoir de l’anéantir se trouve au coeur du Royaume des Démons. Mais, pour les Chasseurs d’Ombres, ce voyage exige de lourds sacrifices. La quête s’annonce plus difficile que jamais…

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (5/5)
COUP DE ♥

C’est avec une immense hâte et une certaine appréhension que je me suis lancé dans le dernier épisode de cette série. J’appréhendais énormément les futurs choix qu’aurait pu opérer Cassandra Clare du fait que chaque tome s’assombrissait et laissait percevoir une finalité chaotique. Finalement, ce dernier tome est un véritable coup de cœur. Je suis passé par une multitude d’émotion au cours de cette lecture dont j’ai dévoré chaque mot, chaque phrase et chaque chapitre comme si c’était le dernier. Tout en faisant traverser le lecteur dans les méandres de l’enfer, l’auteure offre une certaine renaissance à son oeuvre aux possibilités illimitées.

Il faut dire qu’elle démarre sur les chapeaux de roues et offre au lecteur un virage totalement déroutant. A tel point que j’ai moi-même vérifié si je ne m’étais pas trompé de roman. Sans crier gare, Cassandra Clare écrit d’un tout nouveau point de vue, celui d’Emma, une toute jeune ‘Chasseuse d’Ombres’ encore au stade de l’entrainement venue retrouver son ami d’enfance Julian. Alors qu’elle pensait couler des jours heureux, entourée de ses proches, Sébastien, notre antagoniste, décide de frapper à l’institut de Los Angeles afin de rallier les Néphilims à sa cause. Quiconque osera se mettre en travers de son chemin se verra transformé en ‘Obscurs’ grâce à la coupe infernale. Avec l’aide de l’Enclave ils parviendront à rejoindre Idris, l’endroit où ils seront le plus en sécurité et où nos anciens protagonistes se préparent à une terrible guerre.
C’est une véritable course contre la montre et un véritable page-turner explosif qui est offert au lecteur. Cassandra Clare n’hésite tout simplement plus à nous faire souffrir en même temps que ses personnages. Tout au long de l’histoire, l’action sera omniprésente, et elle progressera au fil des chapitres. Les portes de l’enfer ainsi que celle de l’amour nous serons ouvertes et qu’il s’agisse de l’une ou de l’autre c’est avec crainte que je les ai traversées. J’en suis ressorti complètement déboussolé et bouleversé. Avec ce tome final, l’auteure fait tomber toutes les barrières qu’elle avait dressées. Chaque personnage se dévoilera dans son intégrité au lecteur, se rendant bien plus humain et réel. J’ai tellement été saisi par les nombreuses révélations offertes sur chacun que j’en ai presque oublié qu’ils n’étaient formés que de simples mots. Cassandra Clare a ce prestigieux pouvoir de donner vie à ses personnages. Sans pour autant m’identifier à l’un deux j’ai vraiment eu l’impression de les accompagner et de les aider dans cette ultime quête d’identité. Façonnés par leur passé et leurs choix, plus particulièrement Jace, ils devront faire table rase de ce qu’ils étaient afin de se pardonner ce que la vie leur a réservé. De ce fait, chacun fait amende honorable et tandis qu’ils combattront les ‘Forces Obscures’ chacun vivra son propre combat. J’ai vraiment été saisi et ému par toute cette explosion de sentiments parfaitement écrite et dosée et bien souvent surprenante, contrastant totalement avec l’univers sombre de la saga. Plus je progressais dans ma lecture et plus j’apercevais la lueur, si faible, de ce tunnel infernal où chaque page tournée m’a fait retenir mon souffle. Tout en sensibilité, le point final qu’elle donne à cette série m’a mis les larmes aux yeux et même si j’ai très envie de lire ses autres écrits, je n’ai vraiment pas envie de quitter cette troupe d’amis formée de leurs différences et de l’amour qu’ils se portent tous mutuellement. C’est en quelque sorte une leçon de vie que nous dédie Cassandra Clare avec cette finalité. Peu importe d’où l’on vient ou qui nous sommes, le principal est que nous apprenions de nos erreurs afin d’avancer et de devenir meilleur.

