The Proof Is The Way It Hurts de E.S. Carter

★★★★☆ (4/5) — « Si j’ai regretté que l’histoire soit si courte et donc trop peu détaillée, j’ai adoré les personnages, notamment George, et j’ai été ravie de retrouver le style d’écriture de E.S. Carter que j’affectionne tant. »

tpitwiu

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : The Proof Is The Way It Hurts
Auteur : E.S Carter
Editeur : Amazon (auto-édition)
Genre : littérature étrangère, littérature gay, nouvelle
Parution : 28 juillet 2017
Nombre de pages : 74

A voir aussi
+ en savoir plus sur E.S. Carter (site en anglais)

Ce roman n’est pour le moment disponible qu’en version originale (en anglais).

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Two small town boys fell in love.
One got left behind.
One went off to war.
He came back a man.
A broken, lonely, desperate man searching for the one thing to ease his pain.
Can Dylan forgive George for leaving him?
Can love snuff out the pain?
The Proof Is the Way It Hurts.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★☆ (4/5)

Comme je suis moi-même dans l’écriture d’un récit gay, je dois dire que je suis dans de bonnes conditions pour lire une romance M/M. Alors, quand j’ai vu que E.S. Carter en sortait une, j’ai été ravie et je n’ai pas attendu pour l’acheter et la lire. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’une nouvelle, ce dont je ne suis pas fan, mais cela ne m’a pas empêchée de l’apprécier.

Dans cette courte histoire (moins de 100 pages), George revient de la guerre pendant laquelle il a perdu un bras et surtout, pendant laquelle il a réalisé qu’il avait fait le mauvais choix en abandonnant Dylan, l’homme dont il est amoureux. Il revient donc chez lui pour essayer de reconquérir son coeur.

Si l’histoire est plutôt commune, elle reste vraiment sympathique et touchante. Le seul problème du livre, c’est sa longueur. Comme il s’agit d’une nouvelle, c’est très court et l’auteure prend moins le temps de s’attarder sur les détails. Pourtant, ici, il aurait été intéressant de travailler la séparation, la blessure de guerre ou encore le conflit entre George et son père. C’est ce manque qui m’a empêchée de mettre la note maximale au livre. Mais c’était inévitable, comme je ne suis pas fan des nouvelles.

Pour autant, le livre se lit rapidement car il est bien écrit, pas seulement parce qu’il est simplement court. C’est une excellente façon de découvrir le style de l’auteure, notamment son affection pour l’énumération, une figure de style qu’elle maîtrise plutôt bien ! De plus, à la fin du livre, on découvre une bonne partie de son roman ‘One‘, aussi un M/M (que je recommande vivement).

Enfin, j’ai beaucoup apprécié les personnages, notamment George, et je ne dirais pas non à un récit plus long. Pour cette raison, je vous conseille ce livre si vous voulez découvrir E.S. Carter. C’est une auteure que j’apprécie beaucoup et qui est très sympathique, tout comme ses histoires !

⇢ ACHETER

Ebook — Amazon (0,99€)

Laisser un commentaire