En danger de mort d’Alex Kava

En_danger_de_mort_une_2

★★★★★ (4,5/5) — « J’étais donc très heureuse de retrouver Alex Kava mais aussi Maggie O’Dell après tant d’années, avec une enquête qui promettait d’être palpitante, au vu de la 4ème de couverture. Et je n’ai pas été déçue de ces retrouvailles. »

En_danger_de_mort_cover

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Exposed
Titre : En danger de mort / Mort sur la ville
Auteur : Alex Kava
Editeur : Harlequin
Collection : Mira
Genre : littérature étrangère, thriller
Parution : juin 2010
Nombre de pages : 436

Ce roman fait partie de la saga autour du personnage de l’agent Maggie O’Dell. ‘En danger de mort’ est sa 6e enquête.

A voir aussi
+ en savoir plus sur Alex Kava (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de la collection Mira

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Piégés par l’auteur d’une étrange missive annonçant une catastrophe imminente, le profileur Maggie O’Dell et son patron Cunningham, tous deux membres du FBI, se retrouvent en contact avec une fillette de quatre ans et sa mère en proie à une violente fièvre hémorragique. Au même moment, de mystérieuses enveloppes sont adressées à des personnes apparemment sans lien entre elles, et qui développent par la suite des symptômes alarmants et inexplicables. Commence alors une véritable course contre la montre pour Maggie qui, bien que coupée du monde dans la cellule d’isolement où on l’a consignée, tente par tous les moyens, avec son équipier Tully, d’enrayer la propagation de cette arme de mort dont ils risquent d’être les premières victimes. Une arme de mort si puissante qu’elle peut frapper n’importe où, n’importe quand, n’importe qui. Il faut faire vite, car nul ne peut prédire qui sera la prochaine victime du tueur, un psychopathe qui, comme le découvre Maggie O’Dell, emprunte sa stratégie aux célèbres criminels qu’il admire, et dont les victimes, contrairement aux apparences, n’ont peut-être pas été choisies par hasard…

⇢ AVIS

8
NADEGE
★★★★★ (4,5/5)

J’ai une histoire assez particulière avec Alex Kava. C’est une auteure que j’ai découverte durant mon adolescence, grâce à ma soeur, et petite anecdote, il s’agit également d’une auteure dont j’ai lu tous les romans que la bibliothèque de mon village possède (On peut faire de belles découvertes, grâce aux bibliothèques. Et non, il ne s’agit pas d’une déformation professionnelle). Après recherche, il m’en reste cependant beaucoup à découvrir, et la lecture de ‘En danger de mort’ m’a redonné envie de renouer avec elle le plus rapidement possible.

Comme pour ses romans, le personnage de Maggie O’Dell imaginé par Alex Kava est toute particulière pour moi également. Tout d’abord, car elle était présente dans chacun des romans de l’auteure que j’ai lus jusqu’à maintenant, ces derniers racontant à chaque fois une nouvelle enquête de cet agent du FBI. Ensuite, car il s’agit d’un personnage avec une force de caractère bien à elle, doublée d’une sensibilité qui m’a particulièrement touchée. Malgré les épreuves qu’elle a traversées – le plus souvent à cause de son travail au sein du FBI – elle s’est toujours relevée. Son travail prend d’ailleurs une très grande place dans sa vie, au point qu’elle garde éloignée toute personne souhaitant entrer dans sa vie. Elle se plaît dans cette solitude qu’elle a elle-même construite. Du plus loin que je me souvienne, c’est un des premiers personnages avec une telle personnalité que j’ai rencontrés dans mes lectures de l’époque, et c’est aujourd’hui une personnalité dont je me sens très proche aussi. Ainsi, au fil de mes lectures et des retrouvailles avec elle, je me suis ‘attachée’ à ce personnage.

J’étais donc très heureuse de retrouver Alex Kava mais aussi Maggie O’Dell après tant d’années, avec une enquête qui promettait d’être palpitante, au vu de la 4ème de couverture. Et je n’ai pas été déçue de ces retrouvailles.

On retrouve une Maggie O’Dell, encore fort marquée par sa précédente enquête, mais prête à reprendre du service. Avec son supérieur Cunningham, ils font la découverte d’un colis de donuts suspect, dans lequel est glissé une enveloppe avec un message d’avertissement, qui les entraîne vers la demeure d’une maman et sa fille. Mais rien ne se passera comme prévu et la vie des deux agents sera mise en danger. Je n’en dis pas plus, car le résumé en dit bien assez, mais autant dire que j’ai eu très peur pour ces deux personnages, jusqu’au bout où là, la peur a fait place à la tristesse, mais je vous laisse deviner pourquoi.

Cette nouvelle enquête était à la fois intéressante, haletante et m’a plongée dans un vrai climat de tension, comme j’aime avec ce genre de roman. Le sujet de colis piégé, déjà bien illustré dans notre histoire (cfr. L’attaque à l’Anthrax ou bacille du charbon suite aux attentats du 11 septembre 2001, dont l’auteure fait également mention dans l’histoire), est également dans l’air du temps, avec les actes de terrorisme dont le monde et l’Europe sont actuellement témoins. C’est ainsi un sujet qui m’a vraiment intéressée et interpelée à la fois. J’ai également apprécié la manière dont l’auteur a abordé ce sujet dans son roman, mélangeant des faits réels avec ceux sortis tout droit de son imagination, et découvrir par la bonne occasion l’envers du décor de ses attaques, où le FBI, les agences de sécurité nationale… oeuvrent dans l’ombre.

Malheureusement, l’auteure ne nous offre pas une fin heureuse, comme on le souhaiterait. Attention, risque de SPOILER : on perd un personnage ‘mythique’, auquel je suis moins attachée, mais j’en ai été tout de même très choquée. Car même si cette mort se devine depuis le début, jusqu’au bout j’ai espéré que l’auteur épargnerait ce personnage. En vain…

Je l’avoue, j’ai très peur de découvrir dans quel état nous allons retrouver Maggie dans le prochain roman. Mais quoi qu’il arrive, je suis sûre qu’Alex Kava lui réserve de l’action, sanglante comme elle sait le faire.

Ce fut donc une lecture que j’ai énormément appréciée (le demi-point retiré est dû à la fin, désolée Alex Kava, je ne souhaitais pas vous en tenir rigueur, mais je n’y arrive pas). Pour tout fan de thriller, d’enquêtes policières… Je ne peux que vous conseiller cette auteure, si vous ne la connaissez pas encore ! Ne vous arrêtez pas à l’éditeur Harlequin (image d’histoires romantiques, un peu guimauves, que l’on pourrait avoir) ou à la catégorie dans laquelle Amazon classe ce roman ‘romance et littérature sentimentale’ (autant vous dire que cela me laisse bien dubitative), on est loin de tout ça avec cette auteure !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (neuf à partir de 5,80€)*

*Est renseigné comme une version poche sur Amazon, mais il s’agit d’un grand format.

Laisser un commentaire