Cette sensation provient surtout de la plume enchanteresse de l’auteure. J’ai eu, là encore, une impression de renouveau malgré son style pourtant si familier. J’avais trouvé dans certains tomes qu’elle usait du même procédé et même si cet effet reste parfois présent, elle fait un effort incroyable dans sa manière d’aborder les sentiments de ses personnages. Même si elle a une fois de plus excellé dans l’écriture des nombreuses scènes d’action, j’ai trouvé celles débordantes d’émotions bien plus profondes et complexes que précédemment. J’ai aussi eu l’impression qu’elle ne s’était donné aucune limite en écrivant cet épisode et nous a inondés de révélations toutes plus incroyables les unes que les autres, et ce jusqu’à la dernière phrase. Comme à son habitude, elle n’a cessé de retranscrire énormément de références bibliques, donnant à sa mythologie une dimension totalement réelle et concrète. Tellement bien qu’il est facile de se perdre l’instant de quelques heures dans cet univers bercé par des Anges et Démons tous plus emblématiques les uns que les autres. Par moments d’ailleurs, j’ai vraiment eu l’impression de retracer l’histoire de notre humanité telle que nous la connaissons, ce qui m’a totalement plu.
De plus, en ajoutant un lot conséquent de nouveaux personnages et en dévoilant certaines informations concernant d’autres, il devient évident que l’univers des ‘Chasseurs d’Ombres’ ne possède guère de frontières. Chaque protagoniste demeure tellement intriguant que j’ai souvent été déçu de ne pas en apprendre davantage sur chacun. Il est indéniable que Cassandra Clare dresse un lien invisible entre ses séries, me donnant envie de me plonger dans chacune d’elle afin d’assouvir cette immense curiosité grandissante qu’elle est parvenue à faire naître en moi. C’est d’ailleurs bien la première fois que je vois un auteur se servir d’un tome comme d’une transition entre le passé et le futur de son oeuvre.

En conclusion, Cassandra Clare apporte une conclusion aussi haletante qu’explosive. Ce dernier tome marque un point final à la série mais ouvre une infinité de perspectives quant à l’oeuvre et son univers que je ne veux ni quitter, ni oublier.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (19,90€)

10 commentaires

    • Cette série est tout simplement génial malgré ses quelques défauts. Seul le premier tome m’a paru assez brouillon et hasardeux. Le reste de la série est vraiment addictive.
      Pour la série malheureusement elle pioche dans chaque tome du coup tu vas trouver du changement.

      Reply
  1. Ce tome est un véritable bijou ! Bien au-dessus des cinq autres, il m’est difficile de décrire tout ce que j’ai ressenti durant ces 24 chapitres ><
    Comme toi, j'ai été complètement perdue au premier chapitre et je me suis demandée si je n'avais pas téléchargé le mauvais fichier sur ma liseuse XD
    Mais une fois ce chapitre passé, je me suis remise dans l'histoire et j'ai eu du mal à décrocher. J'avais peur que cet ultime tome soit un concentré de blabla et d'explications suivi d'une bataille épique mais expéditive comme ça arrive souvent (du moins dans ce que j'ai lu) mais en fait pas du tout, les moments de répits et de blabla sont présents mais toujours de courtes durées. L'action est omniprésente et les révélations si nombreuses qu'on pourrait en avoir le tournis !

    J'avais deviné une partie de la fin de l'histoire mais comme tu me l'avais dit, j'étais loin du compte pour certaines choses et Cassandra Clare a réussi à me surprendre à de nombreuses reprises.
    Je reste émerveillée de la façon dont elle a réussi à répondre à toutes nos questions tout en faisant des révélations qu'on n'attendait/cherchait même pas et qui maintenant vont nous pousser à lire ces autres sagas (elle a même réussi à me donner envie de lire le Codex XD) !
    Mais aussi la façon dont elle a rendu Simon, un humain insignifiant, un M. Tout Le Monde, exceptionnel et indispensable à l'histoire. J'aimais énormément Jace dans la première trilogie mais rien ne vaut Simon dans la deuxième ! Son évolution, son humour, ses relations, etc. tout est magnifiquement bien dosé ! **

    Je ne suis pas souvent satisfaite des fins proposées par les auteurs mais là, je suis comblée !

