Virgin de Radhika Sanghani

★★★★★ (5/5) — « Le style d’écriture de l’auteure est plutôt agréable, il y a une réelle originalité dans le thème de l’histoire et dans la manière de manier les mots, et surtout, il n’y a pas de clichés pourtant si fréquemment trouvés dans ce type de lecture. J’ai ri à plusieurs reprises car je suis sensible à ce genre d’humour, en bref, j’ai été conquise. »

108056288_o

« Radhika Sanghani dresse le portrait hilarant et impertinent d’Ellie, entre Bridget Jones et Carrie Bradshaw. » — Publishers Weekly

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Virgin
Auteur : Radhika Sanghani
Editeur : JC Lattès
Collection : &moi
Genre : littérature étrangère, romance, chick-lit, new adult
Parution originale : 05 août 2014
Parution française : 06 janvier 2016
Nombre de pages : 300

A voir aussi
+ en savoir plus sur Radhika Sanghani (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez JC Lattès et la collection &moi

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

À vingt et un ans, Ellie Kolstakis est toujours vierge. Elle se donne quatre mois, jusqu’à la fin de ses études, pour remédier à la situation. Avec l’aide de ses deux meilleures amies, Ellie ne lésine sur rien pour accomplir sa mission : apprivoiser son corps innocent et échapper à une mère grecque attachée à la tradition, jusqu’à enfin trouver le parfait candidat…

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

J’ai beaucoup entendu parler de ce livre avant de l’acheter. J’avais vu une chronique positive sur le blog BettieRose books qui m’a donné envie, mais également du négatif. C’est un roman qui a eu des retours très variés mais j’ai finalement décidé d’essayer. Avant de voir les différents avis sur internet (bons ou mauvais) le titre me laissait penser à une romance érotique simpliste et je n’avais pas l’intention de m’y pencher. Mais c’est finalement l’humour que j’ai relevé dans l’extrait que j’ai lu (et que je vous mets juste après) qui m’a convaincue d’essayer. Et je ne regrette pas !

« – Je serai très respectueuse de ton homosexualité à l’avenir, promis-je. Mais passons aux choses sérieuses : maintenant que tu es gay, est-ce qu’on peut faire les magasins ensemble ?
– Oh oui, ce serait génial de devenir ton meilleur copain de shopping !
Je m’étranglai avec mon cocktail.
– C’est vrai ? J’ai toujours rêvé d’avoir un meilleur copain homo !
Il me dévisagea.
– Ellie, je plaisantais. Tu as conscience que tous les homos ne sont pas maniérés ?
– Heu, oui, bien sûr, répliquai-je avec un faible sourire. Je blaguais moi aussi. Evidemment. Alors… on commande quelque chose d’autre ? Voilà, je vais nous chercher à boire !
 »

C’est le genre d’humour qui parsème ce livre et personnellement j’y suis sensible, cela me fait sourire et même parfois beaucoup rire. Je ne trouve pas ça trop lourd, c’est un bon équilibre et une bonne utilisation de l’ironie aussi. Mais si vous n’aimez pas l’extrait, j’ai peur que vous n’appréciez guère ce roman. Je pense qu’il est nécessaire d’être sensible à ce type d’humour car c’est le charme principal du livre et sans ça vous risquez de ne pas apprécier la lecture.

Autre détail qui m’a convaincue : la couverture du livre. Je suis très faible face aux jolies couvertures et je trouve celles de la collection &moi des éditions JC Lattès particulièrement belles. Si je m’écoutais j’achèterai tous les livres sans même savoir de quoi ils parlent…

Pour revenir à ‘Virgin’, le style d’écriture de l’auteure est plutôt agréable, il y a une réelle originalité dans le thème de l’histoire et dans la manière de manier les mots, et surtout, il n’y a pas de clichés pourtant si fréquemment trouvés dans ce type de lecture. J’ai ri à plusieurs reprises, en bref, j’ai été conquise.

