Envoûtement, tome 1 de Cara Lynn Shultz

★★★☆☆ (3/5) — « Ce premier tome m’a simplement diverti. J’aurais apprécié être happé par l’univers de Cara Lynn Shultz qui s’avère malheureusement bien trop commun et déjà vu, tout comme sa plume, qui n’en est pas moins plaisante à lire. »

envoutement1

« Et si l’amour était vraiment éternel ? »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Spellbound (Spellbound #1)
Titre français : Envoûtement, tome 1
Auteur : Cara Lynn Shultz
Editeur : Harlequin
Collection : Darkiss
Genre : jeunesse, fantastique, littérature étrangère
Parution originale : 21 juin 2011
Parution française : 01 mars 2012
Nombre de pages : 392

A voir aussi
+ découvrir d’autres livres de chez Harlequin

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Vince Academy, lycée huppé de Manhattan, haut lieu des apparences et des mesquineries. Emma serait franchement déprimée d’y débarquer si elle n’était tout de suite attirée par l’étrange Brendan. Or, elle découvre que cette attirance n’est pas due au hasard : Emma est l’élue, celle qui peut délivrer Brendan de la très vieille malédiction qui le condamne à rechercher éternellement son âme-sœur perdue. Comment ? Emma l’ignore, de même qu’elle ignore le secret fatal de Brendan : siècle après siècle, toutes celles qui l’ont approché sont mortes.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★☆☆ (3/5)

Cela faisait quelques années que cette saga prenait la poussière dans ma PAL et c’est grâce au challenge Destockage de PAL en duo que je me suis enfin décidé à en sortir le premier tome. Je dois bien admettre que sans cette opportunité, il y serait resté encore bien longtemps. En effet, le résumé m’a peut-être convaincu à une certaine époque mais récemment je ne l’ai pas trouvé plus alléchant que ça. C’est donc sans grandes convictions ni aucune attente particulière que je me suis lancé dans cette lecture.

J’ai vraiment bien fait car j’ai simplement trouvé ce roman sympathique à parcourir. L’histoire offerte par Cara Lynn Shutlz pourrait très bien être celle de n’importe qui. Elle suit avec trop de simplicité les codes de ce genre littéraire et n’innove aucunement. Ainsi, le lecteur fera la connaissance d’un lycée huppé où notre héroïne, Emma, brille par son décalage incessant. Elle y fera la découverte d’un monde perverti par l’argent et seuls sa famille et ses quelques amis parviendront à lui faire surmonter ce terrible sentiment d’exclusion. Comme toujours, son regard croisera celui de Brendan, le marginal du lycée, et une étrange attirance les poussera dans les bras l’un de l’autre. Je me suis donc retrouvé face à des personnages déjà vus et revus, parfois assez clichés, ne manquant pas pour autant de sympathie. Ce serait mentir de dire que je n’ai pas apprécié les suivre le temps de cette lecture. De plus, malgré l’importante prévisibilité de leur relation, j’ai été relativement curieux de connaître le véritable lien qui les unissait. D’ailleurs, la malédiction qui pèse sur nos âmes sœurs m’a souvent fait penser à la saga de Lauren Kate, Damnés. De tout le roman, je n’ai réussi à me défaire de cette comparaison, ce qui m’a fortement gêné et handicapé dans ma lecture. Pourtant, l’aspect magique et la touche de sorcellerie de l’univers dépeint par Cara Lynn Shultz apportent un vrai plus à son intrigue. J’ai vraiment trouvé original de découvrir qu’Emma n’était pas seulement une âme maudite et qu’elle cachait, derrière son fort tempérament, certains secrets. Malheureusement, il m’a vraiment manqué le petit truc pour faire de cette lecture quelque chose inoubliable.

Cela provient certainement du style de l’auteure, aussi commun que son récit. Bien évidemment cette simplicité d’écriture et de lecture permet une fluidité totale et j’ai terminé ce premier tome en une journée seulement, mais j’aurais juste voulu qu’elle parvienne à m’immerger totalement dans son univers car, qu’il s’agisse de romance ou autre, tout est un peu trop survolé et j’ai, par conséquent, été simple spectateur des péripéties d’une adolescente quasi lambda. Seuls quelques passages se démarquent et témoignent des bonne intentions de Cara Lynn Shutlz. Son idée de départ était véritablement bonne et la finalité de cet opus paraît même relativement prometteuse mais peut aussi se suffire amplement à elle-même. Je suis donc assez mitigé quant à savoir si je lirai ou non le second et tome de cette saga.

En conclusion, si vous cherchez autre chose qu’une lecture sans prise de tête, passez votre chemin. En effet, ce premier tome m’a simplement diverti. J’aurais apprécié être happé par l’univers de l’auteure qui s’avère malheureusement bien trop commun et déjà vu, tout comme sa plume, qui n’en est pas moins plaisante à lire.

destockage-pal-duo-an-2-600x268
Ce livre entre dans le challenge Déstockage de PAL en duo.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (occasion)

2 commentaires

Répondre à Steven Annuler la réponse.