After, tome 5 : After ever happy d’Anna Todd

after5ban

★★★☆☆ (3,25/5) — « Cette fin de série est loin d’être satisfaisante malgré ses personnages intéressants et les nouvelles péripéties captivantes qui y sont dépeintes. Les erreurs répétitives d’Hardin et le final bâclé sont une grosse déception. »

after-saison-5

« Avant, ils ne l’auraient jamais imaginé… »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : After Ever Happy
Titre français : After, tome 5 : After ever happy
Auteur : Anna Todd
Editeur : Hugo & Cie et Le Livre de Poche
Genre : littérature étrangère, romance, new adult
Parution originale : 30 décembre 2014
Parution française : 07 mai 2015
Nombre de pages : 700

A voir aussi
+ en savoir plus sur Anna Todd (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Hugo & Cie et Le Livre de Poche
+ chronique After, tome 1
+ chronique After, tome 2 : After we collided
+ chronique After, tome 3 : After we fell
+ chronique After, tome 4 : After we rise

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

La vie n’a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand
un pan de son passé, qu’il n’aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ?

Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l’une de l’autre. Et Tessa n’est plus la douce et gentille fille qu’elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu’il n’est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d’Hardin et sait qu’elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d’elle.

Mais plus le passé d’Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et
tous les autres au loin. Tessa n’est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l’abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★☆☆ (3,25/5)

Je termine finalement la saga avec ce cinquième tome qui était totalement inédit pour moi. J’avais déjà lu les autres (à l’exception du quatre, il me semble que ce n’était qu’une relecture partielle) mais avec ce dernier je suis partie vers l’inconnu. J’avais de hautes attentes, je prévoyais un beau final et j’étais impatiente. Quelle déception de constater encore et toujours des répétitions et de voir que la fin est bâclée alors qu’Anna Todd a réussi à écrire cinq tomes pour dire la même chose…

On terminait le précédent volet sur une révélation importante, Ken n’est pas le père de Hardin, c’est Christian. Le jeune homme va évidemment prendre très mal la nouvelle et son attitude lui fera une nouvelle fois perdre celle qu’il aime. Définitivement ? C’est en tout cas ce que nous laisse penser la majeure partie du roman.

Si j’ai adoré plonger immédiatement dans l’action avec les nouvelles révélations, mon excitation est vite retombée en constatant que pour la énième fois, Anna Todd avait décidé de nous présenter un Hardin insupportable qui ne respecte pas Tessa. On pense qu’il a changé, qu’il a enfin évolué, mais non, jamais. Il répète inlassablement les mêmes erreurs et si l’auteure essaie à la fin de faire passer Tessa pour une fille forte parce qu’elle continue à le soutenir, je pense qu’elle se cherche juste des excuses car si celle-ci était forte elle l’aurait quitté depuis longtemps. Et elle le fait, enfin ! (C’est le livre des « enfin ! », je vous assure.) Mais jusqu’à quand ?

Pour une fois, il y a une véritable séparation entre les deux et chacun va pouvoir réfléchir à qui il est et ce qu’il veut. On finit donc par avoir des personnages plus matures (même si Tessa a tendance à être encore un peu embêtante, si vous voulez mon avis) et on attend la suite. Le problème, c’est qu’il n’y a pas de suite. La fin arrive comme ça, d’un coup, et je la trouve bâclée. Si j’ai aimé pouvoir mieux comprendre Hardin (mais certainement pas l’excuser) j’ai trouvé que le final était brouillon et précipité. L’auteure traîne sur cinq livres (quatre en VO) et répète les mêmes choses et quand enfin elle peut se faire plaisir et NOUS faire plaisir, elle coupe court. Immense déception.

Si les péripéties sont intéressantes et que le nouvel Hardin est merveilleux, Tessa reste un personnage qui m’agace et la série en elle-même est loin d’être satisfaisante. L’auteure avait toutes les cartes en main pour créer une romance exceptionnelle mais avec cette fin, je suis obligée de dire qu’elle a échoué. Je m’attendais à un final explosif et je ne peux malheureusement que dire « Enfin, c’est fini ! ». C’est dommage.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (17€)
Poche — Amazon (7,90€)

2 commentaires

Laisser un commentaire