La Passe-Miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos

passe2ban

★★★★★ (5/5) — COUP DE ♥ — « Je suis amoureuse de tout ce qui a été créé par l’auteure, chaque détail m’impressionne. Je trouve qu’il n’y a absolument rien à redire sur cette saga. La Passe-Miroir est un véritable bijou. »

B107OD-ahZS

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : La Passe-Miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune
Auteur : Christelle Dabos
Editeur : Gallimard
Genre : jeunesse, fantaisie, littérature française
Parution : 29 octobre 2015
Nombre de pages : 560
Distinctions : Grand Prix de l’Imaginaire 2016 – Roman jeunesse francophone et Grand Prix de l’Imaginaire 2016 – Prix Wojtek Siudmak du graphisme

A voir aussi
+ en savoir plus sur La Passe-Miroir
+ découvrir d’autres romans de chez Gallimard
+ chronique de ‘La Passe-Miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Officiellement introduite à la cour comme Vice-conteuse, Ophélie découvre les mondanités d’un univers où complots et tensions politiques sont à l’ uvre derrière les belles apparences. Entre l’arrivée de sa famille au Pôle et les exigences de Farouk, elle n’a d’autre choix que de s’appuyer sur Thorn, son énigmatique fiancé. Quand des nobles disparaissent les uns après les autres, la liseuse d’Anima doit user de ses talents pour mener l’enquête. Une mission qui va l’entraîner beaucoup plus loin que prévu, au coeur d’une vérité plus redoutable que tout ce à quoi elle s’était préparée…

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)
COUP DE ♥

Même si j’évite généralement d’enchaîner tous les tomes d’une même série, je n’ai pas réussi à attendre pour lire la suite de La Passe-Miroir et je l’ai dévorée avec grand plaisir. Ce second volet est tout aussi captivant et enivrant que celui qui le précède et je ressors plus fan encore de la saga que je ne l’étais avant. (Ne lisez pas cette chronique si vous n’avez pas lu le premier tome.)

L’histoire s’était arrêtée sur Ophélie qui allait à la rencontre de Farouk. Il a exprimé son désir de recevoir la liseuse d’Anima et notre héroïne n’a pas eu d’autres choix que d’obéir. Intéressé par la jeune femme, Farouk décidera de la prendre sous sa protection (ainsi que les deux tantes) et la nommera vice-compteuse, un rôle auquel elle ne s’attendait pas. Mais elle ne doit absolument pas décevoir le seigneur, sans quoi sa vie et celles des deux femmes seront en danger. Et en danger, elle l’est. Elle a reçu des lettres de menaces et jusqu’ici, tout ceux qui en ont reçu ont disparu du Clairdelune…

On découvre ici que Farouk apprécie beaucoup Ophélie et son affection sera croissante au fil des pages. Ce détail nous permettra de le voir sous un autre jour et plus fréquemment. Tout le roman tourne autour de lui et de ce livre qu’il veut qu’on lui lise. En parallèle, le lecteur voit évoluer la relation de Thorn et Ophélie et si j’ai été chagrinée par le peu de présence de notre héros au début du livre, j’ai été ravie à chacune de ses apparitions car j’ai trouvé qu’on le découvrait davantage. C’est un personnage que j’adore, plus encore que notre héroïne que j’aime pourtant énormément, et je suis fan de tous les passages où on le mentionne.
Chaque personnage brille dans son rôle, l’auteure a creusé de nouvelles personnalités comme celles de Farouk, Archibald ou encore Renard. Si Farouk est celui qui m’a le plus fascinée, je ne peux nier avoir aussi adoré toutes les nouvelles têtes qui nous ont été présentées et les anciennes qui étaient de retour. Christelle Dabos a réalisé un excellent travail à ce niveau et je suis très attachée à ces protagonistes.

SPOILER
(Passez votre souris en maintenant le bouton gauche enfoncé pour voir le texte apparaitre.)

Puisqu’on parle des personnages et des relations, je dois avouer que quand Ophélie a enfin réalisé son attachement à Thorn, j’ai sauté de joie ! J’adore ce couple, d’où mon désespoir avec la fin du livre… J’espère que Christelle Dabos ne tardera pas trop à les faire se retrouver.

Inutile de dire que j’ai aimé replonger dans cette univers magique où les différents dons d’Ophélie m’ont une fois encore charmée. Mais pas seulement les siens, tous les autres m’ont subjuguée. Je suis amoureuse de tout ce qui a été créé par l’auteure, chaque détail m’impressionne. Je trouve qu’il n’y a absolument rien à redire sur cette saga et même si j’ai trouvé ce tome-ci un peu plus lent au démarrage (mais c’est peut-être le manque de Thorn qui m’a fait ressentir ça) je pense que La Passe-Miroir est un véritable bijou.

Je suis impatiente (le mot est faible) que le troisième tome sorte, et dès que ce sera le cas, je me jetterai dessus sans attendre. Et de votre côté, si vous n’avez pas encore lu ce second volet, sachez que l’auteure a mis un résumé du premier au tout début. Personnellement j’ai apprécié le geste parce que souvent on ne se souvient plus de tout quand on se lance dans une suite de série.

Bref, ne manquez pas cette saga !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (19€)

4 commentaires

  1. Youpi ! Danse de la joie !
    Je suis plus que ravie que tu aimes ce livre, tout comme le premier, qui sont vraiment des pépites !
    Vivement le trois pour apprécier de nouveaux la plume de Christelle Dabos et retrouver Ophélie et Thorn <3

    Reply

Laisser un commentaire