Twilight, tome 2 : Tentation de Stephenie Meyer

★★★★☆ (4,25/5) — « L’auteure offre avec ce second tome une évolution significative à son oeuvre. Je me suis laissé aller à sa simplicité redoutable malgré ses quelques défauts et le tout est totalement addictif. Les personnages m’ont aussi paru bien plus travaillés que précédemment. »

tentation

« Si je cessais de le chercher, c’en était fini. De l’amour, de la vie, de la raison… »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : New Moon (Twilight #2)
Titre français : Twilight, tome 2 : Tentation
Auteur : Stephenie Meyer
Editeur : Hachette
Collection : Black Moon
Genre : jeunesse, fantastique, littérature étrangère
Parution originale : 06 septembre 2006
Parution française : 02 novembre 2006
Nombre de pages : 570

A voir aussi
+ en savoir plus sur Stephenie Meyer (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de la collection Black Moon
+ chronique Twilight, tome 1 : Fascination
+ chronique Twilight, les bonus

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

« Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m’en mêlerai plus. Ce sera comme si je n’avais jamais existé. » Rejetée par celui qu’elle aime passionnément, Bella ne s’en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Pourtant il faut vivre. Mais Bella n’a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d’Edward, et éprouve l’illusion de sa présence. Comme s’il ne l’avait pas abandonnée, comme s’il tenait encore à elle. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ? A quel prix ?

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (4,25/5)

Bien que j’ai apprécié la découverte de cette saga, ce second tome est celui que je redoutais le plus du fait de son adaptation cinématographique qui m’avait quelque peu refroidi. Par conséquent, je ne m’attendais pas à grand chose en entamant cette lecture et j’admets avoir été agréablement surpris par celle-ci.

En effet, j’ai trouvé l’histoire bien plus convaincante et prenante. Sous ses airs de romance pleinement assumée, de véritables guerres se préparent, ce qui m’a fortement étonné. Je pensais être spectateur d’un ultime triangle amoureux sans réelle saveur sauf qu’il n’en est rien. En choisissant de tirer la révérence d’Edward, l’instant d’un épisode, Stephenie Meyer pose le cadre d’une relation à sens unique basée sur les sentiments de Jacob, que le lecteur apprendra à connaître au fil des pages, envers Bella. J’ai vraiment apprécié découvrir qui se cachait derrière cet ami qui redonnait peu à peu la joie de vivre, qui s’était envolée depuis le départ de son âme sœur, à notre héroïne. De plus, il se révèle bien plus complexe et torturé que ce que j’avais imaginé ou visualisé. Même si son identité n’est plus un secret pour personne, j’ai été étonné de comment celle-ci a été amenée au cours de cette aventure. Cette nouvelle relation apporte un brin de folie et de fraîcheur à l’ambiance morose de ce roman, ce qui m’aura souvent bien fait sourire.
Ce second chapitre est aussi parvenu à me réconcilier avec notre personnage principal, Bella. Autant j’admets volontiers l’avoir trouvée précédemment plate et parfois trop stéréotypée, autant j’ai pris plaisir à la suivre lors de cet épisode. Je l’ai vraiment trouvée bien plus mature et attachante, très loin des clichés dont avait usé avec excès l’auteure et ce malgré son irresponsabilité assez agaçante par moments. C’est une véritable battante qui se dressera au fil des chapitres du fait du véritable combat intérieur qu’elle devra mener. Par moments, j’ai vraiment été touché par cette personnalité fragile et meurtrie par la vie qui s’animera dans les dernières pages.

D’ailleurs, ces dernières m’auront vraiment tenu hors d’haleine car elles contrastent totalement avec le rythme général de cet opus qui est relativement lent, sans que cela en soit gênant pour autant. Je ne me suis pas ennuyé un seul instant alors que c’est vraiment ce que je craignais lorsque j’ai débuté ce roman. Finalement et malgré la simplicité de son œuvre, le tout devient drôlement addictif et d’une facilité de lecture indéniable. À tel point qu’il ne m’a pas fallu longtemps pour terminer ce tome et commencer le suivant. Alors certes, cette saga reste relativement gentillette et bonne enfant, mais elle est totalement accrocheuse et ce malgré les quelques défauts d’écriture encore présents. De plus, sans pour autant être complexe, la mythologie imaginée par Stephenie Meyer prend une tournure assez intrigante et totalement plaisante. Les dernières pages m’ont laissé songeur quant à la suite des événements qui devront se produire, je l’espère, très rapidement. Tout compte fait, tout n’est pas si rose dans l’univers de Stephenie Meyer et j’espère fortement qu’elle continuera d’évoluer dans ce sens afin de me surprendre encore.

En conclusion, l’auteure offre avec ce second tome une évolution significative à son œuvre. Je me suis laissé aller à sa simplicité redoutable malgré ses quelques défauts et le tout est totalement addictif. Les personnages m’ont paru bien plus travaillés que précédemment et se révèlent même assez touchants. Agréablement surpris, je suis déjà en train de lire le dernier tome de cette saga.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (18€)
Poche — Amazon (8,90€)

6 commentaires

  1. Je crois que c’est le tome que j’ai le moins aimé de la saga. En fait, je l’ai aimé et détesté à la fois…
    J’ai aimé les moments de détresse de Bella fasse à l’absence d’Edward, tous les risques qu’elle prend pour le ‘voir’ ne serait-ce que quelques secondes ou même quand elle reste prostrée chez elle.
    Par contre, j’ai détesté son comportement avec Jacob, la façon dont elle l’utilise pour arriver à ces fins et ça, pas que dans ce tome d’ailleurs….

    Sinon pour ce qui est de l’histoire, si je ne me trompe pas de tome, on a un élargissement de l’univers de Stephanie Meyer qui est bien pensé et qui offre de nouvelles perspectives mais la romance m’a rendue dingue xD.

    Reply
    • J’ai bien plus préféré ce tome au précédent et je ne suis pas d’accord pour Bella xD
      Elle est vraiment au clair dans ce qu’elle ressent pour Jacob, c’est lui qui se fait des films plutôt qu’autres choses. Du coup je trouve que c’est pas vraiment un triangle amoureux comme les autres.
      Oui, et encore plus dans le troisième tome, j’espère en avoir encore plus dans l’ultime tome.

      Reply
      • J’ai aussi détesté Jacob dans ce tome si ça peut te rassurer xD
        Je l’ai lu au lycée donc ma mémoire me joue peut-être des tours mais il ne me semble pas que Bella rejette complètement Jacob. Certes il se fait des films mais dans mes souvenirs, elle lui dit constamment qu’elle a besoin de lui pour tenir, etc. Pour elle, c’est en toute amitié mais bon… faut pas s’étonner qu’il comprenne les choses de travers… xD
        Bref, tous ces petits passages étaient assez agaçants pour ma part. Cependant l’explication donnée à la fin était très bien trouvée et justifiait parfaitement les tomes précédents !
        Je ne sais pas si tu as vu les films mais dans le cas contraire, je pense que tu vas avoir encore quelques surprises ^^

        Reply
        • C’est pas faux, elle ne met clairement pas de limites je l’avoue… Mais quand même il aurait du comprendre dès le départ xD
          Je connais un peu la fin, mais je pense être surpris malgré tout.

          Reply

Répondre à Steven Annuler la réponse.