Mara Dyer, tome 1 : Qui est Mara Dyer ? de Michelle Hodkin

Mara Dyer T01 (480) COVER CMYK.indd

★★★★★ (5/5) — « L’auteure a su créer un univers cauchemardesque et frissonnant et plus d’une fois j’ai été parcouru de frissons devant les images qui se formaient dans mon esprit. Ce n’est pas une histoire de fantômes à proprement parler et pourtant tout semble lié à Mara. »

Mara Dyer T01 (480) COVER CMYK.indd

« Elle demeure elle-même inconsciente du fantastique pouvoir qu’elle détient. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Qui est Mara Dyer ?
Auteur : Michelle Hodkin
Editeur : Editions Panini (Scarlett)
Genre : jeunesse, fantastique
Parution : 14 mai 2014
Nombre de pages : 466

A voir aussi
+ en savoir plus sur Michelle Hodkin (site en anglais)

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Mara Dyer est une jeune fille de 16 ans comme les autres, jusqu’au jour où elle s’éveille dans un hôpital, sans aucun souvenir de l’accident qui a coûté la vie à ses trois meilleurs amis. Dévastée par le chagrin et un profond sentiment de culpabilité, elle souffre terriblement de la perte de ses proches.
Pour repartir à zéro, la famille de Mara part s’installer en Floride. Mais là encore, les nuits de la jeune fille restent agitées, hantées par des visions de l’accident. Mara a l’impression de revoir ses amis, et même de sentir la mort de certaines personnes. Mais que lui arrive-t-il ? Est-elle en train de devenir folle ?
Qui est vraiment Mara Dyer ?

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (5/5)

Il y a pas mal de temps déjà que je songeais à relire ce roman. Je me rappelais vaguement de l’histoire mais je me souvenais encore trop bien des sentiments ressentis au cours de ma première lecture. C’est l’avis d’Erika sur Never Never qui m’a complètement donné envie de me replonger dans ce récit qui je trouve ressemble dans les grosses lignes à celui-ci.
Je dois avouer que même s’il s’agissait d’une relecture j’ai été happé comme à ma première lecture par ce roman étouffant et angoissant.

Nous suivons dans ce roman la trace de Mara Dyer, adolescente souffrante de stress post traumatique survenu à la suite d’un accident où trois de ses amis, dont sa meilleure amie et son petit ami de l’époque, sont décédés et où seule elle a survécu. Ne se souvenant plus de ce qui s’était réellement passé et ne parvenant pas à passer à autre chose Mara a décidé avec sa famille de déménager en Floride où là, elle pourrait tenter de se reconstruire petit à petit. C’est donc ici que va débuter un réel cauchemar pour notre héroïne. Tout au long de l’histoire elle sera assaillie d’étranges visions et croisera beaucoup trop souvent le chemin de la mort.
Qui se cache réellement derrière cette adolescente aux étranges visions ? C’est là tout l’intérêt de ce roman.

Ce qui me vient premièrement à l’esprit quand j’évoque ce roman est son ambiance si particulière. L’auteure a su créer un univers cauchemardesque et frissonnant. Cet aspect est encore plus poussé lorsque Mara a une vision et lorsqu’elle en apprend plus sur cette fameuse nuit où sa vie a viré au drame. Plus d’une fois j’ai été parcouru de frissons devant les images qui se formaient dans mon esprit et étant quelqu’un de curieux face à tout ce qui concerne l’ésotérisme et le paranormal j’ai adoré quand l’auteure en apportait une touche, si légère soit-elle. Je n’en dirais pas plus sur le lieu où s’est déroulé le drame pour ne pas gâcher votre lecture mais attendez vous à quelques sueurs froides du fait que déjà d’ordinaire celui-ci ‘dérange’ un minimum chacun.
Ce n’est pas une histoire de fantômes à proprement parler et pourtant tout semble lié à Mara et ses nombreuses visions.

En parlant de Mara, elle est à elle seule la seconde force de ce roman. Enfin elle et Noah, le garçon mystérieux qu’elle rencontre au lycée et qui va tout naturellement lui faire battre le cœur un peu plus vite à chaque regard porté sur elle. Outre les quelques niaiseries de leur romance débutante (comme souvent avec ce genre) j’ai apprécié ces personnages car contrairement à d’habitude ils n’ont rien de parfait. Ils ne sont pas parfaits, n’ont pas une plastique de rêve à faire rougir les meilleurs mannequins et surtout n’ont pas des réactions stéréotypées que j’ai souvent l’impression de lire. Ils sont tout simplement humains et portent leurs faiblesses et défauts comme une arme pour parvenir à braver l’inconnu qui se dresse devant eux.
Sous cette romance se cache beaucoup plus que ça et c’est ce qui a poussé ma curiosité tout au long de ce roman. Je voulais en apprendre plus sur Mara, Noah, sa famille, sur ce qui c’était passé dans ce lieu où tous ont été retrouvé mort et surtout sur ce lien que le destin à tracé entre eux.

L’auteure joue d’ailleurs très bien avec nos nerfs en ne laissant que trop peu d’indices sur comment et pourquoi Mara s’en est sortie jusqu’au final où alors là tout s’emballe. Et si les visions de Mara n’avaient rien de paranormales ? Michelle Hodkin nous laisse plein de questions quant à l’avenir de Mara mais aussi de ses nouveaux et anciens compagnons. Parviendront-ils à échapper à leur destinée ?
Tant de questions qui seront sans réponse car je me souviens, après ma première lecture, m’être précipité sur internet pour voir quand devait sortir la suite jusqu’à ce qu’une douche froide, non, glacée me tombe dessus… L’éditeur ne prendra pas la peine de traduire le reste de cette trilogie pourtant si prometteuse. La seule solution qu’il vous reste si vous décidez malgré tout de vous plonger dans ce merveilleux roman à frissons, est la lecture en VO.

Pour en revenir à l’auteure, j’ai trouvé sa plume très fluide et addictive même si par moment je l’ai sentie un peu inégale voire quelque peu brouillonne et ce surtout au moment des dialogues. Le talent de sa plume prend tout son sens dans les descriptions des visions cauchemardesques de Mara. J’ai vraiment cru être devant un film d’horreur et j’ai apprécié ce sentiment. Je n’ai pas eu peur à proprement parler mais j’ai ressenti pas mal d’angoisse m’ayant fait, quelques fois, retenir mon souffle pour ensuite me dire que ce n’était qu’un livre.
Le préface de ce roman est aussi très intriguante, c’est bien la première fois que je suis autant ‘marqué’ par l’une d’elle. Il est question encore une fois de visions, mais pas celles de Mara, celle de l’auteure l’ayant poussé à écrire cette trilogie. De ce fait c’est comme si Michelle Hodkin exorcisait ses démons afin que la boucle soit bouclée.

Pour finir ce premier volet a frôlé le coup de cœur du fait que j’ai été complètement immergé par son ambiance et que j’ai apprécié de découvrir Mara au fil des pages mais les quelques lenteurs du récit ont joué en sa défaveur. Cependant j’ai passé un très bon moment en compagnie de Mara et je pense me lancer dans la lecture en VO pour enfin savoir ce qu’elle deviendra et si elle survivra à ses propres cauchemars.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac (occasion) (10,40€)

6 commentaires

  1. J’ai déjà vu ce roman sur booktube je crois, puisque je l’avais ajouté à ma WL. Ton avis est bien plus complet cela dit et ça fait plaisir d’en apprendre plus! Ce livre me tente beaucoup mais le fait que ce soit très angoissant me freine un peu. Et la lecture en VO aussi …

    Reply

Laisser un commentaire