Une Autre Idée du Bonheur de Marc Levy

bonheur

★★★★☆ (4/5) — « C’est une histoire incroyable, qui m’a captivée du début à la fin. J’ai adoré découvrir l’histoire des deux personnages, l’histoire de cette nation que l’on pense connaître. J’ai apprécié voyager et prendre le soleil à bord de l’Oldsmobile et de découvrir des paysages abandonnés, mais riches d’une authenticité dont l’espèce humaine n’aura pas réussi à venir à bout. »

2

Jusqu’où devons-nous aller dans notre quête insatiable du bonheur? A quoi ne faut-il jamais renoncer? Dans ce roman, Marc Levy réaffirme notre besoin inconditionnel de liberté et nous fait aussi découvrir un pan méconnu de l’histoire américaine.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Une Autre Idée du Bonheur
Auteur : Marc Levy
Editeur : Robert Laffont
Genre : road-book
Parution : avril 2014
Nombre de pages : 401

A voir aussi
+ en savoir plus sur Marc Levy

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Philadelphie. Au premier jour du printemps 2010, Agatha sort de prison, mais pas par la grande porte. Après trente ans derrière les barreaux, il ne lui restait que quelques années à faire. Alors pourquoi cette évasion ?

Dans une station-service proche du campus, elle s’invite à bord de la voiture de Milly et l’entraîne dans sa cavale sans rien lui révéler de sa situation.

Dotée d’un irrésistible appétit de vivre, Agatha fait voler en éclats la routine confortable de Milly. Vingt ans les séparent, mais au fil du voyage les deux femmes partagent ces rêves qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser et évoquent ces amours qui ne s’éteignent pas.

Cinq jours en voiture à travers les États-Unis… À chaque étape, une rencontre avec un personnage surgi du passé les rapprochera du secret d’Agatha.

⇢ AVIS

8
NADEGE
Note : ★★★★☆ (4/5)

Je suis une lectrice assidue de Marc Levy. En effet, cela fait près de 10 ans maintenant qu’il me fait voyager, rêver, pleurer, sourire… C’est un des premiers auteurs que j’ai lu au début de mon adolescence, période où la lecture est devenue véritablement une de mes passions. Il m’avait fait une très forte impression avec « Et si c’était vrai » et mon amour pour son univers s’est intensifié au fil des romans. Bien que depuis quelques publications, il m’avait quelque peu « déçue », je lui suis restée fidèle. En effet, ses dernières histoires n’ont pas réussi à m’embarquer comme les autres ont pu le faire et j’ai eu l’impression que l’auteur se reposait bien trop sur la recette de son succès, un fil rouge, des personnages avec lesquels il était certain de plaire aux lecteurs.

J’en attendais ainsi d’autant plus de son dernier roman « Une Autre Idée du Bonheur ». Une histoire qui avait déjà attisé ma curiosité avec son résumé : une escapade dans les déserts américains, à bord d’une Oldsmobile avec pour compagnon de route deux femmes, que tout semble séparer ! Et pourtant…

Dès le début, on est embarqué dans l’aventure avec Agatha. En effet, après avoir accompli avec brio son plan pour s’évader de prison (le résumé nous avait prévenu !), elle nous embarque directement à bord de la voiture de la jeune Milly pour ensuite nous faire découvrir les paysages méconnus des Etats-Unis.

Autant dire que l’entente entre nos deux héroïnes n’est pas au beau fixe au début. C’est ce que j’ai particulièrement apprécié dans un premier temps. Car finalement une relation lie Agatha et Milly au fur et à mesure de leur voyage. Ce sont deux femmes parfaitement différentes : la première a milité dans sa jeunesse contre les mesures politiques entreprises par les Etats-Unis et les oppressions menées contre les populations minoritaires. Milly est une jeune fille bien rangée, travaillant pour le service administratif de l’Université de Philadelphie. Elle a un petit ami et un meilleur ami avec qui elle partage tout. Et rien n’est venu obscurcir son quotidien jusqu’à l’irruption d’Agatha.

Le second élément qui m’a plu concerne les révélations que Marc Levy nous livre au fur et à mesure de l’histoire. Car le fait qu’Agatha ait choisi la voiture de Milly n’était peut être pas un hasard. J’ai donc apprécié découvrir des brides de leur histoire au fil de ma lecture.

Sans oublier l’évolution de ces deux femmes. Les Agatha et Milly du début ne sont pas les Agatha et Milly de la fin. Chacune évolue à sa manière. Agatha réapprend ce qu’est la liberté, l’amour… Et Milly apprend à apprécier les imprévus, à ne plus se laisser faire et à ne plus se satisfaire de cette routine qui l’étouffe finalement. Sans oublier que chacune parvient à trouver sa définition du Bonheur.

Concernant l’histoire maintenant. Comme j’ai pu le lire sur la quatrième de couverture notamment, Marc Levy nous plonge dans une part fort méconnue de l’histoire américaine. Celle des révoltes estudiantines des années 70. Un pan historique dont peu de gens parlent, mais qui a pris tout son sens lors de l’élection de Barack Obama.

Nous partons ainsi pour une escapade historique mais aussi géographique ! On peut dire que Marc Levy est parvenu à me faire voyager comme jamais, à découvrir des endroits que je n’aurais jamais imaginés ! Tout en faisant la connaissance de personnages riches en couleur. En effet, le roman est construit de telle manière que l’on découvre un personnage faisant partie du passé d’Agatha à chaque chapitre. On va ainsi de découvertes en découvertes. Et ainsi tous les éléments font que l’on est tenu en haleine du début à la fin… Je ne suis pas parvenue à lâcher mon livre avant de connaître le fin fond de l’histoire, la vérité qui se cache derrière la machinerie mise en place par Agatha et sa sœur Hanna.

Et finalement, ce qui m’a fait adorer véritablement ce roman, c’est que la fin ne se devine pas. Tout du moins pour ma part. Les révélations nous happent sans qu’on ne les voit venir !

« Une Autre Idée du Bonheur » est une histoire incroyable, qui m’a captivée du début à la fin. J’ai adoré découvrir l’histoire des deux personnages, l’histoire de cette nation que l’on pense connaître. J’ai apprécié voyager et prendre le soleil à bord de l’Oldsmobile et de découvrir des paysages abandonnés, mais riches d’une authenticité dont l’espèce humaine n’aura pas réussi à venir à bout.

J’ai également beaucoup aimé faire la connaissance de ces personnages, touchants par leur sincérité et leur « histoire ». Ils sont peut-être sortis de l’imagination de Marc Levy, mais ils parviennent à nous révéler énormément de choses. Et surtout nous donnent la leçon de nous faire notre propre idée du Bonheur ! Tout en chassant cette peur de tout lâcher pour pouvoir y accéder !

Tout ce que nous avons fait lorsque nous étions jeune, ces années de combats, de cavale et de clandestinité, c’était au nom d’une autre idée du bonheur, et moi, je me suis débrouillée pour passer à côté de l’essentiel. (Agatha, p.234-235)

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon, Mollat (21,50€)

Laisser un commentaire