Tag : Les choix impossibles

ban

Créé par Pocket Jeunesse ce tag nous invite à choisir entre deux propositions, même si parfois cela nous semble impossible. Notre équipe a donc décidé de se laisser tenter, quitte à se torturer un peu…

choix-impossibles

01. Votre livre préféré n’existe pas OU Vous n’avez pas de coup de cœur pendant 3 ans ?
Erika : Même si j’adore mon livre préféré et que c’est dedans que mon personnage préféré est, je pense que je préfère le sacrifier plutôt que de ne plus avoir de coup de coeur pendant trois ans. Je lis quand même minimum deux livres par semaines, il y a 52 semaines dans une année, donc 156 semaines en trois ans, ce qui ferait un total de 312 livres lus et pas un seul coup de coeur, de quoi déprimer !
Marion : Si mon livre préféré n’existait pas, il me resterait malgré tout l’ensemble de bibliographie de l’auteure qui me plaît quasiment tout autant, alors finalement, je m’y retrouverais tout de même un peu. Je choisis donc que mon livre préféré n’existe pas.
Nadège : Le fait de ne pas avoir de coup de coeur ne m’empêche pas d’apprécier un ouvrage (de nombreuses lectures ont frôlé le coup de coeur, sans en être un au final). Mes livres préférés sont tout particuliers pour moi, il y a souvent une histoire derrière qui nous ‘lie’. Je choisis donc de ne plus avoir de coup de coeur, plutôt que mes livres préférés n’existent pas.
Steven : Je n’ai pas de livre préféré à proprement parlé, j’ai surtout des coups de cœur et des livres de chevets desquels je relis souvent quelques passages donc je préfère avoir, encore, beaucoup d’autres coup de cœur.

02. Conseiller un livre OU se faire conseiller un livre ?
Erika : Je préfère conseiller un livre parce que de mon côté je marche vraiment au feeling et par période. Du coup si une personne me conseille un livre à un moment où je n’ai pas envie de lire ce genre littéraire, je risque de ne pas être réceptive.
Marion : Sans hésitation, ‘conseiller un livre’. Si quelqu’un m’en conseille un, je vais le noter quelque part pour ne pas l’oublier, mais je ne garantis pas ni de le lire un jour, ni de l’aimer. Je préfère donc être à la place de celui qui conseille.
Nadège : Se faire conseiller ! C’est un comble pour une bibliothécaire, mais j’ai toujours eu l’impression de ne pas être assez convaincante lorsque je devais conseiller un livre. Même si j’apprécie de faire découvrir de nouveaux auteurs ou romans à d’autres, je préfère que cela se fasse dans le sens inverse.
Steven : J’aime autant conseiller, qu’être conseillé… J’aime tout simplement partager et débattre autour de la littérature mais si être conseillé me permet de sortir de mes genres de prédilection alors je dis oui.

03. Hunger Games OU Le Labyrinthe ?
Erika : ‘Le Labyrinthe’, sans aucune hésitation.
Marion : J’ai également apprécié l’un et l’autre, je choisirais donc plutôt ‘Hunger Games’ pour le côté ‘Battle Royale’ qui m’a bien plu, mais vraiment parce qu’il faut en choisir un.
Nadège : Je n’ai lu ni l’un, ni l’autre. Mais je dois avouer que ‘Le Labyrinthe’ me tente beaucoup plus que ‘Hunger Games’.
Steven : Même si j’apprécie énormément ‘Le Labyrinthe’, ‘Hunger Games’ est l’une des premières dystopies que j’ai lues donc pour le côté nostalgie je la choisis.

04. Corner une page de son livre OU Casser le dos ?
Erika : Ni l’un ni l’autre ? Ah… Si vraiment je dois choisir je prends la page cornée, ça peut se cacher !
Marion : Casser le dos ?? Certainement pas, au moins quand le livre est fermé on ne voit plus la page cornée, alors qu’une tranche cassée restera visible quoi qu’on fasse !
Nadège : La question qui tue pour moi qui déteste abîmer mes livres, je suis une vraie maniaque avec eux ! Mais bon, s’il faut vraiment choisir, j’opte pour corner une page !
Steven : Vu que je n’aime vraiment pas abîmer mes livres, je choisis de corner une page.

