Sublimes créatures, tome 2 : 17 Lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl

★★★★★ (4,75/5) — « Ce second tome est totalement addictif et captivant. L’univers et la mythologie des auteures m’ont époustouflé et tenu en haleine jusqu’à la dernière page. J’ai hâte de découvrir ce que nous réserve le prochain chapitre de cette saga ensorcelante. »

17_lunes

« La lumière contient une part de ténèbres, et vice versa. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Caster Chronicles #2 : Beautiful Darkness
Titre français : Sublimes Créatures, tome 2 : 17 Lunes
Auteurs : Kami Garcia et Margaret Stohl
Editeur : Hachette
Collection : Black Moon
Genre : jeunesse, fantastique, littérature étrangère
Parution originale : 12 octobre 2010
Parution française : 17 novembre 2010
Nombre de pages : 567

A voir aussi
+ en savoir plus sur Kami Garcia (site en anglais)
+ en savoir plus sur Margaret Stohl (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de la collection Black Moon
+ chronique 16 Lunes

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Certains secrets changent la vie… D’autres y mettent fin.

Ethan Wate pensait à Gatlin, la petite ville du Sud qu’il a toujours considérée comme sa maison, comme un endroit où rien ne pouvait jamais changer. Puis, il a rencontré une nouvelle arrivante mystérieuse, Lena Duchannes qui a révélé un monde secret caché en plein jour depuis des lustres. Un Gatlin qui abritait des secrets anciens sous ses chênes couverts de mousse et ses trottoirs craquelés. Un Gatlin où une malédiction a marqué la famille de Lena avec des êtres surnaturels puissants pour des générations. Et maintenant qu’Ethan a ouvert les yeux sur la facette sombre de Gatlin, il n’y a pas de marche arrière possible.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (4,75/5)

C’est avec entrain que j’ai débuté la lecture de ce second tome. Il me tardait d’en apprendre davantage sur l’avenir incertain de ce couple atypique, formé d’Ethan et de Lena, et de m’immerger à nouveau dans cet univers enchanteur qui a su me séduire au fil des pages.

Je ressors de cette lecture encore plus ravi que précédemment. J’ai été de nouveau happé par ce nouvel épisode où énormément de révélations sont offertes au lecteur, attisant encore plus mon éveil ainsi que ma curiosité quant à la mythologie de cette saga. Même si le mythe des sorcières a déjà été utilisé de nombreuses fois et peut paraître déjà-vu, Kami Garcia et Margaret Stohl parviennent à se démarquer aisément de par leurs plumes enivrantes nous prenant au piège sans retenue.
En effet, dès les premières pages l’univers et les lieux de Gatlin nous ouvrent de nouveau leurs portes et bien que je pensais les connaître, la ville et ses tunnels regorgent de surprises et se révèlent encore plus sombres que par le passé. J’ai de nouveau aimé lire les nombreuses descriptions donnant vie aux lieux visités au cours de cette aventure. Peu d’écrivains parviennent à donner une âme à leur univers comme le font nos deux auteures. J’irais jusqu’à dire que c’est magique mais c’est bien trop peu pour convenir car chaque détail compte et a son importance. Dès lors, j’ai littéralement été époustouflé et captivé par ce récit addictif, à la limite du coup de cœur.

À l’image de ces lieux, les personnages de ’17 Lunes’ évoluent peu mais sont bien plus travaillés et complexes que précédemment. Malgré leur simplicité apparente, bien loin des clichés souvent lus, ils n’ont cessé de me surprendre au cours de ma lecture. Alors qu’ils étaient enfin réunis, Ethan et Lena seront séparés par de nombreux secrets dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Bien que l’issue de cette relation soit totalement prévisible, j’ai vraiment été happé et surpris par ce tourbillon d’action et de romance. Il faut dire qu’en ressortant certains fantômes, Kami Garcia et Margaret Stohl créent d’énormes retournements de situation changeant complètement la donne sur mon précédent ressenti quant à certains personnages.
Alors que de nouveaux protagonistes feront leur apparition, créant de nouvelles interactions intéressantes entre eux, tel le soupçon de triangle amoureux traité avec justesse et bien loin des stéréotypes du genre, d’autres, comme Link le meilleur ami d’Ethan, prendront de plus en plus de place dans cet épisode et deviendront rapidement des personnages clés du scénario. J’apprécie surtout ce personnage pour son humour qui contraste totalement avec l’ambiance générale de cette saga. Ce côté décalé permet au lecteur de souffler l’instant de quelques lignes avant que nos plumes continuent de nous noyer de révélations à couper le souffle.
Et encore, quand je parle de noyade c’est un euphémisme tellement j’ai été captivé par ces révélations. La finalité de ce roman est aussi surprenante que son contenu et ne laisse rien présager de bon quant à l’avenir de Gatlin et de ses habitants. J’ai déjà hâte de découvrir jusqu’où nous mènera la malédiction menaçant notre couple.

Pour conclure, même si vous l’avez déjà compris, j’ai adoré ce second tome aussi captivant qu’envoûtant. J’ai apprécié retrouver l’ambiance si particulière de cette saga ainsi que ses personnages attachants et touchants. Prenez-garde, si vous décidez de tenter l’aventure à votre tour, les auteures sont de véritables sorcières.

⇢ ACHETER

Poche — Amazon (8,90€)

2 commentaires

Répondre à Steven Annuler la réponse.