As I Descended de Robin Talley

aidban

★★★★☆ (4,25/5) — « Un récit effrayant à l’ambiance pesante et angoissante. Il se lit facilement grâce à la plume simple mais efficace de Robin Talley et même si je ne me suis pas attachée aux personnages, j’ai quand même beaucoup aimé l’histoire. »

asidescended-highres

« Des actes anormaux. Des troubles anormaux. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : As I Descended
Auteur : Robin Talley
Editeur : HarperTeen
Genre : littérature étrangère, littérature lesbienne, fantasy, surnaturel, young adult
Parution : 06 septembre 2016
Nombre de pages : 384

A voir aussi
+ en savoir plus sur Robin Talley (site en anglais)

Ce roman n’est pour le moment disponible qu’en version originale (en anglais).

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Maria Lyon and Lily Boiten are their school’s ultimate power couple—but one thing stands between them and their perfect future: campus superstar Delilah Dufrey. Golden child Delilah is a legend at exclusive Acheron Academy, and the presumptive winner of the distinguished Cawdor Kingsley Prize. But Delilah doesn’t know that Lily and Maria are willing to do anything—absolutely anything—to unseat Delilah for the scholarship. After all, it would lock in Maria’s attendance at Stanford—and assure her and Lily four more years in a shared dorm room.

Together, Maria and Lily harness the dark power long rumored to be present on the former plantation that houses their school. But when feuds turn to fatalities, and madness begins to blur the distinction between what’s real and what’s imagined, the girls must attempt to put a stop to the chilling series of events they’ve accidentally set in motion.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★☆ (4,25/5)

C’est la couverture qui m’a d’abord attirée vers ce livre, puis, le fait que ce soit une histoire lesbienne. J’en trouve trop rarement, alors dès que je tombe sur un récit qui me semble avoir du potentiel et qui a pour personnages principaux un couple féminin, je me jette dessus. J’étais tellement obnubilée par ce détail que j’en ai oublié de regarder le genre littéraire. C’est de la fantasy / du surnaturel, un style que je ne lis quasiment jamais. Mais j’ai fait exception après avoir acheté ce livre grâce à une offre spéciale dont m’a parlée mon amie Ouidad du blog Book OuiOui.

Dans ce livre pour jeunes adultes, on retrouve Maria et sa petite amie Lily. La première est presque une célébrité dans son établissement scolaire et sans la présence de Delilah, elle gagnerait probablement le très convoité Kingsley Prize. Cette victoire lui permettrait alors d’intégrer l’école de son choix et de s’assurer une place dans celle où ira Lily, afin de ne pas être séparée d’elle. Les deux jeunes femmes feraient n’importe quoi pour voir leur rêve se réaliser, peut-être même qu’elles en feraient trop, jusqu’à demander de l’aide aux esprits…

Lorsque les personnages ont décidé d’utiliser une planche Ouija (qui sert à entrer en contact avec les esprits) j’ai su que l’histoire allait m’oppresser et être délicate à lire. Je suis de ceux qui croient en certaines choses et les esprits en font partie. Je partais donc en sachant que le thème – que j’avais inconsciemment ignoré – allait me terrifier. Mais j’ai eu envie de continuer quand même. C’était sombre et oppressant et en même temps, captivant. Un roman prenant mais angoissant. Au final, je voulais une histoire lesbienne et ce détail a été relayé au second plan, on y a accordé très peu d’importance. Plus j’y pense et plus je me dis que c’est tant mieux. Cela fait longtemps que je veux lire une histoire où l’homosexualité n’est pas présentée comme étant problématique. (Même si ici, Robin Talley n’a pas oublié les conséquences que de telles révélations peuvent avoir.)

Le lecteur pense donc partir sur les simples aventures de quelques étudiants, tout ce qu’il y a de plus banal, et tombe finalement dans un récit effrayant à l’ambiance pesante et angoissante. C’est un style que je n’avais encore jamais lu mais qui a su me plaire. Ça fait du bien de sortir un peu de son genre habituel et ce livre est très bien écrit et entraînant. Il se lit facilement grâce à la plume simple mais efficace de Robin Talley.

Tout est raconté à la troisième personne mais il y a malgré tout différents points de vue qui permettent d’entrer un peu dans la tête de chaque personnage. Néanmoins, mon gros regret avec ce livre reste que je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages (à l’exception de Mateo) et que je n’ai donc pas ressenti d’empathie pour eux. Cette absence d’émotion m’a empêchée d’apprécier pleinement le roman, aussi bon soit-il.

Malgré tout, j’ai beaucoup aimé cette lecture, jusqu’à la fin que j’ai trouvée assez douce après tant d’angoisse. Je soulignerais également que c’est un très joli ouvrage.

J’aime beaucoup le style de l’auteure et je ne manquerai pas de lire d’autres de ses écrits. J’attends d’ailleurs avec impatience son prochain livre ‘Our Own Private Universe’, prévu fin janvier. Aussi, je ne le savais pas mais j’ai lu dans cette chronique que ‘As I Descended’ est une réécriture de ‘Macbeth’. Personnellement je ne connais pas l’histoire originale mais si certains d’entre vous en ont déjà entendu parler, ils seront peut-être intéressés par cette version peut-être plus moderne.

Quoi qu’il en soit, c’est un livre de qualité qui trouvera son public !

⇢ ACHETER

Relié — Amazon (18,09€)
Broché — Amazon (9,90€)

2 commentaires

  1. Hey!
    Grâce à ce livre j’ai pu découvrir Robin Talley, et comme toi, j’attends avec impatience « Our Own Private Universe » ^^.
    Bonne future lecture à toi 😀

    Reply

Laisser un commentaire