Éternels, tome 5 : Une étoile dans la nuit d’Alyson Noel

éternels5couv

★★★★☆ (4,25/5) — « L’histoire est de nouveau captivante, et a enfin repris un rythme beaucoup plus soutenu que précédemment sans pour autant délaisser l’aspect romantique de son oeuvre, dont l’auteure parvient à doser très justement l’action et le romantisme. »

eternels-T5-1

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Éternels, tome 5 : Une étoile dans la nuit
Auteur : Alyson Noel
Editeur : Michel Lafon
Genre : fantastique, jeunesse
Parution française : 13 octobre 2011
Nombre de pages : 360

A voir aussi

+ en savoir plus sur Alyson Noel (site en anglais)
+ en savoir plus sur la saga Éternels
+ découvrir d’autres livres de chez Michel LAFON
+ chronique Éternels, tome 1 : Evermore
+ chronique Éternels, tome 2 : Lune bleue
+ chronique Éternels, tome 3 : Le pays des ombres
+ chronique Éternels, tome 4 : La flamme des ténèbres

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Maîtrisant à présent ses nouveaux pouvoirs d’immortelle, Haven est prête à tout pour venger la mort de Roman, le garçon dont elle était éperdument amoureuse. Tenant Ever pour unique responsable, elle va tenter de briser par tous les moyens le lien éternel qui l’unit à Damen.

Ever devra alors faire face à une cruelle révélation, et pire, affronter la plus terrible des adversaires : Haven, la personne qui la connaît le mieux au monde. Puisant dans ses dernières ressources pour surmonter cette nouvelle épreuve, elle découvre des pouvoirs qu’elle ignorait posséder… Mais la survie de son couple mérite-t-elle de plonger son ancienne amie dans les ténèbres ? Au cœur de la tourmente, Ever saura-t-elle rester fidèle à ceux qui lui sont le plus cher ?

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (4,25/5)

Alors que j’avais moyennement apprécié ma lecture des deux précédents tomes de cette saga, celui-ci parvient très largement à me réconcilier avec elle.

En effet alors que je m’étais attendu à être de nouveau déçu de la direction prise par l’auteure, c’est tout l’inverse qui s’est produit et j’ai retrouvé les éléments que j’affectionnais tant. L’histoire est de nouveau captivante, et a enfin repris un rythme beaucoup plus soutenu que précédemment sans pour autant délaisser l’aspect romantique de son oeuvre. Alyson Noel parvient à doser très justement l’action et le romantisme, et nous sert un récit sous haute tension, amoindri à l’aide de quelques passages doux et touchants.
Ce que j’ai le plus apprécié dans ce volet c’est la rivalité naissante entre notre héroïne, Ever, et sa grande amie, Haven, devenue un véritable tyran depuis son immortalité. Alors que je ne comprenais pas et surtout n’acceptais pas ce choix, je dois bien avouer qu’après coup je le comprends bien mieux et l’apprécie. Le lecteur fera face à un véritable duel entre deux personnages clefs de cette saga, ce qui créera énormément de tension tout au long de sa lecture et ce dès les premières pages. Finies les nombreuses niaiseries à n’en plus finir et place au combat dont l’issue, bien que fatale, sera bien entendue des plus prévisibles. J’aurais, par conséquences, apprécié que l’auteure fasse preuve d’un peu plus d’audace dans ses choix, encore trop souvent classiques.

Le scénario n’est pas le seul point à avoir bénéficié d’une évolution salutaire. Nos personnages feront peau neuve et se révéleront beaucoup plus profonds que précédemment. En particulier celui de Damen que je n’appréciais guerre jusqu’à présent. Le lecteur fera d’énormes découvertes sur son passé permettant enfin de casser cette image du parfait gentlemen zéro défaut m’étant des plus antipathique lors de mes lectures. Sur ce point encore, impossible de ne pas faire la comparaison avec Sophie Jomain et sa saga ‘Les étoiles de Noss Head’. Les deux auteures parviennent à me surprendre en cachant énormément de secrets derrière leurs personnages hautement parfaits que rien ne peut ébranler. Même Miles qui était bourré de clichés depuis le départ se retrouve transformé et beaucoup plus mature qu’auparavant. Je ne parviens toujours pas à l’apprécier plus que ça mais il se dévoile être plus utile dans ce volet qu’habituellement où il permettait surtout de retranscrire quelques scènes censées être drôles.
Comme je l’évoquais précédemment, la trame principale de ce récit tourne autour du combat entre nos deux protagonistes, Ever et Haven, et je dois dire que j’ai été totalement happé par ce tourbillon où mes sentiments pour Haven n’ont pas changé. Alors que j’apprécie Ever, je la trouve bien trop pâle face à sa nouvelle ennemie que j’ai encore une fois adorée. Pourtant depuis le tome précédent, c’est en véritable peste et cheftaine que cette dernière nous est présentée. Cependant ce tome en dévoile plus sur ses convictions et ce qui la pousse à agir ainsi, je lui pardonne donc entièrement ce comportement exacerbant même s’il m’a plus d’une fois agacé.
Le soucis qui se pose souvent lorsque je me plonge dans une longue saga est qu’un personnage me devienne lassant du fait que l’auteur en ait fait le tour. C’est ce qui se passe avec celui de Jude, pour moi. J’ai que trop bien compris qu’il était l’amoureux éperdu, toujours prêt à se sacrifier pour sa belle et j’aimerais vraiment le voir évoluer ou tout du moins s’émanciper de cet amour dont il est réellement prisonnier. Heureusement il reste encore un tome à Alyson pour pouvoir parvenir à ce raisonnement afin de ne plus enliser son personnage devenu par conséquences bien trop monotone.

Le style de l’auteure reste toujours égal à lui même. Même si je n’ai malheureusement pas eu le temps de dévorer ce roman comme je l’aurais voulu, il est resté totalement addictif et d’une fluidité extrême malgré les trop longues coupures entre deux lectures. D’ailleurs alors que l’histoire contée par Alyson n’est pas totalement constante, sa plume l’est entièrement. De plus, je ne me lasse absolument pas de son écriture et je suis certain de me plonger, par la suite, dans ses autres romans.

Bien que j’avais décidé de rien attendre de ce nouvel opus, je ne peux qu’admettre que je l’ai vraiment apprécié. J’ai trouvé que, sans donner un nouveau souffle à la saga, il était totalement rafraîchissant et offrait au lecteur de nouveaux traits de personnalité pour la plupart des personnages, et j’aurais approuvé qu’il en soit de même avec le scénario qui avance presque trop lentement. Néanmoins j’ai hâte de découvrir le chapitre final de cette série dont je vais commencer l’ultime volet de ce pas.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (16,20€)
Poche — Fnac, Amazon (7€)

Laisser un commentaire