Notre secret de Jessica Warman

notresecretban

★★★★☆ (4/5) — « Encore une fois l’auteure crée une atmosphère envoûtante mais quelque peu glauque. Ce sentiment dérangeant me laisse perplexe et plus d’une fois j’ai cru devenir fou. »

notresecret

« La frontière entre don et maladie mentale est très mince. Et elle peut devenir floue. Parfois, c’est difficile de faire la différence entre les deux. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Notre secret
Auteur : Jessica Warman
Editeur : Editions Fleuve Noir (Territoires)
Genre : jeunesse, thriller, fantastique
Parution : 3 octobre 2013
Nombre de pages : 451

A voir aussi
+ en savoir plus sur Jessica Warman (site en anglais)
+ chronique de ‘Reste avec moi
+ chronique de ‘Maintenant qu’il est trop tard

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Alice et Rachel sont jumelles. Identiques. Elles ont pourtant chacune un caractère bien différent et partagent un lien mystérieux qu’elles seules comprennent.
Parfois, Alice et Rachel échangent leurs identités sans que personne ne s’en rende compte. Comme un jeu qui les amuse, sans conséquences.
Mais un jour, lors d’une fête foraine avec leurs amis, Rachel disparaît.
Alice est morte d’inquiétude, puis terrifiée lorsqu’elle commence à voir apparaître sur son corps des blessures étranges.
Et tout leur entourage pense que la disparue est Alice…

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (4/5)

N’aimant pas spécialement rester sur une note négative et ayant apprécié ‘Reste avec moi’ de la même auteure j’ai décidé de lire le dernier livre traduit que je n’avais pas encore lu de Jessica Warman.
Je me suis donc lancé dans ce roman sans trop savoir à quoi m’attendre du fait que l’auteure crée d’étranges atmosphères parfois étouffantes pour chacun de ses romans.

Ici nous retrouvons deux jeunes adultes, jumelles et identiques au paraître, vivant chez leur oncle et tante après le décès de leurs parents survenu il y a quelques années. Tout se déroulait pour le mieux pour nos deux lycéennes sauf pour Alice qui se détachait peu à peu de son monde enfantin et testait ses limites comme bons nombres d’adolescents de son âge. Si d’extérieure nos deux compères se ressemblaient comme deux gouttes d’eau et parvenaient à tromper leur monde, il n’en était rien à l’intérieur. Rachel était une jeune calme, studieuse et docile tandis qu’Alice était une petite rebelle qui ne se sentait concernée par rien sauf par son petit ami Robin.
Tout a dérapé quand Alice disparaît soudainement pendant la fête foraine du village. De là une course contre la montre se dressera devant Rachel qui sera la seule à pouvoir retrouver sa sœur adorée.
Malgré ces très larges différences un lien unique unit les deux sœurs du fait que ce sont de vraies jumelles s’étant développées dans le même placenta. L’auteure appuie largement sur ce point tout au long du récit ce qui m’a des fois perdu, je ne savais plus qui était Alice ni qui était Rachel. Je ne pouvais plus les différencier pendant certaines parties du roman et le secret qu’elles détiennent a remis en question tout ce que j’avais cru comprendre. Il m’a fallu du temps pour pouvoir reprendre mes repères et j’ai vraiment apprécié ce retournement de situation.

Tout au long du roman, tandis que Rachel mène l’enquête quant à la disparition de sa sœur, celle-ci aura de terribles visions et sera marquée physiquement autant que sa sœur. Si l’une est touchée, l’autre le sera tout autant. C’est là toute la magie de leur relation si unique. Une seule âme pour deux corps voilà comment je pourrais résumer leur relation.
Entre rêves ou réalité et aidée de ses amis ainsi que de la police, Alice se rapprochera de plus en plus du coupable sans en connaître son identité…
J’ai apprécié que l’auteure mette très largement en avant cette particularité si spécifique qui unit nos héroïne car c’est le premier roman que je lis où il est question de ‘jumelage’ mais surtout car l’idée d’une connexion psychique et physique est vraiment bien travaillée et permet de créer de véritables situations de doutes pour le lecteur.

Le final a été une grande claque pour ma part à cause des révélations que je n’aurais jamais pensé voir venir. J’ai eu l’impression qu’on me forçait à me réveiller d’un rêve que je n’avais pas l’impression de réaliser. Ce n’est vraiment pas facile à décrire sans trop en dévoiler mais il ne faut jamais rien prendre pour acquis et le dicton ‘je ne crois que ce que je vois’ prend tout son sens ici.
Pour ne pas changer, l’auteure réussit cruellement à faire passer des messages à mi-mots ce qui fait que je ne suis jamais trop sûr de bien les comprendre à moins qu’elle fasse en sorte que chaque lecteur en déduise ce qui lui convient et correspond le mieux.

Encore une fois Jessica Warman crée dans ce roman une atmosphère envoûtante mais quelque peu glauque. C’est sa marque de fabrique, à chacune de ses lectures j’avais l’impression d’être enfermé dans un monde étouffant et où j’ai eu l’impression de souffrir de claustrophobie. Même si je devrais être habitué, ce sentiment dérangeant que je ne peux décrire me laisse, comme à chaque lecture, perplexe et plein de frustration et j’ai parfois l’impression d’aimer ça finalement. D’ailleurs je suis certain que je lirais les futurs écrits de l’auteure.
Surtout que sa plume se révèle bien plus efficace que pour ses autres romans. J’ai dévoré ce livre en une journée, impossible de le refermer. Je voulais en savoir plus sur le monde et le lien, je me répète, si unique qui entoure nos deux protagoniste et surtout pourquoi elles sont incontestablement liées en permanence que ce soit dans le temps ou dans l’espace.

Pour conclure après avoir lu tous les romans de Jessica Warman je peux vous certifier que celui-ci est, personnellement, de loin son meilleur. J’ai vraiment adoré l’histoire qu’elle nous contait à travers deux héroïnes étroitement liées par le destin mais j’ai surtout adoré l’atmosphère dépeinte dans son univers. Plus d’une fois j’ai cru devenir fou et j’ai adoré ça. A aucun moment je n’ai eu le sentiment d’être mis à l’écart par son récit, au contraire j’ai eu l’impression d’être l’étrange connexion qui existe entre Rachel et Alice.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (17€50)

8 commentaires

  1. J’ai ce livre dans ma wish list depuis un moment, et, ya pas si longtemps j’étais à deux doigts de l’enlever, plus vraiment attirée par lui. Ton avis éveille un regain de curiosité envers lui! J’ai bien envie de découvrir cette atmosphère pesante que l’auteure semble manier à merveille. Après, je pense essayer de le dénicher en occasion quand même.

    Reply
  2. J’ai adoré ta chronique, je l’ajoute à WL ! J’avais été mitigé par son roman « reste avec moi » que j’avais bien aimé mais que j’avais trouvé un peu longuet. Par contre je ne sais pas toi, mais dans ce roman j’avais beaucoup aimé le fait que l’auteure parle de l’anorexie. Enfin pour conclure, tu m’as donné envie de lire un autre livre de cette auteure et j’en remercie.

    Bonne lecture.

    Reply
    • Je te remercie du compliment et je suis content de t’avoir donné envie de lire un autre roman de cette auteure.
      J’avais adoré ‘Reste avec moi’ et je vois que toi aussi donc je suis certain que celui-ci te plaira autant ou plus.

      Reply

Laisser un commentaire