Un amour à négocier d’Inara Scott

ban

★★★☆☆ (3/5) — « J’ai un avis vraiment mitigé sur ce livre et c’est pour ça que je n’ai pas mis beaucoup plus que la moyenne. C’est un livre plaisant qui a des qualités si on le compare aux autres livres de sa catégorie, mais si on oublie que de base il appartient à un genre qui compte peu de grands livres, il n’est pas exceptionnel… »

cover

Affaires et amour ne font pas toujours bon ménage, comme en témoigne cette romance contemporaine pétillante.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Rules of Negotiation
Titre : Un amour à négocier
Auteur : Inara Scott
Editeur : J’ai Lu
Genre : littérature française, romance contemporaine
Parution : 02 octobre 2015
Nombre de pages : 243

A voir aussi
+ en savoir plus sur Inara Scott
+ découvrir d’autres livres de chez J’ai Lu

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

A bientôt trente ans, Lisa Anderson est accaparée par son job d’avocate et par sa mère malade. Aussi résiste-t-elle d’emblée aux avances de Brit Bencher, brillant homme d’affaires rencontré lors d’une cession d’entreprise. D’ailleurs, que ferait ce légendaire amateur de mannequins avec une fille comme elle ?
Il a pourtant décidé de la faire craquer, dans l’espoir d’obtenir une information confidentielle. Il a tout prévu. Sauf de fondre lui-même pour la pétillante petite avocate, au charme et à l’humour ravageurs, constamment scotchée à son portable.
Lisa se laisse prendre au piège tendu par l’homme le plus sexy de New York. Et peu à peu succombe.
Lorsqu’elle apprendra qu’il s’est joué d’elle, Brit perdra-t-il Lisa à tout jamais ?

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★☆☆ (3/5)

J’ai un avis vraiment mitigé sur ce livre et c’est pour ça que je n’ai pas mis beaucoup plus que la moyenne. C’est un livre plaisant qui a des qualités si on le compare aux autres livres de sa catégorie, mais si on oublie que de base il appartient à un genre qui compte peu de grands livres, il n’est pas exceptionnel… Avec ce type de lecture il faut passer dix romans avant de tomber sur un bien, je le sais depuis le temps que j’en lis et pourtant je suis toujours agacée quand je finis avec un ouvrage qui ne me plaît que moyennement. A croire que je ne suis pas encore habituée…

‘Un amour à négocier’ raconte l’histoire de Lisa, avocate brillante qui ne pense qu’à réussir sa carrière pour faire plaisir à sa mère malade, et Brit, riche homme d’affaires qui joue le rôle de père au sein de sa famille et souhaite aider sa petite soeur en dépression. Ils vont être amenés à se rencontrer pour les affaires et une relation naîtra de cette rencontre. Mais entre mensonges, secrets et non-dits, il sera difficile de visualiser le futur de ce couple. (Enfin, pas si difficile que ça étant donné qu’on sait comment finissent ces livres…)

Je vais commencer par les points négatifs car je veux finir sur du positif. Je dois absolument mentionner le scénario bateau propre à 80 % des romans de ce genre et les éléments habituels qui sont quelque peu irritants à la longue. Mon réel problème ne réside pas dans la qualité d’écriture mais bien dans le sentiment d’avoir déjà lu ce même livre plus de cent fois mais avec quelques variantes au niveau de l’histoire et des personnages. C’est toujours le même délire, il est beau, riche, ne sort qu’avec des mannequins et n’a jamais d’attache. Elle est plutôt banale, loin d’être un top model, il la trouve sublime, elle va le faire tomber sous le charme. Je pourrais presque vous raconter la fin que vous n’en seriez pas surpris et c’est un réel problème pour moi.

