★★★★★ (5/5) — COUP DE ♥ — « Ce livre a été un très beau voyage, et j’ai été ravie de rencontrer Smita, Giulia et Sarah qui chacune à leur façon m’ont marquée et resteront longtemps avec moi. »

« Une intrigue qui vous sert le coeur jusqu’à la toute dernière page. »
François Busnel, La Grande Librairie.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : La tresse
Auteur : Laetitia Colombani
Editeur : Grasset
Genre : Littérature
Parution : 10 mai 2017
Nombre de pages : 224

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
 
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
 
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

⇢ AVIS

8
MARION
Note : ★★★★★ (5/5)
COUP DE ♥

L’envie de lire ce livre m’est venue à force d’entendre le libraire chez qui j’effectuais un stage le décrire aux clients. Sa façon de le présenter, de parler de ces trois femmes aux destins si différents, et surtout l’enthousiasme avec lequel il le conseillait ont fini par me tenter, moi qui, je le reconnais bien volontiers, ne me serait sûrement pas arrêtée sur ce roman au premier abord : trop jaune, trop littéraire, trop sérieux, trop « adulte », finalement tout un tas d’excuses un peu tirées par les cheveux que je suis bien contente d’avoir dépassées !

‘La tresse’ est le premier roman de Laetitia Colombani ; elle y tisse les portraits alternés de trois femmes volontaires et déterminées, qui formeront sans même s’en rendre compte ‘l’assemblage de trois brins entrelacés‘ de la définition même du mot « tresse ».
À l’heure de la mondialisation, nos trois héroïnes vivent chacune sur un continent : Smita l’Indienne est une Intouchable, dont le travail consiste à nettoyer à mains nues les latrines des maisons des castes supérieures, et qui refuse catégoriquement que sa petite fille soit contrainte à faire le même travail qu’elle ; Giulia l’Italienne a à peine le temps de tomber amoureuse d’un bel exilé Sikh qu’elle se retrouve tout à coup à la tête de l’entreprise familiale qui, bien que fabriquant des perruques de qualité depuis des décennies, est à deux doigts de la faillite ; et enfin Sarah la Canadienne est l’exemple même de l’executive woman que l’on voit dans les magazines, mais qui, à l’annonce de son cancer, devra faire face à une situation tout à fait inédite pour elle.

Toute la magie de ce roman réside dans ces trois vies qui ne se croiseront jamais, mais qui, pourtant, finiront par s’entrelacer d’une façon à la fois très élégante et très romantique.
Le style de Laetitia Colombani est simple et précis, rien de grandiloquent, quelques phrases choc ici et là : après tout elle est une scénariste aguerrie et connaît le pouvoir des mots. Ici auteure et romancière, elle sait nous embarquer avec elle, nous faire voyager le long de ces vies, nous faire pénétrer trois mondes totalement distincts. En à peine quelques lignes, nous voilà déjà embarqués en Inde, en Italie, au Canada, nous voilà en train d’assister à la lutte discrète mais pleine de courage de ces femmes qui veulent s’en sortir, se battre contre les humiliations, les traditions et les discriminations.
Elles sont humaines, entières, fortes et fragiles à la fois, elles pourraient être celle que l’on vient de croiser dans la rue sans même s’en apercevoir, et on ne peut qu’être touchés par leurs réponses délicates à la question pourtant difficile de « comment choisir sa vie quand on est une femme ? ».

Ce livre a été un très beau voyage, et j’ai été ravie de rencontrer Smita, Guilia et Sarah qui chacune à leur façon m’ont marquée et resteront longtemps avec moi. Laetitia Colombani signe ici un magnifique premier roman, simple, juste et très touchant, et je ne manquerai pas de suivre ses prochaines sorties avec la plus grande attention.
Comme quoi finalement, rien ne vaut le conseil avisé d’un libraire passionné 😉

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (18,00 €)
Ebook — Amazon, Fnac (12,99€)