Damnés, tome 2 : Vertige de Lauren Kate

vertigeban

★★★★☆ (3,5/5) — « Ce second tome est aussi léger que son prédécesseur, ce qui m’a assez déçu. L’univers et la mythologie restent toujours aussi mystérieux mais le tout manque cruellement de punch et d’action pour être totalement accrocheur. »

vertige

« Man ange, ma malédiction. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Torment (Fallen #2)
Titre français : Damnés, tome 2 : Vertige
Auteur : Lauren Kate
Editeur : Bayard Jeunesse
Genre : fantastique, jeunesse, littérature étrangère,
Parution originale : 28 septembre 2010
Parution française : 20 mai 2011
Nombre de pages : 436

A voir aussi
+ en savoir plus sur Lauren Kate (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres des éditions Bayard Jeunesse
+ chronique Damnés, tome 1

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Tout juste sortie du cauchemar de Sword & Cross où anges et démons se sont entre-déchirés, Luce a dû se séparer quelques jours de Daniel… Folle de joie à l’idée de le revoir, elle apprend avec désespoir que leurs retrouvailles seront brèves. Daniel doit en effet traquer les Bannis, des immortels, qui cherchent à la tuer. En attendant, il la place en sûreté à Shoreline, un lycée huppé près de San Francisco, d’où elle ne doit pas sortir. Elle entre dans la section des « Néphilim », des descendants d’anges aux pouvoirs particuliers, et fait la connaissance de Shelby, Dawn, Jasmine et Miles, un garçon charmant. Là, Luce apprend aussi que les « ombres » qui la terrorisaient, en réalité des Annonciateurs, pourraient l’aider à découvrir ses vies antérieures. Daniel s’entêtant à ne rien lui révéler de son passé, Luce veut comprendre ce qui l’empêche de vivre pleinement son amour et cherche corps et âme à déjouer la malédiction qui s’acharne sur elle.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (3,5/5)

Bien que le premier tome ne m’ait pas totalement happé, j’étais réellement curieux de connaître la suite de cette saga à la mythologie prometteuse. Malheureusement, j’ai été quelque peu déçu des trop grandes similitudes entre ces deux volets même si, encore une fois, la fin m’a vraiment bluffé.

En effet, les dernières pages du premier épisode nous offraient un bel aperçu de l’univers de Kate Lauren, peuplé d’anges déchus et de démons prêts à s’affronter dans une ultime bataille où Luce et Daniel, notre couple de damnés, sont au plein cœur. Sauf que l’action s’arrête là. Je pensais véritablement découvrir ce que cachait la malédiction planant au-dessus de nos âmes sœurs plutôt qu’un nouvel épisode rempli d’un énième triangle amoureux totalement inefficace. Heureusement, tout n’est pas à jeter car j’ai vraiment apprécié découvrir Shoreline, le lycée spécialisé dans l’apprentissage des Néphilims, les déchus aux dons surnaturels. J’ai découvert une école remplie de magie et de secrets et surtout, remplie de nouveaux personnages totalement attrayants, redonnant un minimum de dynamisme à la saga. Il faut dire que je n’arrive vraiment pas à accrocher aux personnages principaux bien trop simples et lisses à mon gout malgré leur sympathie. Entre Luce qui n’en fait qu’à sa tête et Daniel qui ne peut rien lui dévoiler dans le but de la protéger, j’ai eu comme l’impression de lire quelque chose de réchauffé alors que l’univers et la mythologie de l’auteure sont vraiment intéressants à parcourir et se dévoilent assez complexes et énigmatiques malgré les quelques réponses apportées.

La plume de l’auteure n’en est pas moins fluide, bien que j’ai l’impression qu’elle ne parvient pas pleinement à décoller. De nouveau, c’est dans les derniers chapitres que l’étendu de son talent prend forme. C’est vraiment déprimant de devoir attendre des centaines de pages pour un avoir un minimum de réponses à nos questions et être spectateur de cliffhanger incroyables, aussi déroutants qu’épatants. C’est pourquoi malgré ces quelques défauts je dois bien admettre que je terminerai cette saga avec plaisir grâce à sa légèreté et à sa simplicité indéniable, même si je trouve regrettable que finalement celle-ci ne me restera pas en mémoire bien longtemps. À moins que Lauren Kate parvienne enfin à me surprendre avec son avant dernier tome qui, au vu du résumé, augure quelque peu de renouveau.

En conclusion, ce second tome est aussi léger que son prédécesseur ce qui m’a assez déçu. L’univers et la mythologie restent toujours aussi mystérieux mais le tout manque cruellement de punch et d’action pour être totalement accrocheur.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (16,90€)

2 commentaires

Laisser un commentaire