Les petites filles de Julie Ewa

★★★★★ (5/5) — COUP DE ♥ — « Ce roman fut à la fois une invitation au voyage, de par le pays qu’il met en scène, mais aussi et surtout une lecture prenante et passionnante de par le sujet (difficile) qu’il aborde. Je resterai chamboulée par ce roman et le destin de ces petites filles. »

Un roman plein de suspense, des scènes qui vous font dresser le poil. (La Voix du Nord)

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Les petites filles
Auteur : Julie Ewa
Editeur : Le Livre de Poche
Genre : littérature française, policier et suspense, Thriller
Parution : 08 février 2017
Nombre de pages : 480
Prix : Prix du polar historique 2016 ; Prix Sang d’encre des Lycéens 2016

A voir aussi
+ en savoir plus sur Julie Ewa
+ découvrir d’autres livres de chez Le Livre de Poche

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Bénévole dans une association qui s’occupe d’enfants, Lina est partie poursuivre ses études à Mou di, en Chine. Thomas, lui, enquête pour une ONG sur les disparitions (de petites filles essentiellement) qui sévissent depuis des décennies dans cette région reculée. La jeune femme accepte de lui servir d’espionne sur place. Elle découvre vite les ravages de la politique de l’enfant unique. Mais ses questions vont semer le trouble dans le village.
Quand un mystérieux assassin se met à éliminer un à un tous ceux qui semblaient savoir quelque chose, elle se sent prise au piège.
Réseaux d’adoption clandestins, mafias chinoises, trafics d’organes, prostitution… Oscillant entre passé et présent, un thriller dépaysant qui nous conduit au cœur d’une Chine cynique et corrompue, où la vie d’une petite fille ne vaut que par ce qu’elle peut rapporter.

⇢ AVIS

8
NADEGE
★★★★★ (5/5)
COUP DE ♥

J’avais repéré ce roman lors de sa sortie en poche et il avait immédiatement rejoint ma wish-list. J’ai décidé par la suite de l’ajouter à ma liste d’acquisitions au travail, car mes lecteurs adorent tout ce qui est policier et thriller. Après avoir recueilli auprès d’eux plusieurs avis élogieux, je me suis donc lancée dans la lecture de ‘Les petites filles’ et autant dire que je suis comprends maintenant les récompenses et les nombreux retours plus que positifs.

Lina Soli est une étudiante s’apprêtant à passer une année en Chine. A son arrivée, elle fait la connaissance de Thomas Mesli, un humanitaire travaillant au sein d’une ONG menant une enquête dans le village reculé de Mou Di. Au sein de ce dernier, de nombreuses et inquiétantes disparitions de petites filles sont recensées. Lina décide d’aider l’organisation humanitaire et s’en va ainsi rejoindre le monastère bouddhiste d’où elle pourra mener son enquête. Mais son séjour sera loin d’être tranquille : entre ses investigations sur les disparitions infantiles ainsi que celle de Sun Tang – une habitante du village – et les morts qui y répondent, Lina est de loin de se douter de la triste vérité qui se cache derrière la réalité de ces disparitions.

L’histoire est littéralement prenante et ce dès le début et jusqu’à la fin ! Cela faisait longtemps que je n’avais plus été embarquée à ce point dans une histoire, au point que j’avais toutes les peines du monde à m’arrêter et à poser le livre lorsque je le devais. L’alternance des points de vue et des époques (entre le passé avec le personnage de Sun Tang et le présent avec Lina) donne un rythme très soutenu à la lecture, et instaure un climat de suspense presque intenable.

Les sujets du roman, à savoir la disparition d’enfants (et le trafic qui peut en découler) et la politique de l’enfant unique sont très sensibles et l’auteure les a traités avec beaucoup de justesse. J’en avais déjà entendu parler par le passé, en cours d’histoire notamment, mais j’en savais finalement peu de chose et en apprendre ainsi davantage, au-delà de la dimension romancée, était réellement intéressant et passionnant. C’est une autre facette du roman que j’ai beaucoup appréciée.

Les personnages sont, tout comme l’histoire, très intéressants. Nous avons tout d’abord Lina, cette jeune française partant avec un projet d’étude bien défini dans sa tête, mais qui finit embarquée dans une enquête pour laquelle elle frôlera le danger à de nombreuses reprises. J’ai beaucoup apprécié sa force de caractère et son courage. Ces deux traits de caractère, nous les retrouvons également dans le personnage de Sun Tang. Cette jeune femme et mère, qui a disparu du jour au lendemain de son village de Mou Di, alors qu’elle était à la recherche de sa fille Chi Ni. J’ai eu beaucoup d’affection pour ce personnage, car pour une femme de sa condition, elle n’aura jamais peur de tenir tête à son mari, et elle aura de l’amour à revendre pour sa fille, alors que seuls les garçons méritent de l’intérêt dans ces communautés. Maître Yao-Shi, un des moines bouddhistes de Mou Di, est un personnage très inspirant. Sa sagesse est admirable et il sera un soutien indéfectible pour Sun Tang.
Pour terminer avec le chapitre personnage, je souhaite mentionner Tao, le fils de Li Li Dai, une habitante de Mou Di qui jouera un grand rôle dans histoire de par son identité (mais chut !), Rong Zhou, un inspecteur venu tout droit de Pékin et Thomas Mesli qui apporteront chacun leur aide à Lina et finalement Chi Ni, la petite fille de Sun Tang, que nous suivrons le temps de quelques chapitres et qui est réellement épatante !

Les personnages et l’intrigue apporteront leurs lots de rebondissement (pas toujours heureux, malheureusement), mais qui m’auront tous beaucoup surprise. Je ne me remets d’ailleurs toujours pas des derniers évènements et de la conclusion finale du roman.

Julie Ewa m’était inconnue avant cette lecture et je pense la suivre de très près dés aujourd’hui. J’ai beaucoup apprécié son style et sa plume, qui couplés à son histoire, invitent au voyage dans une Chine qui est riche de contradictions mais m’émerveille aussi. Je vais d’ailleurs surveiller la publication de son prochain roman, dans lequel nous devrions retrouver Lina et Thomas ! Un ‘programme’ qui me rend déjà très curieuse et impatiente !

Ce roman fut à la fois une invitation au voyage, de par le pays qu’il met en scène, mais aussi et surtout une lecture prenante et passionnante de par le sujet (difficile) qu’il aborde. Je resterai chamboulée par ce roman et le destin de ces petites filles.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (21,50€)
Poche — Amazon (7,90€)

2 commentaires

  1. Ce roman me fait énormément envie et me rappelle en quelque sorte Fleur de Neige, de Lisa See, qui avait été un réel coup de coeur pour moi. J’avais beaucoup apprécié découvrir la condition des femmes en Chine de l’époque.

    Je le rajoute à ma wish list, merci pour cette chronique Nadège 🙂

    Reply
    • Je viens de voir que j’ai ‘Fleur de Neige’ de Lisa See dans ma WL ! Je vais de ce pas aller voir si tu en as fait une chronique, je suis curieuse d’en savoir un peu plus sur ton coup de coeur ! 🙂

      Je suis en tout cas ravie de t’avoir donné envie de découvrir celui-ci ! 😀 J’espère qu’il te plaira tout autant !

      Reply

Répondre à Nadège Annuler la réponse.