Insaisissable, tome 2 : Ne m’échappe pas de Tahereh Mafi

insaisissable2ban

★★★★★ (4,75/5) — « Erika et Steven ont relevé les mêmes points positifs et négatifs pour ce second volet. Malgré une histoire encore trop peu exploitée, ils ont apprécié les quelques révélations apportées quant aux personnages hauts en couleur peuplant cette oeuvre. »

insaisissable2

« Redoutable, sexy et envoûtant. Je vous mets au défi de le reposer. » — Kami Garcia

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Unravel Me (Shatter Me #2)
Titre français : Insaisissable, tome 2 : Ne m’échappe pas
Auteur : Tahereh Mafi
Editeur : Michel Lafon
Genre : littérature étrangère, jeunesse, science-fiction
Parution originale : 05 février 2013
Parution française : 04 avril 2013
Nombre de pages : 453

A voir aussi
+ en savoir plus sur Tahereh Mafi (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Michel Lafon
+ chronique Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Réchappée des griffes du terrible Warner, Juliette trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec Adam, celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours. Mais Warner n’a pas l’intention d’abandonner sa proie.

De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison.

Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret…

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (4,5/5)

Le premier tome de cette saga m’ayant totalement convaincu de par son univers et la plume réellement fluide de l’auteure, je n’avais qu’une envie, celle de continuer cette aventure.

Ce deuxième tome reprend les bases de son prédécesseur mais offre une toute nouvelle dynamique, remplie d’action à ne plus en finir. J’ai vraiment apprécié ce point car même si la romance reste présente, celle-ci s’efface pour laisser place à un véritable duel entre le Rétablissement et le Point-Oméga dont fait maintenant partie Juliette. Cet endroit est truffé de personnalités en tous genres et aux dons incroyables. Malgré la multitude de personnages présentés, j’avoue avoir adoré Kendji en particulier. Ce protagoniste détonne et se différencie des autres grâce à un humour assez vif et acéré. Il m’a énormément fait rire et a plus d’une fois exprimé mon ressenti concernant Juiette, notre héroïne. En effet, dans les premiers chapitres, je ne l’ai pas forcement reconnue. Je l’ai vraiment trouvée assez plate et parfois agaçante à lire. Pourtant j’avais vraiment apprécié sa personnalité dans le tome précédent. Heureusement au fil de l’aventure, j’ai retrouvé son côté attachant et sa bravoure masquée derrière ses importantes faiblesses. Il en est de même pour son âme sœur, Adam. Leur histoire d’amour est assez rédhibitoire et freine réellement l’avancée de la trame principale de ce volet. Il faudra attendre un bon quart du roman pour qu’enfin les choses prennent une tournure différente et diaboliquement efficace. Il faut dire que les révélations effectuées sur ce duo ainsi que son évolution m’ont peut-être un peu trop rappelé la saga Mara Dyer. Petite aparté oblige, si vous appréciez Insaisissable, je ne peux que vous conseiller cette autre saga. Néanmoins, Tahereh Mafi est parvenue à me surprendre grâce à Warner. Ce personnage est d’une complexité totale, chose que j’apprécie fortement. Cet antagoniste cache de lourds secrets et de mystérieuses motivations. J’ai vraiment été étonné par certaines révélations qui laissent entrevoir un triangle amoureux encore plus attrayant à suivre. Je suis sincèrement curieux quant à l’avenir de ces relations.
Cependant, bien que l’histoire avance énormément au cours de ce tome, je constate avec regrets qu’encore une fois, l’auteure n’approfondit pas plus le côté apocalyptique de son univers. Je trouve ce choix vraiment blasant car son univers est totalement intéressant à découvrir mais souffre d’un manque de réponse indéniable. Heureusement que quelques révélations sont apportées sur les agissements du gouvernement et leur intraitable Rétablissement ainsi que sur ceux des rebelles et, ici encore, ma curiosité est piquée au vif. L’ultime bataille et la rébellion approchent à grands pas et promet d’être savoureuse à suivre.

Mon attachement et mon intérêt pour l’œuvre de Tahereh Mafi ne serait rien sans son style toujours aussi fluide et addictif à lire. Pourtant, j’ai choisi de lire ce second tome dans sa version originale du fait que je m’étais familiarisé avec son univers et je dois avouer que je me suis régalé. J’ai trouvé son style encore plus poétique à lire en VO lorsque les sentiments de Juliette sont mis à nu. Je ne peux d’ailleurs que vous recommander cette lecture si vous débuter avec l’anglais. Grâce à sa plume, d’une simplicité totale, ce roman se lit avec une incroyable aisance. Malgré mon manque de vocabulaire et de compréhension à certains passages remplis de métaphores, je n’ai jamais eu envie d’arrêter ma lecture car les idées principales dégagées par le tome sont à la portées de tous.

C’est donc sans surprise que j’ai dévoré ce second tome malgré les quelques longueurs et faiblesses présentes. L’action décolle réellement dans ce chapitre et ne cesse d’augmenter au fil des pages. De plus, d’importantes révélations sont apportées et les personnages brillent par leur complexité. J’ai hâte de lire l’ultime tome de cette saga explosive.

⇢ ACHETER

Poche — Amazon (7€)

2 commentaires

  1. J’aime beaucoup cette série, mais comme tu le soulignes, l’univers dystopique est trop laissé de côté, ce qui est fort dommage! Malheureusement, le troisième tome n’échappe pas à la règle, mais il fait un gros travail sur le développement des personnages. Il manquait pas rand chose pour en faire une grande trilogie… 😉

    Reply
    • Je n’ai pas chroniqué le dernier tome pourtant je l’ai lu et adoré ! La conclusion apportée par l’auteure est parfaite et je relierai cette saga avec plaisir.

      Reply

Laisser un commentaire