Teodor Szacki, tome 1 : Les impliqués de Zygmunt Miloszewski

★★★★★ (4,5/5) — « J’ai été happée par ce thriller. J’ai passé un excellent moment en le lisant et je le recommande chaudement. L’histoire est intéressante, les personnages bien développés, et l’auteur a su me surprendre avec un final éclatant. »

9782266254458

« On dévore ce polar polonais… Vous allez vous régaler avec cette histoire de thérapie collective qui dégénère. » — Pascale Frey (ELLE)

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Uwikłanie
Titre français : Teodor Szacki, tome 1 : Les impliqués
Auteur : Zygmunt Miloszewski
Editeur : Pocket
Genre : littérature étrangère, thriller psychologique
Parution originale : 2007
Parution française : 08 janvier 2015 (première parution par Mirobole Editions le 03 octobre 2013)
Nombre de pages : 480
Distinction : finaliste du Grand prix des lectrices de ELLE

A voir aussi
+ découvrir d’autres livres de chez Pocket

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Varsovie, 2005. Sous la houlette du docteur Rudzki, quatre patients ont investi l’ancien monastère de la Vierge Marie de Czestochowa. Entre huis clos et jeux de rôles, cette nouvelle méthode de thérapie de groupe, dite « Constellation familiale », ne manque pas d’intensité. Au point qu’un matin, l’un d’entre eux est retrouvé mort au réfectoire, une broche à rôtir plantée dans l’œil…
Pour le procureur Teodore Szacki, l’expérience est allée trop loin. À moins qu’elle n’ait réveillé un passé enfoui, que la Pologne se tue à essayer d’étouffer…

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (4,5/5)

Ça faisait un moment que je voulais lire ce livre dont la quatrième de couverture m’a immédiatement attirée. Finalement j’ai profité des challenges ‘Destockage de PAL en duo‘ et ‘Un genre par mois‘ pour le faire. Même si le roman a été un peu différent de ce que j’attendais, je l’ai adoré et je m’y suis plongée chaque fois que j’en ai eu l’occasion.

La quatrième de couverture nous parle d’un meurtre, mais l’histoire est en fait celle du procureur Szacki. C’est autour de lui que va tourner tout le récit et on ne s’arrête pas uniquement à cette affaire de meurtre, on entre aussi dans sa vie privée. Tout en découvrant ce qu’il aime, ce qu’il pense et ce qu’il ressent, le lecteur suivra le procureur dans cette enquête visant à découvrir qui est à l’origine du meurtre de Henryk Telak. Dans cette quête de justice et de vérité, Szacki fera remonter de vieilles affaires, et ses recherches ne plairont pas à tout le monde.

J’ai immédiatement accroché au personnage qu’est le procureur Szacki. Organisé, intelligent, un brin supérieur et froid, il a des qualités et des défauts qui lui donnent beaucoup de charme. J’ai également beaucoup d’affection pour le commissaire Oleg Kuzniecov qui est particulièrement charmant et plein d’humour. J’adore sa relation avec Szacki et c’est pour moi un réel plus.

« J’en suis presque sûr aujourd’hui, dit-il d’un ton solennel, le coupable, c’est le valet de chambre. »
Szacki appuya ses couverts sur le bord de l’assiette et soupira lourdement. Ses contacts avec les policiers lui faisaient parfois penser au travail d’un instituteur dans une classe où tous les enfants seraient atteints de troubles de l’attention et d’hyperactivité, tant ils réclamaient de patience et de maîtrise de soi.

Mon affection pour ces deux personnages m’a rendu totalement accro au livre et l’aspect psychologique a fini de me convaincre. Je dois avouer que j’en aurais aimé encore plus, j’aime entrer dans l’esprit humain, mais objectivement, il y avait déjà une importante quantité de psychologie ne serait-ce que parce que le drame s’est produit au cours d’une thérapie de groupe. Ce livre réunit donc plusieurs critères que j’affectionne. C’est un thriller psychologique bien écrit et recherché, avec des personnages attractifs qui rendent le tout encore plus intéressant.

Concernant les points négatifs, je me dois de mentionner que si j’ai apprécié entrer en profondeur dans la vie de Szacki, le fait de s’éloigner de l’enquête principale m’a fait perdre le fil. Entre ça et les nombreux prénoms polonais que j’ai eu du mal à retenir, j’avoue avoir été parfois perdue. Aussi, si moi j’ai apprécié l’immersion dans l’existence du procureur, certains lecteurs trouveront peut-être cela inutile et auraient sûrement préféré une centaine de pages en moins avec un récit plus concentré sur l’enquête en elle-même, et non sur ce qui se passe autour.

Mais en dépit de ces petits détails, j’ai vraiment adoré le livre. L’histoire est intéressante, les personnages bien développés, et l’auteur a su me surprendre avec un final éclatant. Et pour mon plus grand bonheur, il n’y a pas qu’une seule enquête. En effet, Szacki ne se fera pas que des amis, et outre l’enquête principale, l’auteur a créé une autre histoire en fond qui sera probablement abordée (voire terminée) dans le prochain volume. Je suis donc impatiente de pouvoir le lire. Malheureusement je dois attendre sa sortie en poche pour me le procurer.

En résumé, j’ai été happée par ce thriller. J’ai passé un excellent moment en le lisant et je le recommande chaudement. La fin était vraiment surprenante et j’ai bien aimé la thérapie de la constellation familiale, c’est un sujet intéressant qui mériterait que je m’y penche un peu plus. Ce fut une excellente lecture que je vous conseille vraiment !

destockage-pal-duo-600x367
Ce livre entre dans le challenge Déstockage de PAL.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (22€)
Poche — Fnac, Amazon (8€)

5 commentaires

    • Chez Pocket il y a de tout donc tu peux trouver ton bonheur je pense ^^ Quant à ce livre, j’espère que tu l’apprécieras si tu as l’occasion de le lire ; )

      Reply

Répondre à Book Ouioui Annuler la réponse.