Au niveau des personnages, c’est la première fois que je ne me suis attachée à aucun d’eux sans que cela ne me pose de réel problème. Habituellement j’ai besoin d’aimer au moins un personnage pour réussir à apprécier un livre mais ici cela n’a pas été indispensable. Je suis arrivée à la fin de ma lecture et je l’ai appréciée même si les protagonistes m’ont laissé plutôt indifférente (encore que j’ai bien aimé Emma et son côté très ‘vrai’). Tout simplement car le point fort de l’histoire réside dans le sujet, l’originalité et l’humour, non pas dans les personnages.

Personnellement je n’ai pas trouvé de vrais défauts à cet ouvrage et je pense que l’appréciation dépend juste de notre humour et de notre sensibilité. Je me suis bien amusée à la lecture de ce livre et même si c’est loin d’être un récit profond (encore que les sujets abordés restent de réels problèmes auxquels les femmes peuvent être confrontés), c’est un ouvrage sans prétention qui m’a bien fait rire et grâce auquel j’ai passé un très bon moment. Je peux concevoir que certains ne l’ait cependant pas apprécié car ce besoin qu’a Ellie de perdre absolument sa virginité est quelque peu dérangeant. Mais outre cette envie autour de laquelle tourne l’histoire, Radhika Sanghani aborde des sujets variés sur la découverte de son corps et de la sexualité. Toutes ces choses qu’il a bien fallu apprendre un jour.

Quoi qu’il en soit, j’ai bien aimé l’ambiance globale du livre et les sujets, qui toucheront beaucoup de femmes. Bien entendu, les plus âgées ou expérimentées auront tendance à trouver Ellie un peu idiote (ça m’est arrivé, je le reconnais) mais comme je le disais plus haut, il a bien fallu que nous l’apprenions un jour nous aussi. Au final c’est ce qui arrive à l’héroïne mais un peu plus tard que la majorité d’entre nous. Du coup j’ai trouvé le sujet intéressant et très crédible du fait que ce ne soit pas tout beau tout rose. Aussi, la conclusion pleine d’espoir et qui semble dire « Il faut s’accepter tels que nous sommes » est exactement le genre de fin que j’apprécie.

Je ne pensais pas aimer au point de lire le second tome, ‘Bitch’, d’autant que je ne suis pas particulièrement attachée aux personnages, mais finalement j’ai été convaincue par ce livre et je ne manquerai pas de me procurer le suivant !

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (12,50€)

10 commentaires

  1. Haha je crois que je suis faible aux couvertures également ! J’arrive sur cette chronique parce que je croyais que tu parlais de la saga Stage Dive … Dont je trouve les couvertures superbes ! Mais je ne sais pas vraiment de quoi ça parle non plus xD
    Tu m’as vraiment donné envie de découvrir ce livre, du coup je l’ai ajoutée à mon interminable WL … de 111 livres, du coup. Quand je dis qu’elle est immense !
    Ok, le sujet est un peu bizarre… Mais si la conclusion (Aaaah les spoilers dans les commentaires, je me fais toujours avoir, ils me sautent aux yeux :D) est une morale, pourquoi pas ! Et j’aime particulièrement ce genre d’humour. C’est un peu le truc avec la Bit lit en géneral ! J’adore les heroïnes qui ont ce genre d’humour 🙂

    Bref, une chronique bien sympathique qui donne envie!

    Reply
    • Je ne suis pas la seule, c’est cool xD Mais en même temps c’est super agréable d’avoir un joli livre entre les mains ;~;
      Tu me bats ! La mienne en contient 92 mais y’a quand même facile 20 mangas donc ça va xD
      Le sujet est complètement bizarre, enfin moi en tout cas ça ne me serait pas venu à l’esprit de vouloir perdre ma virginité à tout prix oo Mais ça va, la conclusion me convient. T’es sûre que y’a des spoiles dans nos commentaires ? oo Normalement on n’a rien précisé, si ? xD
      Merci ! Je suis contente qu’elle t’ait donné envie ; )

      Reply

Répondre à MilleMircea Annuler la réponse.