05. Un cliffhanger à la fin d’un premier tome et ne pas pouvoir lire le T2 avant 1 an OU Un livre avec une fin ouverte qui n’aura jamais de suite ?
Erika : A la limite je pense que je préfère une fin ouverte (même si je n’aime pas ça) parce qu’au moins je ne deviens pas folle pendant l’attente, je sais que c’est terminé et que je dois me faire une raison.
Marion : L’un de mes livres préférés ayant une fin ouverte (et abrupte), et une suite n’étant pas prévue, je suis suffisamment frustrée pour préférer attendre un an pour avoir une vraie fin. Et puis j’ai attendu quatre ans pour avoir la suite d’Alpha et Omega, alors un an, ce n’est vraiment pas grand chose.
Nadège : Je dirais le cliffhanger. Même si je suis une vraie impatiente dans l’âme, je préfère attendre un an plutôt que de ne pas avoir de ‘vraie’ fin ! Je préfère de loin que l’auteure fixe les ‘limites’ à son histoire.
Steven : Comme je lis énormément de sagas, je suis habitué à devoir attendre pour connaitre la suite de celles-ci. Et puis rien ne m’empêche de relire le premier tome quelques temps avant la sortie du suivant.

06. Un roman adapté en film/série OU Un roman non adapté ?
Erika : Très bonne question… Jusqu’à il y a peu j’aurais été sûre de moi mais comme j’ai très peur de ce que pourrait donner l’adaptation d’un livre que j’ai lu récemment, j’hésite… Mais quand même, je vais choisir le roman adapté parce que même s’il pourrait m’arriver d’être déçue, généralement je fais bien la différence entre le livre et le film.
Marion : Mon choix se porterait sur un roman adapté. Tout est dans le mot ‘adapté’, il suffit de voir ce qu’est ‘Walking Dead’ par rapport à ce qu’est le comic dont la série est tirée : on peut très bien avoir au final deux œuvres à la fois très semblables et très différentes, et de qualité plus ou moins équivalente. De même pour ‘Game of Thrones’, qui ne serait sûrement jamais entré dans ma PAL à cause du style très lourd du traducteur du premier tome de la saga.
Nadège : Sur cette question, je me tâte ! Car la plupart du temps, même si les adaptations ne sont pas 100% fidèles, je les apprécie (j’ai eu quelques déceptions, mais pas grand chose au regard des adaptations vues). Et puis, j’aime bien voir sur grand écran certaines histoires que j’ai appréciées aussi. Je dirais donc roman adapté aussi.
Steven : Même s’il y a des exceptions comme ‘Outlander’, je préfère majoritairement les romans à leurs adaptations donc je dirais un roman non adapté.

07. Un livre génial avec une couverture moche OU Un livre passable avec une couverture géniale ?
Erika : Un livré génial avec une couverture moche (si tant est que je m’arrête dessus…)
Marion : J’ai longtemps boudé un livre qui est devenu l’un des préférés de mon adolescence juste parce que la couverture ne me plaisait pas du tout, alors j’ai bien retenu la leçon, et je choisirais sans hésitations ‘le livre génial avec une couverture moche’.
Nadège : Un livre génial avec une couverture moche ! Pour moi, l’histoire est plus importante que la couverture. Même si dans la plupart des cas, c’est la couverture qui me fait m’intérêsser à un livre.
Steven : Du moment que l’histoire est prenante je me fiche de la couverture, même si c’est ce que je regarde en premier.

08. Se faire spoiler un livre OU Ne jamais avoir la suite ?
Erika : Dur… Je déteste me faire spoiler mais quand même, je prends cette option. J’ai deux séries de mangas dont je n’aurais jamais la fin et j’en suis encore frustrée.
Marion : Puisque je me contrefiche royalement des spoilers, ‘se faire spoiler un livre’ est une réponse qui me paraît évidente.
Nadège : Je pense que je préfèrerais avoir la suite, même si pour cela je dois connaître à l’avance ce qui se passe. Le plaisir n’est pas intact, mais reste là quand même.
Steven : Quitte à avoir une suite autant se la faire spoiler et attendre quelques temps, histoire d’oublier les révélations, avant de se plonger à mon tour dedans.

09. Ne jamais pouvoir parler d’un super livre OU Ne lire que des livres nuls pendant 2 mois ?
Erika : Je préfère souffrir pendant deux mois, j’ai trop besoin de partager ce que je ressens quand je tombe sur un livre incroyable.
Marion : Espérons que ma panne de lecture tombe pendant ces deux mois de livres nuls, ça en réduira le nombre !
Nadège : Mon premier réflexe était de répondre la première option, mais finalement, je pense que je ne saurai pas me retenir d’en parler non plus, donc autant lire des romans nuls pendant 2 mois.
Steven : Si je tombe sur un coup de coeur, il m’est impossible de ne pas en parler sans cesse donc sans hésiter, je préfère lire des livres ‘nuls’ ou à l’opposé de ce que je lis d’ordinaire pendant quelques temps.

