Maliki, tome 1 : Broie la vie en rose

cc

★★★★★ (5/5) — COUP DE ♥ — « C’est un album qui a énormément de charme de par sa diversité dans les dessins, le style et même la conception des pages. Le contenu est varié, bien travaillé et original dans sa manière d’être présenté. J’ai vraiment adoré. Il ne faut surtout pas manquer l’univers de Maliki ! »

91Oq2tVajuL

Une oeuvre délicieuse à consommer sans modération.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Maliki, tome 1 : Broie la vie en rose
Auteur : Maliki
Editeur : Ankama
Genre : bande dessinée, humour, jeunesse
Parution : 04 octobre 2007
Nombre de pages : 160

A voir aussi
+ en savoir plus sur Maliki
+ découvrir d’autres livres de chez Ankama

⇢ PRESENTATION DE L’EDITEUR

Maliki est l’héroïne d’un webcomic, (une bande dessinée sur Internet). Mis a jour régulièrement à raison d’un strip par semaine, ce webcomic est parmi les plus actifs du web, si ce n’est un des plus populaires.
Ce livre est un recueil d’anecdotes et de tranches de vie. On y aborde la cohabitation épique humains-chats, l’animal le plus tyrannique de la planète. On parle de l’enfance, partagée entre rêveries sucrées et traumatismes profonds. Et plus généralement, on constate l’incroyable sens de l’ironie de la réalité, qui est toujours bien plus extraordinaire que n’importe quelle fiction.

⇢ APERCU


Ces images ne sont pas toutes tirées du tome 1. D’autres planches ici.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)
COUP DE ♥

J’ai choisi de lire ce livre pour le challenge ‘Un genre par mois‘ et je suis très heureuse de mon choix. Les albums ‘Maliki’ m’avaient déjà interpellée il y a quelques années de ça lorsque j’ai eu l’occasion d’en feuilleter quelques-uns dans la famille où je gardais un petit bonhomme, et je m’étais promis de me les acheter un jour. Je commence à tenir cette promesse avec le premier tome !

Ici, il y a trois personnages importants : Maliki et ses deux chats.
Maliki est une jeune femme pétillante et son physique met directement de bonne humeur. Avec ses oreilles en pointes, ses petites crocs discrètes et ses cheveux rose pétant, elle ne passerait pas inaperçue dans la vraie vie. Elle m’apparait comme une personne assez intelligente, joueuse, qui a la joie de vivre… Bref, une personne normale à qui il arrive des choses parfois très amusantes, parfois juste assez pour qu’elle puisse les transformer en histoires drôles.
Puis, il y a les deux chats de Maliki. Tout d’abord il y a Fleya qui est la femelle, elle a 7 ans et a une attitude de princesse. Elle est très éveillée et je l’ai souvent visualisée comme un petit monstre bourré d’intelligence, toujours prêt à faire tourner sa maîtresse en bourrique. Mais elle reste représentée comme une boule de poils adorable.
Enfin, il y a son frère, Fëanor, lui aussi âgé de 7 ans. Probablement suite à une mauvaise expérience (qui vous est racontée dans ce tome) il n’est pas très fut-fut et il est représenté avec de grands yeux sensés être globuleux mais qui semblent dire « Je suis innocent ». Je le trouve vraiment adorable et son côté simplet le rend très attachant.

Dans cette bande dessinée, Maliki nous raconte ses propres expériences. En effet, l’auteur (bien qu’étant de sexe masculin si je ne me trompe pas) se fait appeler Maliki et se met ‘lui-même’ en scène à travers ce personnage féminin. Dès la première page (que vous pouvez voir sur notre Instagram) Maliki nous explique rapidement qui elle est.
Nous retrouvons donc des anecdotes de la vie quotidienne qui peuvent parfois nous rappeler des choses. Je me souviens m’être dit « Mon chat aussi fait ça ! » quand j’ai lu la planche sur Fleya et Fëanor qui s’installent pile sur les feuilles de Maliki lorsqu’elle veut travailler. Personnellement je suis d’accord avec la quatrième de couverture qui dit « Pourquoi j’irais me casser la tête à pondre des scénarios extravagants, alors que la vie réelle est déjà complètement improbable ! ».

Mais ce livre ne contient pas que des histoires du quotidien. Il y a aussi des dessins plus ‘fantaisistes’ avec une Maliki en robot le temps d’une planche ou un génie sorti d’on ne sait où. Puis des éléments variés comme une vraie photo accompagnée d’un dessin, ou bien l’auteur qui décide de présenter ses théories et explications farfelues sur tel ou tel sujet, ou encore, de sublimes dessins réalisés par d’autres dessinateurs mais restant sur l’univers de Maliki.
C’est une bande dessinée désordonnée mais pas dans le mauvais sens du terme. J’entends par là que ce ne sont pas des pages qui se suivent de manière régulière, du type ‘une planche = une hisoire’ ou bien ‘le tome complet = une histoire’. Cela ressemble plus à un artbook où les planches dominent. Et personnellement j’ai adoré.

Je suis également fan des dessins, élément très important lorsqu’ils sont omniprésents comme dans les bandes dessinées. C’est coloré et plein de fraicheur, je les trouve tout simplement superbes. Par moment, l’auteur a mis de vieilles planches qui permettent de voir son évolution en tant qu’artiste et j’ai adoré l’idée. Il lui est aussi arrivé de passer d’un dessin ‘normal’ à une version ‘chibi’ et cette cassure apporte un certain charme au livre. Par ailleurs, on a un bon équilibre de dessins mignons, classiques et même certains un peu effrayants parfois. Cet album m’apparait comme un livre de collection plus que comme une simple bande dessinée tant je le trouve exceptionnel.

En conclusion, Maliki est un véritable coup de coeur. J’ai mis des années à me décider à acheter le premier tome mais je n’en mettrai pas autant pour acheter les autres. Je ne parlerai cependant pas des autres tomes sur Plume Bleue, je pense. Cet article exprime mon avis sur l’univers de Maliki en général et je n’aurai sûrement rien de plus à dire au sujet des autres volumes étant donné que je n’entre pas dans les détails pour les histoires.
Quoi qu’il en soit, c’est un album qui a énormément de charme de par sa diversité dans les dessins, le style et même la conception. Le contenu est varié, bien travaillé et original dans sa manière d’être présenté. J’ai vraiment adoré. Ne le manquez surtout pas !

⇢ ACHETER

Album — Fnac, Amazon (14,90€)

Laisser un commentaire