Ce qui me chagrine aussi, mais qui n’est pas lié au livre en lui-même, c’est que j’ai eu ce roman dans ma Kube et que je ne suis pas convaincue que cela remplisse réellement les critères de ma demande. J’avais écrit : « J’ai envie de lire une belle histoire d’amour, quelque chose d’intense, empli d’émotions. Parfois on dit « aimer à mourir » j’aimerai quelque chose d’aussi fort. Que cela finisse bien ou mal (même si en cette période je préfère une fin heureuse) tant que c’est puissant émotionnellement je serai satisfaite. De préférence quelque chose de moderne, pas à une autre époque. » Si le libraire qui a choisi ce livre pense qu’il parle d’un amour intense, alors c’est que nous n’avons clairement pas la même perception de ce qu’est l’intensité… C’est la deuxième fois que je suis mitigée quant au choix effectué pour le livre de ma Kube et j’espère que ce sera la dernière.

Comme je le disais plus haut, je n’ai pas envie de finir sur une note négative car au fond j’ai passé un bon moment si je fais abstraction des passages qui m’ont gênée. Alors pour une fois je vais parler du positif en dernier. Donc, j’ai apprécié le personnage de Brit qui n’est pas totalement parfait ce qui le rend bien plus crédible à mes yeux. J’ai aimé sa démarche pour aider sa soeur et le fait qu’il s’y soit tenu jusqu’au bout même s’il était dans l’erreur. J’avais peur du banal « A la base je t’ai manipulée mais finalement je suis tombé amoureux de toi donc j’ai arrêté en cours de route parce que tu m’as changé, et tout ça en deux jours ! » (on sent ma lassitude) mais non, il va jusqu’au bout de sa bêtise comme cela ce serait sûrement produit dans la vraie vie. Il a des défauts et j’adore ça ! Et puis il y a aussi Lisa, qui est un personnage sympathique. Comme la plupart des héroïnes elle fait des choix incompréhensibles mais globalement elle en a dans la tête et je l’ai bien aimée pour ça.
Pour finir, en dépit de la rapidité à laquelle les événements se déroulent (trop vite pour être totalement crédibles), il y a des moments que j’ai trouvé vraiment tendres. Et il y a aussi des passages assez amusants qui donnent du charme au livre.

Autre point positif selon moi, c’est la situation de la mère de Lisa. Je ne vais pas entrer dans les détails pour ne pas trop en dévoiler, mais j’ai trouvé que cela apportait une touche supplémentaire d’émotion. Ce n’était peut-être pas aussi exploité que je l’aurais souhaité mais en même temps ce n’était pas le thème principal de l’histoire donc c’est compréhensible.

Même si je suis très critique pour ce genre littéraire, je dois reconnaître que ce livre n’est pas si mal si on le compare aux autres ouvrage de sa catégorie. Il n’était pas original ou extraordinaire mais il avait du charme et même de l’émotion. Tout ne sonnait pas faux comme dans certaines lectures trop romancées pour être vraies. Quoi qu’il en soit, je pense que c’est un livre sympathique pour se détendre, qui se lit vite et dont les personnages sont attachants. Alors si c’est une histoire simple et sans prise de tête que vous recherchez, il se peut que vous aimiez ce livre. Et si c’est le cas, sachez que deux autres tomes existent. L’un raconte l’histoire de Ross, le frère de Brit, et l’autre celle de sa soeur, Melissa. J’ignore cependant s’ils sont sortis en version française ou non. Si je n’étais pas aussi sûre que la trame soit la même pour ces deux tomes, je les aurais peut-être lus car j’ai bien aimé la petite famille… Qui sait, peut-être que je m’y pencherai un jour.

⇢ ACHETER

Poche — Fnac, Amazon (6€)

2 commentaires

  1. Rien qu’au résumé, c’est le genre de livre qui me laisse totalement indifférente…C’est le genre d’histoire que je préfère voir à l’écran quand je n’ai rien d’autre à faire, ou quand je n’ai pas envie de me prendre la tête lol

    Reply

Laisser un commentaire