10. Rencontrer un auteur que vous aimez pour qu’il vous parle de son prochain livre OU Pouvoir livre ce prochain livre un an avant tout le monde, sans rencontrer l’auteur ?
Erika : Je préfère rencontrer l’auteur et l’écouter m’exposer sa propre vision du livre. Que je le lise un an avant ou en même temps que tout le monde ça m’est égal, par contre un tel moment avec l’auteur ça serait unique !
Marion : Pouvoir rencontrer un auteur et parler avec lui de son prochain livre me semble beaucoup plus intéressant que de simplement lire ce livre avant tout le monde.
Nadège : Rencontrer l’auteur, sans hésitation !!! C’est vraiment une opportunité incroyable que de pouvoir échanger avec un écrivain, avec qui on a partagé un tel moment à travers son roman ! Je me contrefiche de pouvoir lire un livre avant tout le monde.
Steven : Je préfère rencontrer l’auteur car je ne vois pas l’intérêt de lire un livre avec autant d’avance. Je lis surtout pour mon plaisir et pour partager ensuite, donc peu importe quand est sorti le roman.

11. Faire un photo avec un auteur OU Se faire dédicacer un livre par cet auteur ?
Erika : Plutôt la dédicace, je n’aime pas particulièrement me voir en photo.
Marion : Je préfère une dédicace, car une photo est plus facilement perdue qu’un livre qu’on apprécie (d’autant que je ne m’aime jamais sur les photos).
Nadège : J’opterai pour la dédicace aussi, même si la plupart du temps, ce sont des formules toutes faites, c’est un plaisir d’avoir quand même ces mots couchés sur papier et qui nous sont adressés.
Steven : Pour le rendre plus personnel, je choisis la dédicace.

12. Lire une série géniale d’une traite sans plus jamais y avoir accès après OU Attendre 2 ans entre chaque tome de cette série ?
Erika : Je préfère la lire en une fois et ne plus pouvoir la relire. Je ne relis jamais le même livre deux fois (plus maintenant) parce que j’ai trop de livres qui demandent à être lus.
Marion : Je trouve que cela rejoint un peu le dilemme de la question 05, mais pourtant, puisqu’on parle ici de série finie dans la première proposition, je choisirais cette fois-ci de ne pas attendre, de connaître tout de suite toute l’histoire quitte à ne plus jamais pouvoir la relire ensuite.
Nadège : Les seules sagas que j’ai lues, je les ai relues par la suite ! Donc seconde option !
Steven : Si une saga est géniale, je la relirais sans doute plusieurs fois donc je préfère attendre deux ans entre chaque tome. De toutes manières j’en ai tellement d’entamées que ça comblera facilement ce laps de temps.

13. Un livre triste OU Un livre qui fait peur ?
Erika : Aucune hésitation, un livre triste ! J’ai un côté maso haha.
Marion : Je n’apprécie pas particulièrement les livres qui font peur, donc mon choix se porterait plutôt sur le livre triste.
Nadège : Plus je vieillis, plus j’ai la frousse pour des bêtises ! Donc, je dirais le roman triste !
Steven : Un livre qui fait peur, je serais beaucoup moins déçu je pense.

14. Un livre avec un prologue OU Un livre avec un épilogue ?
Erika : Là encore, aucune hésitation, je prends l’épilogue. Généralement le prologue m’indiffère et je l’oublie rapidement alors qu’un épilogue permet d’en savoir plus sur ce que sont devenus les personnages.
Marion : Choix difficile, car l’un comme l’autre peuvent apporter des éléments plus ou moins indispensables concernant les personnages ! Cependant, je choisirais peut-être plus l’épilogue au détriment du prologue, car savoir ce que deviennent les personnages est toujours appréciable et apprécié.
Nadège : Avec épilogue ! La fin m’intéresse plus que le début !
Steven : Depuis que j’ai lu l’épilogue de la saga ‘Harry Potter’, j’ai un soucis avec eux. Je préfère laisser faire mon imagination plutôt qu’être mis au pied du mur comme c’est souvent le cas. Je choisis donc le prologue.

