Le secret de l’inventeur, tome 1 : Rébellion d’Andrea Cremer

★★★★★ (5/5) — COUP DE ♥ — « Ce premier volet est extrêmement fascinant et dépaysant à lire. L’univers steampunk est merveilleusement bien détaillé et maîtrisé et s’allie parfaitement à l’aventure qui nous est contée. Il ne fait aucun doute que cette lecture est un véritable coup de coeur, me confortant dans l’idée que j’apprécie énormément ce genre littéraire. »

« Monstres d’acier, magie vaudou et combat pour la liberté : découvrez la nouvelle série steampunk d’Andrea Cremer. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Inventor’s Secret (book 1)
Titre français : Le secret de l’inventeur, tome 1 : Rébellion
Auteur : Andrea Cremer
Editeur : Lumen Editions
Genre : littérature étrangère, jeunesse, science-fiction
Parution originale : 12 février 2015
Parution française : 22 avril 2014
Nombre de pages : 407

A voir aussi
+ en savoir sur Andrea Cremer (site en anglais)
+ découvrir d’autres romans de chez Lumen Editions (page facebook)

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique…

Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie.

Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d’amis qui l’entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats d’acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (5/5)
COUP DE ♥

Cette lecture n’était absolument pas prévue dans mon programme de ce mois-ci mais lorsque j’ai parcouru les bibliothèques de Kindofbooks, je me suis rappelé à quel point ce roman me faisait envie. N’ayant que moyennement apprécié sa lecture, elle a décidé de lui donner une seconde chance en me l’offrant – merci encore – et je dois bien avouer que le résultat est sans conteste un véritable coup de coeur !

Il faut dire qu’étant encore novice dans l’univers du steampunk, celui imaginé par Andrea Cremer m’a complément transporté. À l’aide de sa plume incroyablement visuelle et grâce à son style hautement addictif je n’ai pu refermer ce premier tome et l’ai ainsi dévoré. Tout en douceur l’auteure nous plonge dans un empire alternatif du XIXème siècle, dans lequel les britanniques ont remporté la rébellion des Etats-Unis et nous dévoile des personnages forts attachants et plaisants à suivre, à commencer par notre héroïne Charlotte.
Cette jeune femme vit recluse avec son frère et d’autres enfants de rebelles dans les ‘Catacombes’, une cité souterraine, là où une rébellion sommeille. Ce bout de femme au caractère bien trempé et au culot débordant n’a cessé de m’épater et de me faire rire. Je me suis totalement amusé à la suivre et à la découvrir tout au long de cette aventure. Mieux encore, le trio qu’elle forme avec Ash, son frère, et Jack est explosif et plein de dynamisme ! Ne laissant déjà aucune place à l’ennui, j’ai été ravi de découvrir une panoplie d’autres personnages secondaires à l’image de nos protagonistes. Utiles et indispensables au scénario, chaque acteur de cette troupe à la cohésion complète dévoilera d’incroyables aptitudes et autres dons allant de l’art de manier les armes à la magie et bien plus encore. Cette diversité a permis à Andrea Cremer d’offrir au lecteur un tome certes majoritairement introductif mais pour autant riche et fourni, ne demandant qu’à se développer.

En effet, à proprement parler, l’histoire est haletante à lire tellement l’action est omniprésente et ne désemplit pas. De chapitre en chapitre, l’univers de l’auteure s’étoffe et toute la grandeur de son talent se dévoile. Grâce aux nombreux détails des descriptions présentes, je n’ai eu aucun mal à m’imaginer les multiples références steampunk, rendant cette lecture fortement dépaysante et fascinante à parcourir. Chaque machines ou autres inventions m’ont vraiment ébahi et émerveillé. De plus et bien que quelques facilités demeurent, la grandeur du complot présenté est surprenante. D’autant plus que sa finalité ne me laisse aucun autre choix que de sauter sur le volet suivant. Ainsi, entre action et magie, Andrea Cremer nous laisse apercevoir l’ombre d’une aventure incroyable. C’est un monde couleur rouille que je n’ai cessé de visualiser, me rappelant bien souvent ‘Les Origines‘ de Cassandra Clare que j’avais adoré lire.

En conclusion, ce premier volet est extrêmement fascinant et dépaysant à lire. L’univers steampunk est merveilleusement bien détaillé et maîtrisé et s’allie parfaitement à l’aventure qui nous est contée. Il ne fait aucun doute que cette lecture est un véritable coup de coeur, me confortant dans l’idée que j’apprécie énormément ce genre littéraire. Par ailleurs, si vous connaissez d’autres romans de ce genre, n’hésitez pas à me les partager.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (15€)

5 commentaires

  1. OUI !!! Je l’attendais cette chronique 🙂 Cela fait très très longtemps que je lorgne sur cette saga. Etant une mordue de l’univers Steampunk, je ne pouvais pas passer à côté et avec ce que tu en dis Steven, je crois que je vais succomber bien plus tôt que prévu !

    Reply
    • Je suis content si j’ai pu te donner envie de t’en lancer dans cette formidable saga. J’espère qu’elle te plaira autant qu’à moi.
      Si tu as des conseils de lectures stempunk, je suis preneur.

      Reply
    • Je suis content si j’ai pu te donner envie de t’en lancer dans cette formidable saga. J’espère qu’elle te plaira autant qu’à moi.
      Si tu as des conseils de lectures stempunk, je suis preneur.

      Reply

Répondre à Anaïs Annuler la réponse.