Hopeless, tome 2 : Losing Hope de Colleen Hoover

ban

★★★★★ (5/5) — « Comme il s’agit du second tome d’une trilogie romancée, je m’attendais à être déçue, voire à m’ennuyer, et au final j’ai passé un très bon moment. J’ai adoré découvrir le point de vue de Holder et les nouvelles scènes venant intensifier le tout. »

losing-hope

Parfois dans la vie, afin d’aller de l’avant tu dois faire face au passé…

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Hopeless, tome 2 : Losing Hope
Auteur : Colleen Hoover
Editeur : Atria Books
Genre : littérature étrangère, romance, new adult
Parution : 07 mai 2013
Nombre de pages : 336

A voir aussi
+ en savoir plus sur Colleen Hoover (site en anglais)
+ chronique Hopeless

Ce livre n’est pour le moment disponible qu’en version originale (en anglais).

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Dans ‘Hopeless’, Sky n’a laissé aucun secret caché, aucun sentiment non partagé, et aucun souvenir oublié, mais le passé de Holder reste un mystère.

Toujours hanté par la petite fille qu’il a laissée partir, Holder a passé sa vie entière à la chercher dans l’espoir de se débarrasser enfin de cette culpabilité écrasante qu’il ressent depuis des années. Mais il n’aurait pas pu prévoir qu’au moment où ils se seraient retrouvés, de plus grand regrets encore allaient le submerger…

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

J’avais quelques appréhensions en commençant ma lecture car j’accroche rarement aux trilogies lorsqu’il s’agit de romance, même si Colleen Hoover en est à l’origine. Je m’attendais donc à lire la même histoire mais d’un autre point de vue, ce qui n’est clairement pas ma tasse de thé. Je me suis trompée car contrairement à sa première série, l’auteure a réussi à me captiver en ajoutant de nouvelles scènes et en ne se contentant pas de reprendre le même récit.

Les protagonistes sont les mêmes et nous redécouvrons donc la romance entre Sky et Holder, du point de vue masculin cette fois. J’ai toujours le même ressenti global sur nos héros, je les apprécie mais je n’en suis pas ‘amoureuse’ (encore que ce volume m’a fait m’attacher davantage à Holder). Mais ce qui est intéressant ici c’est l’arrivée d’autres personnages. En effet, la nouveauté c’est que la meilleure amie de Sky, Six, laisse place au meilleur ami de Holder, Daniel. C’est quelqu’un que j’ai beaucoup apprécié pour son humour, sa manie de renommer les gens et son amitié sans bornes pour Holder. Je suis déçue qu’il n’ait pas été mentionné dans le premier tome car du coup j’ai l’impression qu’il arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, mais Colleen Hoover a réussi à l’introduire correctement comme si elle l’avait déjà en tête dès le premier tome mais ne trouvait pas comment en parler avant (ce qui est peut-être le cas…) Un petit aperçu de Daniel qui montre un des traits de sa personnalité, sa manie de renommer les gens autour de lui :

« Holder : Est-ce qu’il existe une personne que tu appelles par son vrai prénom ?
Daniel : Pourquoi je ferais ça ? »

Pour finir avec les personnages, on découvre un peu plus la famille de Holder, notamment Les, sa soeur jumelle, et j’ai beaucoup d’affection pour eux. On apprend d’ailleurs des choses vraiment intéressantes à la toute fin et j’ai été vraiment très touchée.

Même si l’histoire est la même, le lecteur découvre ici de nouvelles scènes auxquelles Sky n’a pas assisté. J’ai personnellement adoré celles avec Daniel et Breckin (dont je n’ai pas parlé avant car il n’est pas assez exploité à mon goût, mais c’est le meilleur ami de Sky). On en apprend aussi plus sur le tragique incident concernant Les, mais également sur ce qu’a vécu Holder avant sa rencontre avec Sky et pendant la naissance de leur relation. C’était particulièrement intéressant d’autant que Colleen Hoover a encore trouvé une jolie façon de rédiger son livre. On retrouve de l’originalité avec une numérotation de chapitres inhabituelle (chapitre six et demi, chapitre six et trois quarts…) mais aussi de l’intensité avec les lettres de Holder à sa défunte soeur. J’ai vraiment aimé ce point et j’ai trouvé que c’était une très bonne idée.

Il y a également deux autres points positifs à ce livre, mais les deux sont très personnels. Le premier c’est que je n’avais pas bien saisi un élément dans le premier volume et que je l’ai parfaitement compris grâce à ce second tome. Le second c’est que j’ai découvert que le beau garçon de la couverture est Griffin Peterson (je ne l’avais pas reconnu) et je pense que c’est la première fois que lui et Colleen Hoover ont collaboré. Je suppose qu’il travaille en étroite collaboration avec l’auteure depuis, afin de nous offrir de sublimes chansons qui accompagnent les différents ouvrages. (Je vous parle un peu plus de lui dans ma chronique de ‘Maybe Someday‘.)

J’ai mis une meilleure note à ce second tome tout simplement car comme je l’ai dit plus haut, je m’attendais à être déçue, voire à m’ennuyer, et qu’au final j’ai passé un très bon moment. J’ai adoré découvrir le point de vue de Holder et les nouvelles scènes venant intensifier le tout, et je suis impatiente de lire le troisième tome de cette trilogie qui sera sur Daniel et Six (prévisible, je l’admet) et promet d’être intéressant car les deux sont des personnages atypiques. Autant j’avais trouvé que la première trilogie de Colleen Hoover trainait en longueur, autant celle-ci me tient du début à la fin. C’est donc avec un peu plus d’enthousiasme que je la recommande !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (10,86€)

2 commentaires

  1. Tout comme toi, je m’attendais à m’ennuyer et à relire la même histoire mais du point de vue de Holder. Du coup, j’ai été ravie de voir que ce livre regorgeait de scènes inédites pendant les trois-quart du bouquin !
    En savoir plus sur l’histoire de Holder avant qu’il rencontre Sky, son amitié avec Daniel et ses lettres à Les m’ont permis de beaucoup plus m’attacher au personnage (bien que ce ne soit toujours pas un coup de coeur ><).

    En parlant de Daniel, j'ai A.DOR.E ce personnage, je veux le même à la maison ! Une chose est certaine, on ne s'ennuie pas une seconde avec lui, j'adore son humour, son caractère, il est excellent et je suis déçue qu'on n'est pas eu un bref aperçu de lui dans le premier tome.
    En ce qui concerne Breckin, je l'aimais déjà beaucoup dans le premier tome et je l'apprécie toujours autant dans ce deuxième. Le passage où Holder lui rend visite chez lui et rencontre sa mère m'a beaucoup fait rire ^^

    Bref, au niveau de l'histoire j'ai tendance à préférer celle de Hopeless qui est plus complexe mais au niveau des personnages, je reste plus attacher à ceux de Slammed ^^

    Reply
    • Daniel c’est le meilleur et sa relation avec Holder est tellement géniale ** J’allais te dire de lire ‘Finding Cinderella’ mais c’est bon tu l’as lu, j’ai vu ton commentaire xD

      Reply

Laisser un commentaire