Ondes de choc de Didier Liautaud

Ondes_de_choc_une

★★☆☆☆ (2/5) — « Malgré le fait que je n’ai pas autant apprécié cette lecture que je l’aurais souhaité, je ne la déconseille pas pour autant car je pense sincèrement que ce type d’histoire peut plaire au lectorat adéquat. »

Ondes_de_choc_cover

Des satisfactions si brèves peuvent-elles remplir une vie ?

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Ondes de choc
Auteur : Didier Liautaud
Editeur : Librinova
Genre : drame, littérature contemporaine, littérature française
Parution : 19 mai 2017

A voir aussi
+ suivre Didier Liautaud sur Twitter
+ découvrir d’autres livres de chez Librinova

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Ondes de choc est une quête qui a pour toile de fond le monde des affaires et utilise un scandale comme révélateur des caractères. L’histoire est celle d’un fils qui se bat pour sauver son père et d’un père qui part à la dérive. C’est aussi celle de la journaliste ambitieuse qui suit cette affaire et qui va y trouver plus qu’un sujet. C’est enfin un récit parsemé de caractères, tous tranchés, qui subissent chacun différemment la mécanique implacable du scandale.

Ondes de choc relève de plusieurs influences. L’auteur a cherché à la fois le plaisir de l’intrigue et le commentaire de notre époque. C’est aussi une histoire d’amour et un regard littéraire sur le monde des affaires. C’est enfin une trace de Paris.

⇢ AVIS

8
NADEGE
★★☆☆☆ (2/5)

Je remercie les éditions Librinova pour ce nouveau partenariat et cette découverte livresque. Malheureusement, celle-ci ne fut pas aussi bonne que je l’avais espéré, dû aux nombreuses longueurs que j’ai pu relever durant l’histoire, ainsi qu’à cette dernière que j’ai trouvée finalement moins intéressante que ne le laissait soupçonner le résumé.

Alors que la société Telltruth est à l’aube d’un scandale, suite aux découvertes d’un scientifique sur les dangers de leur dernier produit téléphonique, elle décide de licencier un des responsables Georges Levelsec, espérant noyer le poisson un maximum. C’était sans compter sur la ténacité du fils de ce dernier qui est décidé à laver la réputation de son père de tout soupçon.

Ce genre d’histoire est vraiment très différent de ce que je lis d’habitude, je partais donc l’esprit ouvert, couplé à une volonté de découvrir autre chose.
Malheureusement, l’histoire du combat de Paul Levelsec ne m’a pas convaincue personnellement. La première raison est comme je l’ai noté plus haut, les nombreuses longueurs dans le récit. Alors que Didier Liautaud fait intervenir assez régulièrement ses personnages au travers des dialogues – ce que j’ai apprécié – les monologues du narrateur qui les accompagnent sont beaucoup trop longs à certain moment, ce qui fait que j’ai perdu le fil à plusieurs reprises.

Ensuite, j’ai malheureusement relevé de nombreuses fautes d’orthographe (pour la plupart des fautes de frappe, je pense), mais cela me gêne assez durant ma lecture en règle générale. J’ai donc trouvé cela dommage.

En ce qui concerne les personnages, ils sont détestables (du moins, les membres de la société Telltruth) il faut le dire. Mais cela correspond également à l’image que je me fais des antagonistes d’une telle histoire. Chacun pense à sa pomme et à ses propres bénéfices sans se soucier des autres. Didier Liautaud a parfaitement retranscrit cet aspect pour moi. Mais ces êtres ne sont finalement pas profondément ‘mauvais’, puisque certains n’hésiteront pas à agir pour montrer leurs désaccords, ce que j’ai apprécié. A propos de Paul Levelsec, ce dernier ne m’a pas spécialement marquée non plus, même si je trouve son combat pour son père juste et que je pense que j’aurais agi de la même manière si j’avais été à sa place. La ‘romance’ qui se tisse entre lui et Céline, la journaliste était mignonne, mais pour moi, un peu hors sujet, je n’ai pas compris comment celle-ci avait démarré. C’est à nouveau dommage car cela aurait pu donner une petite histoire secondaire intéressante.

En conclusion, malgré le fait que je n’ai pas autant apprécié cette lecture que je l’aurais souhaité (à la lecture du résumé), je ne la déconseille pas pour autant car je pense sincèrement que ce type d’histoire peut plaire au lectorat adéquat. De plus, l’auteur dépeint de manière très vrai le monde des sociétés et la recherche du profit, ce que j’ai apprécié.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (15,90€)
eBook — Amazon (6,99€)

Laisser un commentaire