Lady Helen, tome 1 : Le Club des Mauvais Jours d’Alison Goodman

Lady_Helen_une

★★★★★ (5/5) — COUP DE ♥ — « Avec ce premier tome, Alison Goodman réussit un double pari pour moi : celui de revenir sur la scène littéraire avec un nouveau roman riche et passionnant, tout en permettant à ce dernier de se détacher de l’univers à la Jane Austen auquel on l’associera à coup sûr. »

Lady_Helen_cover

« Sous la Régence anglaise, un drame inventif et saisissant, avec du surnaturel démoniaque au tournant : génial ! » — The Bookseller

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Lady Helen – The Dark Days Club
Titre français : Lady Helen, tome 1 : Le Club des Mauvais Jours
Auteur : Alison Goodman
Editeur : Gallimard Jeunesse
Genre : fantastique, historique, littérature jeunesse, littérature étrangère
Parution originale : 26 janvier 2016
Parution française : 18 août 2016
Nombre de pages : 568

A voir aussi
+ en savoir plus sur Alison Goodman (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Gallimard Jeunesse

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Londres, avril 1812… Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. Mais d’étranges faits surviennent qui la plongent soudain dans les ombres de la Régence : une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pour basculer dans un monde terrifiant ?

⇢ AVIS

8
NADEGE
★★★★★ (5/5)
COUP DE ♥

Depuis ma lecture de ‘Eon et le douzième dragon’ et ‘Eona et le Collier des Dieux’ il y a quelques années, j’espérais, non je rêvais d’un nouveau roman signé Alison Goodman. Mon rêve est devenu réalité grâce à l’auteure mais également Gallimard Jeunesse qui nous proposent aujourd’hui le premier tome de la nouvelle trilogie ‘Lady Helen’. Un univers à la Jane Austen, mais peuplé de créatures surnaturelles et effrayantes, plus que passionnant pour moi !

Lady Helen est une jeune femme s’apprêtant à faire son entrée dans le monde. Cependant, un lourd héritage pèse sur ses épaules, elle n’a donc pas le droit à l’erreur. Mais alors que cette présentation à la Reine devrait être son seul souci, la disparition d’une de ses servantes semble liée à d’autres étranges meurtres commis. Et lord Carlston, un très lointain cousin, à la réputation houleuse, semble avoir les réponses aux nombreuses questions que la jeune femme se pose. Mais souhaite-elle réellement avoir les réponses et plonger dans cet autre monde, bien différent de celui des bals et autres festivités qui lui sont accessibles par sa condition ?

Plusieurs choses m’ont donné envie de lire ce roman. Tout d’abord, l’auteure : Alison Goodman. J’avais adoré ses deux premiers romans mentionnés plus haut, j’ai alors suivi de près son actualité, espérant de tout coeur qu’elle écrive autre chose et surtout que ce/ces nouveau(x) récit(s) seraient traduits. Finalement, j’ai eu la surprise de voir atterrir dans la bibliothèque où je travaille ce premier tome de la trilogie ‘Lady Helen’. J’étais donc surexcitée rien qu’en découvrant ce nouveau récit de l’auteure, mais je l’ai été davantage quand j’ai vu que celui-ci était présenté comme étant « Entre une romance à la Jane Austen et fantasy noire ». Je pense que ce n’est plus un secret pour personne, je suis une grande admiratrice de l’univers de Jane Austen. J’adore cette ambiance historique, teintée de romance et de traditions. J’étais plus que curieuse de découvrir comment Alison Goodman s’était inspirée de cet ensemble pour créer l’univers de Lady Helen.

Cependant, je ne savais pas quand j’allais pouvoir me plonger dans ce premier tome. J’ai donc décidé d’aller découvrir l’avis d’autres lecteurs pour me faire déjà une idée de ce qui m’attendait. Autant dire que la blogosphère était plus que partagée. Certains ont adoré, tandis que d’autres l’ont trouvé beaucoup trop long, voire sans intérêt. Tout cela m’a rendue encore plus curieuse et j’ai finalement décidé de le découvrir au plus vite. C’est maintenant chose faite et comme vous pouvez le voir, je me situe dans la première catégorie qui a adoré ce premier tome, il s’agit même d’un coup de coeur pour moi, mon premier de l’année 2017 !