    Reply
    • Je vois que ton avis rejoint totalement le mien, quelle partie as-tu deviné avant ? Car moi, vraiment, j’ai vraiment été surpris jusqu’à la dernière page.
      Je te rejoins encore une fois pour Simon, d’ailleurs il y a des nouvelles sur ce personnage disponible en VO si ça t’intéresse.

      Je viens de terminer le premier tome des Origines, c’est vraiment pas mal mais assez ressemblant malgré tout à sa première série.

      Reply
  2. Dès que Clary récupère son épée, je savais que celle-ci allait jouer un rôle vital dans son combat contre Sébastien, puis quand Jace « s’enflamme » vers la fin, j’ai deviné comment elle allait s’y prendre exactement. Mais bon, que ce soit le lieu ou tout ce qui se passe en même temps à côté (genre Raphael), je ne m’y attendais pas du tout ! ^^
    J’avais aussi deviné qui était le père de Magnus Bane (pas le nom exact bien sûr XD mais la ‘fonction’ on va dire) et du coup je m’attendais à ce qu’il fasse son apparition à un moment donné dans la dernière partie du bouquin. Mais je ne m’attendais pas à ce qu’ils lui rendent une petite visite ni à ce qu’a fait Simon (**)… Je l’avais sous-estimé ce petit !

    Tales from the Shadowhunter Academy ? J’ai vu ça oui, elles sont plutôt bien notées en plus donc je pense que je vais les télécharger et me laisser tenter. Si elles sont aussi longues que Les Chroniques de Bane, ça devrait aller vite ! D’ailleurs, j’ai fini de les histoires sur Magnus Bane et il y en a des bien mieux que d’autres mais d’une manière générale, c’est un bon complément à la saga. J’ai particulièrement aimé la 3ème (son premier contact avec la famille Herondale et le vampire Camille), la 6ème (l’histoire de Raphael Santiago) et la 9ème histoire (sur la relation de Magnus avec le Cercle de Valentine). C’était très intéressant mais il vaut mieux avoir lu Les Origines avant parce que je me suis faite un peu spoiler certains trucs sur Tessa je crois… OTL

    Si tu dis qu’il y a des ressemblances avec sa première série alors je crois que je vais faire une petite pause avec cet auteure pour me laisser le temps d’oublier un peu et ne pas avoir cette impression de déjà-vu ^^

    Reply
    • Ah, personnellement j’avais juste compris pour Clary, le reste j’ai vraiment été surpris.
      Oui, je pense que ce sont de courtes nouvelles de sa vie d’avant à celle de maintenant mais en VO j’ai peur d’être perdu dans le vocabulaire spécifique à cette saga.
      Tu m’intrigues totalement pour le coup, même si j’apprécie pas énormément Magnus je le trouve vraiment intéressant dans sa manière de penser et de voir les choses.

      C’est ce que j’aurais du faire aussi je pense, malheureusement je voulais vraiment pas quitter son univers si enchanteur… J’avoue que j’ai lu un autre roman tout en commençant ce second tome xD

      Reply
      • Je n’ai lu aucun des bouquins en VF alors ce que je vais dire est peut-être faux mais les traductions ont l’air assez parlantes (Shadowhunter = Chasseurs d’Ombre par exemple) et les lieux ont l’air d’avoir gardé leurs noms d’origine donc je ne pense pas que tu seras trop perdu ^^

        Magnus est un personnage que j’apprécie beaucoup mais dans Mortal Instrument, il est tellement pro-shadowhunter qu’on a tendance à oublier, qu’en réalité, il est dans la même catégorie que les vampires ou les loups-garous. Du coup dans ses chroniques, c’était intéressant de voir qu’il n’a pas toujours été pro-shadowhunters bien au contraire.

        Je te comprends, j’ai longtemps hésité avant de changer complètement de registre XD

        Reply
        • Alors ça ne devrait pas être trop compliqué, bon j’avoue que je lis d’autres romans pour le coup mais j’ai sous le coude le second tome des Origines xD
          En même temps, tous les personnages ou presque sont vraiment intéressants et cachent une véritable identité.

          Reply

Laisser un commentaire