★★★★☆ (3,75/5) — « C’est un livre sympathique, et j’ai passé un très agréable moment avec ses personnages hauts en couleurs et qui n’ont pas la langue dans leur poche. En un mot, rafraîchissant ! »

Le loup de LA

« Je ne peux pas changer ce que je suis. Je suis un artiste, un chanteur, un loup-garou, un pécheur. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original  : Sinner
Titre français : Le loup de L.A.
Auteur : Maggie Stiefvater
Editeur : Hachette Black Moon
Genre : urban fantasy, romance
Parution : 26 novembre 2014
Nombre de pages : 400

A voir aussi
+ retrouvez Maggie Stiefvater sur Facebook, Twitter ainsi que sur son blog
+ chronique Les loups de Mercy Falls

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Tout le monde croit connaître l’histoire de Cole St. Clair.
Le succès. La drogue. La déchéance.
Puis sa disparition.
Mais rares sont ceux qui connaissent son secret le plus sombre – sa capacité à se métamorphoser en loup.

Isabel fait partie du cercle restreint de ceux qui savent.
Il fut un temps où ils auraient même pu s’aimer.
Un temps révolu.

Jusqu’au jour où Cole est de retour.
De retour sur la scène.
De retour où le danger rôde.
De retour dans la vie d’Isabel.

⇢ AVIS

8
MARION
Note : ★★★★☆ (3,75/5)

Ce livre est le spin-off de la trilogie ‘Les loups de Mercy Falls’, de la même auteure, et il s’attache aux pas de Cole et d’Isabel, ce couple secondaire de la série originale. L’histoire se situe quelques temps après la fin du troisième tome, puisqu’il y a quelques indications tout au long du récit du devenir de Sam et Grace (précision qui peut sembler un peu ‘idiote’, mais j’ai lu une critique par une personne qui a été « très déçue » parce qu’elle ne parvenait pas à savoir où se situait l’intrigue dans l’espace temps par rapport à la trilogie originale, alors que c’est tout de même assez clairement indiqué si on suit bien).

‘Le loup de L.A.’ revient donc sur Cole St. Clair et Isabel Culpeper, et ce lien d’attirance/rejet qu’il y a entre eux. Je les avais beaucoup appréciés dans ‘Les loups de Mercy Falls’, car ils apportaient ce qu’il fallait d’humour, d’autodérision et de mordant pour pimenter l’histoire comme il fallait, et par chance ils sont restés fidèles à eux-mêmes.
Cole revient en Californie pour retrouver Isabel, mais il déguise le tout sous sa volonté de revenir sur le devant de la scène via une émission de télé-réalité musicale assez trash, et nous nous retrouvons donc avec un aperçu assez crédible de ce que peut être ce monde. Étant elle-même une artiste accomplie (dessinatrice, écrivaine, musicienne), Maggie Stiefvater évoque l’univers musical en connaissance de cause, et ça n’en est que plus agréable.
Isabel, quant à elle, est restée grinçante, incisive, désabusée, et je dois avouer que c’est un personnage que je trouve très intéressant en soi, et très attachant.

Leurs retrouvailles se déroulent sur un fond résolument moderne, les réseaux sociaux, les portables connectés, les caprices de star, les belles voitures, etc. Le côté « loup » de Cole est malheureusement un peu mis de côté, certes grâce à un mécanisme original et ingénieusement inventé par Maggie Stiefvater, mais il n’en reste pas moins qu’on s’attend à quelques aventures lupines qui n’ont pas lieu. Dommage pour un livre intitulé ‘Le loup de L.A.’ ! (Le titre original, ‘Sinner’, peut se traduire par ‘Pécheur’.)
Finalement, l’intrigue est plus tournée autour de la relation entre nos deux personnages principaux, leurs états d’âme et leurs hésitations, que sur quelque chose de plus ‘énergique’. Ils vont se chercher, se trouver, se tourner autour, se décider, changer d’avis, bref en un mot, être exactement ce qu’ils étaient lorsqu’on les a rencontrés dans ‘Les loups de Mercy Falls’.

Étrangement pourtant, je ne sais pas trop quoi penser de ce livre.
J’en aime beaucoup l’écriture, corrosive et drôle, qui nous emporte au gré des émotions et des vérités assénées par l’un ou l’autre, et l’histoire se lit facilement, est très agréable, et nous happe sans difficulté.
Cependant, il me reste un petit goût d’inachevé. J’ai été moins emballée par Cole et Isabel à Los Angeles, que par Cole et Isabel à Mercy Falls. Peut-être en attendais-je autre chose, bien que je ne parvienne pas à mettre le doigt sur ce qui me dérange.
En tout cas, c’est un livre sympathique, et j’ai passé un moment très agréable avec ses personnages hauts en couleurs et qui n’ont pas la langue dans leur poche. En un mot, rafraîchissant !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon, Fnac (12,99€)
Ebook — Amazon, Fnac (18,00€)