15. Ne pas pouvoir acheter de livres pendant 6 mois OU Avoir une panne de lecture de 6 mois ?
Erika : Même si je ne peux pas en acheter je peux toujours en emprunter donc ça ira !
Marion : Ma foi, si on ne peut plus en acheter, il y a toujours moyen de trouver une bibliothèque/médiathèque municipale où en emprunter.
Nadège : Ne pas pouvoir en acheter, car je peux toujours aller à la bibliothèque !
Steven : Vu ma PAL et les bibliothèques de certaines de mes connaissances je peux très largement survivre pendant six mois sans acheter un seul livre.

Et vous alors, quelles sont vos réponses ? N’hésitez pas à nous les dire en commentaire ou à y mettre le lien de votre propre article pour que nous allions le consulter !

8 commentaires

  1. Pour ma part :
    01. Mon livre préféré n’existe pas.
    Parce que 3ans sans avoir de coup de cœur c’est quand même horriblement long TT

    02. Se faire conseiller un livre
    Je raconte super mal les histoires. Je serais capable de dégouter quelqu’un de lire mon livre préféré si je devais le lui conseiller… OTL Puis je suis loin de connaître tous les livres et genres qui existent et j’adore découvrir de nouveaux horizons donc je ne dis jamais non à un conseil ^^

    03. Hunger Games OU Le Labyrinthe ?
    Le Labyrinthe (bien que je n’ai pas apprécié la fin) tout simplement parce que je l’ai lu.

    04. Corner une page de son livre OU Casser le dos ?
    Euuuh, utiliser un marque-page ? Je déteste autant l’un que l’autre mais vu qu’il faut choisir, je dirais corner une page.

    05. Un cliffhanger à la fin d’un premier tome et ne pas pouvoir lire le T2 avant 1 an.
    En général, j’attends qu’une saga soit terminée avant de la commencer donc j’ai rarement ce problème mais à devoir choisir je préfère le cliffhanger. Une fin ouverte est beaucoup plus frustrant à mon goût XD.

    06. Un roman adapté en film/série.
    En général, ça ne me dérange pas, j’apprécie de voir les personnages de mes bouquins s’animer à l’écran ^^. Bien que je préfère toujours les livres à leurs adaptations (à l’exception du Seigneur des Anneaux et Le Hobbit). Ce que j’apprécie moins cependant, c’est qu’il y a désormais peu de films qui ne proviennent pas d’un livre…

    07. Un livre génial avec une couverture moche sans hésiter ! Le seul problème maintenant, c’est que pour que je tombe dessus, il faut que la synopsis donne envie ou qu’on me le conseille parce que c’est ce que je regarde en premier sur les étals ><

    08. Se faire spoiler un livre. Bien que je déteste ça, je pense que ne jamais avoir la suite est encore pire (et c'est ce qui risque d'arriver à un mangas que j'achète TT).

    09. Ne lire que des livres nuls pendant 2 mois ! Parce que si le livre est nul, je risque de mettre bien plus de 2 mois pour le lire donc au final, je n'en lirai pas tant que ça XD. (Puis je suis obligée de saouler les gens avec les livres que j'ai adoré !)

    10. Rencontrer un auteur que vous aimez pour qu’il vous parle de son prochain livre. Je ne suis pas sûre que je serais capable de converser avec lui, je serais beaucoup trop intimidée mais je serais par contre tout ouïe ! Puis surtout, je ne vois pas l'intérêt de lire un livre un an avant tout le monde. Personne ne l'aura lu et je ne pourrais absolument pas partager mon expérience…

    11. Se faire dédicacer un livre par cet auteur parce que je n'aime pas spécialement me voir en photo et je trouve qu'une dédicace est plus personnel qu'une photo (bien que ce soit des phrases toutes faites souvent…)

    12. Lire une série géniale d’une traite sans plus jamais y avoir accès après. Parce que j'ai déjà lu des séries géniales d'une traite et que je ne les ai toujours pas relu et ça ne me manque pas. A vrai dire, j'ai un peu peur de les relire et de ne pas ressentir autant d'émotions que la première fois donc je préfère rester avec mes souvenirs ^^.

    13. Un livre triste ! Je fais suffisamment de cauchemars comme ça, je n'ai pas besoin de livres pour entretenir mon imagination XD

    14. Un livre avec un épilogue. J'aime savoir ce que devienne les personnages.

    15. Ne pas pouvoir acheter de livres pendant 6 mois. Je peux toujours en emprunter, relire des livres que j'ai déjà lu ou qui m'attendent dans ma PAL et mon compte en banque appréciera !

    Reply

Laisser un commentaire