Marked Men, tome 4 : Nash de Jay Crownover

nashban

★★★★★ (4,5/5) — « Ce roman n’est pas de ceux qui transportent le lecteur mais c’est une belle histoire d’amour qui soulève une réalité parfois très douloureuse, et je pense que les amateurs du genre en apprécieront la lecture. »

marked-men-saison-4-nash

Apprendre à s’aimer soi-même pour goûter au véritable amour.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Marked Men, tome 4 : Nash
Auteur : Jay Crownover
Editeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Genre : littérature étrangère, romance contemporaine
Parution originale : 29 avril 2014
Parution française : 16 février 2017
Nombre de pages : 440

A voir aussi
+ en savoir plus sur Jay Crownover (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Hugo Roman
+ chronique de ‘Marked Men, tome 1 : Rule
+ chronique de ‘Marked Men, tome 2 : Jet
+ chronique de ‘Marked Men, tome 3 : Rome

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Saint Ford, infirmière, concentrée sur son travail, dévouée à ses patients, n’a pas de place pour l’amour dans sa vie. Elle n’a pas besoin d’un homme – surtout quand il s’agit du canon inoubliable qui l’a détruite au lycée.
Le sombre et mystérieux Nash Donovan ne se rappelle peut-être pas d’elle, ni de la douleur qu’il lui a causée. Mais il a chamboulé son monde… Et il risque de recommencer.
Nash n’est plus le joueur prétentieux qu’il a été. Dévasté par la découverte d’un secret de famille, il essaie difficilement de comprendre son futur. Il ne peut pas être distrait par la jolie infirmière qu’il croise partout. Mais il ne peut ignorer les étincelles entre eux, ni le fait qu’elle semble le fuir.
Mais la Saint douce, rigolote et canon, est bien trop géniale pour qu’il renonce. Quand Nash découvre la vérité sur leur passé, il réalise qu’il a peut-être déjà perdu son coeur avant même de s’être battu pour elle. Maintenant, Saint doit décider : Nash vaut-il la peine de risquer son coeur à nouveau ?

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (4,5/5)

C’est le tome que j’attendais le plus et j’espérais sincèrement l’apprécier plus que les autres. J’ai donc préféré le lire dans sa version originale pour mettre toutes les chances de mon côté, et j’ai bien fait. J’ai vraiment du mal avec les traductions françaises de cette maison d’édition et je pense que c’est un des points qui m’a gênée dans mes précédentes lectures. Mais c’est très personnel, je suis à cheval sur ce détail et si vous ne l’êtes pas, je pense que vous apprécierez ce quatrième volet (même en français) qui a été à la hauteur de mes attentes !

Nash est le quatrième tatoué à nous raconter son histoire. Il partage la narration avec Saint, une jolie infirmière qui porte les marques des jugements de son passé. Comment s’engager dans une relation avec le séduisant Nash alors qu’il lui a déjà brisé le coeur dans le passé et que tout autour d’elle semble indiquer que c’est voué à l’échec ? Quant au jeune homme, trouvera-t-il le temps de s’investir dans son couple alors que sa vie tombe en morceaux ?

Comme je l’avais espéré, j’ai beaucoup aimé les deux protagonistes et j’ai aussi aimé les sujets abordés, auxquels je suis très sensible. Nash est exactement comme je l’imaginais, je l’ai adoré et je suis contente de ne pas avoir été déçue. Saint m’a tout autant charmée même si j’ai eu peur de me lasser de son manque de confiance en elle. Finalement, j’ai très bien compris sa situation et je me suis retrouvée en elle, ce qui m’a permis de vivre intensément son aventure.
J’ai également apprécié Phil et j’ai été touchée par son histoire. J’aurais aimé le connaître un peu plus mais les passages qui lui sont consacrés m’ont quand même permis de m’y attacher. Et j’ai aussi été contente de retrouver les personnages des précédents (ou futurs) tomes. Même si à la longue certains points semblent avoir été brodés pour faire le plus de livres possibles, je reconnais que c’est agréable de retrouver la bande de Marked Men à chaque volet.

La plume de l’auteure est assez simple mais plaisante. L’histoire est intéressante, avec une dose de profondeur. Je crois qu’avec celle de Rome et Cora, c’est ma préférée. Tout est assez prévisible et c’est très dommage que Jay Crownover est dévoilé l’intrigue à la fin du volume précédent, mais c’est de la romance contemporaine, on peut rarement parler d’originalité ou d’histoire transcendante avec ce genre littéraire. Je dirais donc que c’est un livre qui remplit son contrat et qui a en plus l’avantage d’avoir des personnages très attachants.

En conclusion, j’ai plus aimé l’histoire de Nash et Saint que celles de leurs camarades mais je pense que c’est en grande partie dû au fait que j’ai lu en anglais (D’ailleurs, on en parle de la couverture française qui est opposée aux véritables physiques des personnages ? Je ne comprendrais jamais les choix de couvertures d’Hugo Roman…) Ce roman n’est pas de ceux qui transportent le lecteur mais c’est une belle histoire d’amour qui soulève une réalité parfois très douloureuse, et je pense que les amateurs du genre en apprécieront la lecture. Quant à moi, je lirai l’histoire de Rowdy avec joie mais c’est celle de Asa qui m’attire le plus !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (17€)

Laisser un commentaire