Vengeance en Prada – Le Retour du Diable de Lauren Weisberger

prada

★★★★★ (5/5) — « Un roman de filles comme je les aime ! Des rebondissements que l’on n’attendait pas, mais qui donnent finalement l’impression que la boucle est bouclée. A côté du combat féroce entre Andy et Miranda, Lauren Weisberger nous offre également une belle digression sur la maternité, et la manière de gérer sa carrière professionnelle avec son rôle de maman. Une manière assez sympa de montrer l’évolution des personnages. C’est une lecture où l’on ne s’ennuie jamais ! »

1

Le diable est de retour, plus infernal que jamais !

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Vengeance en Prada. Le Retour du Diable
Auteur : Lauren Weisberger
Editeur : Fleuve Editions
Genre : chick-lit, comédie
Parution : novembre 2013
Nombre de pages : 456

A voir aussi
+ en savoir plus sur Lauren Weisberger (site en anglais)

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Elles sortent les griffes !

Cela fait dix ans qu’Andrea Sachs a démissionné du magazine Runway, dix ans qu’elle a plaqué Miranda Priestly et ce job d’assistante pour lequel « des milliers de filles se damneraient ». La papesse de la mode et ses satanées exigences ont eu raison de sa détermination.

Depuis, Andy et Emily, son ex-collègue et ancienne ennemie jurée, ont joint leurs forces pour fonder un magazine de mariage haut de gamme, The Plunge, devenu la référence incontournable. Eh oui, la roue tourne ! Andy a tout juste 30 ans, elle a du succès et elle est sur le point de se marier. Ses années de calvaire lui paraissent loin désormais, bien qu’elle fasse toujours attention de se tenir à distance de Miranda. Seulement, cette dernière sait reconnaître une opportunité quand elle en voit une et The Plunge lui fait envie. Autant dire qu’elle ne va pas manquer de se rappeler à leur bon souvenir…

Le diable est de retour, plus infernal que jamais !

⇢ AVIS

8
NADEGE
Note : ★★★★★ (5/5)

Vengeance en Prada, le Retour du Diable… que l’on n’attendait pas ! Car c’est une réelle surprise que Lauren Weisberger nous a réservée : aucune annonce, aucun indice… La suite du « Le Diable s’habille en Prada » est un peu tombée par hasard dans le monde littéraire, mais avec beaucoup de bonheur pour moi. Car dès que j’ai entendu la nouvelle, j’ai attendu avec beaucoup d’impatience la parution française.

Ma présentation personnelle sur ce blog en révèle un peu les raisons d’ailleurs. Car je ne compte plus le nombre de fois où j’ai vu le film, ce fameux long-métrage avec une Miranda Priestly parfaitement interprétée par une Meryl Streep plus diabolique que jamais. J’ai finalement lu le roman après avoir vu son adaptation et il est devenu une de mes lectures fétiches, même si je ne l’ai lu qu’une fois ! J’ai eu l’impression de redécouvrir l’histoire, tant l’adaptation n’est pas pleinement fidèle à l’œuvre originelle.

Et ainsi… Le Retour du Diable… C’est le cas de le dire, même si Miranda Priestly se fait plutôt discrète durant la première moitié du roman pour revenir plus féroce que jamais dans la seconde. C’est un personnage que j’étais très contente de retrouver, tant il m’avait fait une très forte impression après ma lecture du « Le Diable s’habille en Prada ». Lauren Weisberger fourni les éléments nécessaires pour nous replonger dans son histoire avec beaucoup de facilités. Et j’ai ainsi eu l’impression de retrouver des personnages, des amis que j’aurais quittés la veille. Bien que la grosse surprise réside dans les nouvelles relations entre eux et comment celles-ci se sont construites. On a affaire à de gros retournements de situations, assez loquaces parfois d’ailleurs.

Andy m’a également fait une forte impression, elle est plus mature que jamais, prête à sauter le pas avec… Un nouveau copain. Elle est également chef d’un nouveau projet avec… sa meilleure amie qui n’est autre qu’… Emily. Autant dire que d’énormes changements sont intervenus durant les 10 années qui séparent les deux histoires.

On reste cependant dans un univers familier : celui de la presse prestigieuse américaine, où Miranda Priestly n’est finalement pas loin. Puisqu’elle-même est montée en échelon, dirigeant d’une main de fer les éditions Elias-Clark. Celles-là même qui finissent par avoir des vues sur le nouveau magazine d’Andy et Emily, une prestigieuse publication titrée « The Plunge », (cfr. Le plongeon), spécialisée dans le mariage. Car on ne se débarrasse pas si facilement du Diable et celui-ci a décidé de rendre la monnaie de sa pièce à Andy !

Un roman de filles comme je les aime ! Des rebondissements que l’on n’attendait pas, mais qui donnent finalement l’impression que la boucle est bouclée. A côté du combat féroce entre Andy et Miranda, Lauren Weisberger nous offre également une belle digression sur la maternité, et la manière de gérer sa carrière professionnelle avec son rôle de maman. Une manière assez sympa de montrer l’évolution des personnages. C’est une lecture où l’on ne s’ennuie jamais ! J’attendais avec grande impatience le retour du Diable ! Mais dès que j’ai senti le mauvais coup arriver, j’ai eu peur d’y assister !

Pour conclure, tous les ingrédients du pure roman de chick-lit sont réunis : crêpage de chignon, histoire d’amour, du people, … Lauren Weisberger a réussi avec talent à offrir une suite digne de ce nom au célèbre « Diable s’habille en Prada ».

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon, Mollat (19,90€)

3 commentaires

  1. Coucou
    Je vois que tu as beaucoup aimé ta lecture et cela n’a pas été mon cas… Je l’ai lu au moment de sa sortie, il y a un petit moment et, autant j’avais juste adoré Le Diable s’habille en Prada, qui m’avait fait rire à peu près à chaque page, autant j’avais trouvé ce second tome un peu trop cliché… Et je voyais chaque événement arrivé à des kilomètres ce qui m’avait dérangé et agacée…

    Reply
    • C’est vrai qu’il n’est pas aussi bon que ‘Le Diable s’habille en Prada’ (mais il faut l’avouer, même pour l’auteure qui en est à l’origine, c’est mission impossible !), mais j’avais passé un bon moment avec ce roman. C’est dommage que cela n’ait pas été ton cas :-/

      Reply

Laisser un commentaire