Never Never, tome 2 de Colleen Hoover et Tarryn Fisher

neverban

★★★★★ (5/5) — « Ce livre est plus rythmé que le précédent et aussi tellement plus intense. J’ai le sentiment de vivre un thriller passionnant tournant autour de deux personnages dont l’amour passé est extrêmement intense, assez fort pour teinter leur présent même s’ils ont tout oublié. »

nevernever

« La reine maléfique et la bonne fée de la romance se sont réunies et les résultats sont bien meilleurs que ce que j’aurais pu espérer. » — Holly’s Hot Reads

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Never Never
Auteurs : Colleen Hoover et Tarryn Fisher
Editeur : CreateSpace Independent Publishing Platform (auto-publication)
Genre : littérature étrangère, romance, new adult
Parution : 07 mai 2015
Nombre de pages : 156

A voir aussi
+ en savoir plus sur Colleen Hoover (site en anglais)
+ en savoir plus sur Tarryn Fisher (site en anglais)
+ chronique Never Never, tome 1

Ce livre n’est pour le moment disponible qu’en version originale (en anglais).

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

« N’oublie jamais que j’étais ton premier vrai baiser.
N’oublie jamais que tu seras mon dernier.
Et n’arrête jamais de m’aimer entre tout ça.
N’arrête jamais, Charlie.
N’oublie jamais. »

Silas court contre le temps alors que plus de vérités se démêlent, tandis que d’autres se resserrent encore plus ensemble. Et maintenant, l’enjeux est encore plus élevé parce que le contrôle de Silas lui échappe et que les autres commencent à le montrer du doigt. Charlie a des ennuis et il doit être celui qui fait le pont au-dessus du gouffre entre leur passé et leur présent. Parce que quelque part entre les Je t’aime et Jamais Jamais et Jamais Plus, une vérité qu’ils n’auraient jamais pu imaginer, appelle à être découverte.

« Où es-tu, Charlie ? »

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

Alors qu’il m’avait manqué un petit quelque chose dans le premier tome de cette trilogie, j’ai été totalement conquise par le second ! Je trouve ce livre plus rythmé que le précédent et aussi tellement plus intense. Je suis vraiment curieuse de savoir comment se terminera cette saga et je ne vais pas attendre longtemps pour le découvrir.

L’histoire est la même que dans le premier volume, seulement maintenant on sait que la perte de mémoire se produit tous les deux jours et toujours à la même heure. Ce n’est donc pas la première fois que cela arrive et Silas et Charlie avaient pris des notes pour s’informer eux-même afin de s’aider dans leurs recherches. Le problème c’est qu’au moment où la perte de mémoire se produit à la fin du premier tome, Charlie est seule, perdue on ne sait où, et Silas va devoir la retrouver pour l’informer des événements que lui a pu lire dans ses notes au moment de son ‘réveil’. Comme la quatrième de couverture l’indique, on découvre de nouvelles choses sur leur passé (grâce à différentes lettres retrouvées, lettres très profondes que j’ai adorées) mais certaines deviennent encore plus floues et même si le lecteur peut commencer à élaborer des théories et à jouer aux devinettes, je n’ai personnellement aucune idée de ce qu’il va se passer ensuite et je trouve ça terriblement excitant.

Les personnages sont toujours les mêmes également, et je suis encore très attachée à Silas, même plus qu’avant. C’est le petit-ami idéal et je suis totalement fan de son amour pour Charlie, il me touche énormément. Quant à Charlie, justement, autant j’avais eu du mal à m’y attacher au précédent tome, autant ici je l’aime beaucoup elle aussi. On comprend mieux certaines choses à son sujet et on voit une sensibilité qui était moins apparente précédemment. Et surtout, on ressent aussi son amour pour Silas alors que j’avais eu l’impression à ma lecture du premier volet qu’elle ne partageait pas ses sentiments avec autant d’intensité.

Colleen Hoover et Tarryn Fisher, qui ont, d’après les dires, des styles très différents, ont réussi à produire ensemble une histoire intense avec un juste équilibre de la romance, l’action et le drame. J’avais peur d’être engouffrée dans un trop plein de dramatique mais pas du tout. J’ai le sentiment de vivre un thriller passionnant tournant autour de deux personnages dont l’amour passé est extrêmement intense, assez fort pour teinter leur présent même s’ils ont tout oublié. Il y a une phrase de Silas qui représente assez bien ce fait : « Je ne me souviens peut-être pas, mais il est certain que je la sens. » (Malheureusement cette phrase a un impact bien plus fort en anglais, comme la plupart des phrases qui m’ont conquise dans ce livre…)

Le titre ‘Never Never’ (Jamais Jamais) prend maintenant tout son sens et je sens qu’il me marquera un moment car je trouve les mots très profonds et plein de signification dans cette histoire. La relation de Silas et Charlie est montée en intensité et je vis leur amour avec une telle puissance que je ne peux qu’en être touchée car c’est le genre de relation que j’affectionne. J’ai trouvé dans ce volume ce qui m’avait manqué dans le premier et j’en suis vraiment heureuse.

En dépit de mon avis déjà très positif sur le premier tome, j’avais une crainte en attaquant le second, c’était que l’histoire se répète trop considérant que les personnages perdent la mémoire toutes les 48 heures. Mais les auteurs ont fait ce qu’il fallait pour que ça ne soit pas le cas et je n’ai donc pas eu d’impression de répétition ou d’ennui. J’ai dévoré ce livre en un rien de temps et ce n’est pas uniquement lié à sa faible longueur, mais bien à sa qualité.

Il est donc évident que je vous invite vivement à lire cette trilogie qui, je le répète, n’est disponible qu’en anglais mais est très courte et facile à lire. En ce moment vous pouvez acheter la version numérique des trois tomes pour seulement 0,99 € l’unité sur Amazon alors si vous aviez l’intention de vous y pencher, c’est sûrement le moment. Personnellement je vous y invite vivement !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (7,08€)
Ebook — Amazon (0,99€ en ce moment)

2 commentaires

    • C’est justement parce que j’adore cette auteure que je me suis penchée sur cette petite trilogie et je ne regrette pas ** Je viens de finir le dernier tome justement !

      Reply

Laisser un commentaire