La promesse d’un univers à la Jane Austen est tenue. L’ambiance des bals, la recherche d’un bon mariage, le respect des règles de bienséance… Autant de petits détails qui m’ont permis de plonger très facilement dans l’ambiance du roman et d’avoir cette impression d’évoluer réellement aux côtés de Lady Helen. Alors, il est vrai que cette première partie peut sembler un peu longue mais pour moi, cette dernière permet à l’auteure d’installer correctement le décor de son histoire, cela ne m’a donc pas gênée. La suite prend une tournure horrifique, ce qui m’a surprise et passionée. On découvre un tout autre monde peuplé de créatures surnaturelles et effrayantes évoluant dans toutes les couches de la société, ce qui les rend d’autant plus dangereuses. Un univers dans lequel Helen se trouve embarquée malgré elle, secondée par un lord Carlston mystérieux mais dont le charme ne laisse pas la jeune femme indifférente.

J’étais la première sceptique d’un tel mélange d’univers, mais je dois reconnaître que l’auteure a réussi à les rendre compatibles et le tout fonctionne très bien. J’ai été embarquée au point de ne pouvoir lâcher mon livre avant la fin, qui est d’ailleurs arrivée beaucoup trop vite à mon goût !

En ce qui concerne les personnages, on est gâtés. Nous avons ainsi Lady Helen, jeune femme très différente de ses semblables, à l’esprit vif, davantage intéressée par les livres et assoiffée de connaissances, plutôt que par la recherche d’un bon parti. Sa mère lui a laissé un triste héritage puisqu’elle a la réputation d’être une fille de traîtresse. J’ai accroché à ce personnage dès le départ, j’aime cette différence chez elle et la voir devenir petit à petit une Vigilante était vraiment intéressant. Elle connaît déjà une belle évolution dans ce premier tome, mais j’ai hâte de voir comment l’auteure va la faire évoluer davantage par la suite.
Lord Carlston est l’autre personnage emblématique de ce roman. Le charme a opéré tout de suite, avec cette réputation de mauvais garçon (il est soupçonné d’avoir assassiné son épouse), ce charisme teinté de froideur dépeint par l’auteure et cette retenue alors que tout le pousse vers Helen. Leur relation de formateur-élève ne m’a pas suffit je le reconnais et j’espère sincèrement qu’Alison Goodman continuera sur sa lancée concernant le futur de leur relation.
De nombreux autres personnages interviennent tout au long de l’histoire, mais je terminerai avec un dernier, même une dernière, puisqu’il s’agit de Darby, la femme de chambre de Helen. À peine plus âgée que sa maîtresse, elle lui voue une fidélité et un soutien sans faille, malgré la situation dans laquelle elle se trouve embarquée avec Helen. J’ai été touchée par ce petit bout de femme et je suis impatiente de la retrouver, tout comme Helen et Carlston.

À propos du style de l’auteure, j’ai accroché tout aussi rapidement qu’avec ses précédents romans. Pour moi, Alison Goodman a réussi à s’adapter parfaitement au style de l’époque, adoptant notamment son vocabulaire. Comme je l’ai dit plus haut, elle a parfaitement retranscrit l’ambiance de cette période historique dans laquelle j’ai réussi à me plonger avec beaucoup de facilité. Avec ce roman, offrant un tout autre univers, je confirme que je suis une grande admiratrice de l’auteure et de sa plume.

Avec ce premier tome, Alison Goodman réussit un double pari pour moi. Celui de revenir sur la scène littéraire avec un nouveau roman riche et passionnant, tout en permettant à ce dernier de se détacher de l’univers à la Jane Austen auquel on l’associera à coup sûr, grâce à la dimension surnaturelle et horrifique que’elle lui aura donné. Je reste sur ma faim à la lecture de cette ‘introduction’ au monde de Lady Helen et je suis impatiente de découvrir la suite !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (19,50€)

2 commentaires

  1. Je suis contente de voir enfin un excellent avis sur ce livre ! Je l’ai acheté à sa sortie, il dort toujourd dans ma PAL mais j’avais du mal à me lancer dans ma lecture au vue des avis plus que mitigé à son sujet. Je suis contente également de lire que le pari est tenu pour une ambiance à la Jane Austen !

    Reply
    • Les avis m’ont fait doutée un instant aussi, mais comme j’ai l’habitude de me forger mon propre avis, je me suis lancée dans la lecture et je ne le regrette pas ! 😉
      J’espère que tu apprécieras tout autant cette lecture ! 😉 Le plus dure maintenant est d’attendre la suite ! J’espère que Gallimard va se dépêcher de la traduire et la publier ! lol

      Reply

Laisser un commentaire