À demain Lorelei d’Évelyne Prévôt

A demain lorelei (ban)

★★★☆☆ (2,5/5) — « ‘À demain Lorelei’ m’a laissé une impression plus que très mitigée. Le fond est très bon, l’auteure a eu de très bonnes idées quant à son scénario, mais la magie n’a pas pris dans mon cas et j’ai eu beaucoup de mal à passer outre la trame même du livre et certains détails stylistiques. »

Lorelei

Coup de cœur des lectrices du Grand Prix Femme actuelle 2015,

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : À demain Lorelei
Auteur : Évelyne Prévôt
Editeur : Les Nouveaux Auteurs
Genre : romance
Parution : 14 juin 2015
Nombre de pages : 417

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Couzon, village de l’Yonne, vit au rythme de l’Occupation allemande.
Elisabeth refuse toute compromission avec l’ennemi et s’engage dans un combat résistant.
Mais son attirance pour Helmut, officier allemand, va vite bousculer ses certitudes. Elle le rejoint à Paris pour y vivre une idylle passionnée, le temps d’un été, avant que le Débarquement n’y mette un terme.
Malgré son amour pour lui, elle choisit de s’enfuir avec Henri, son amoureux d’enfance, pour poursuivre le combat. Elisabeth va devoir concilier amour et raison pendant cette période troublée…

⇢ AVIS

8
MARION
Note : ★★★☆☆ (2,5/5)

Pour être honnête, je suis assez embêtée quant au fait de devoir parler de ce livre. Dès les première pages, je n’ai jamais trop su où me situer, si je l’aimais ou non, et ce que j’allais bien pouvoir en dire par la suite.

Il s’agit du premier roman d’Évelyne Prévôt, et au vu du résumé, j’en avais peut-être conçu de trop grandes attentes : tout au long du livre, j’ai dû batailler pour continuer ma lecture (j’ai presque mis un mois à le finir !), parce que je n’ai pas réussi à lui trouver ce quelque chose qui fait qu’on est immédiatement plongé dans l’histoire et qu’on veut en savoir plus. Sans compter que je n’ai pu m’empêcher de me représenter les personnages principaux sous les traits des jeunes gens sur les photographies de la couverture, et ça m’a quelque peu gênée puisqu’ils ne concordent pas avec les descriptions qui en sont faites.

Les personnages ne sont d’ailleurs pas à remettre en cause quant à mon indécision vis à vis de ce livre, pas plus que ne le sont les réactions des uns et des autres face à tel ou tel événement. Que ce soient Élisabeth, Helmut ou Henri, voire même les personnages secondaires, tous sont tout à fait plausibles et à mon avis très fidèles à ce que ça devait être à l’époque. Ce que l’on peut apercevoir au travers de ce livre concernant la vie quotidienne des Français de ce temps-là me semble réaliste et plutôt bien dépeint.
L’histoire en elle-même est plus que crédible, et ma foi, ce point-là du roman m’a beaucoup plu, et c’est même ce qui m’a persuadée de m’acharner à lire jusqu’au bout. La fin est également très belle, très réaliste, et très bien posée.

Par contre, comme je le disais précédemment, il m’a vraiment manqué quelque chose pour que ce livre me passionne comme je pensais qu’il le ferait. Après y avoir bien réfléchi, je me dis que c’est peut-être la façon dont il est découpé, et la façon dont certains éléments sont amenés.
Ce que j’aurais plus vu en prologue et épilogue (la narration par la petite-fille de l’héroïne) était tout simplement inclus parmi les autres chapitres de l’histoire ; les transitions m’ont paru abruptes, pas très bien amorcées ou un peu trop rapides, et certains personnages -notamment Henri, qui a pourtant un rôle très important à jouer- débarquent un peu comme des cheveux sur la soupe sans trop qu’on comprenne d’où ils sortent (ou alors c’est que ça ne m’a vraiment pas marquée).
La façon de rédiger les dialogues enfin, ne m’a pas tellement convaincue. Par moment, j’ai presque trouvé un peu anachronique la façon dont les personnages s’exprimaient, ou bien parfois encore ils me semblaient utiliser des mots un peu trop familiers comparés au style général du livre.

‘À demain Lorelei’ m’a donc laissé une impression plus que très mitigée. Le fond est très bon, l’auteure a eu de très bonnes idées quant à son scénario, mais la magie n’a pas pris dans mon cas et j’ai eu beaucoup de mal à passer outre la trame même du livre et certains détails stylistiques.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (18,95€)

Laisser un commentaire