Passenger, tome 1 d’Alexandra Bracken

★★★★★ (5/5) — COUP DE ♥ — « Passenger ne se lit pas, il se vit. Alexandra Bracken livre un univers remarquable dans lequel j’ai adoré plonger et qui m’a transporté. Amateurs d’aventures et de voyages, ce roman est pour vous. »

passenger

« New York 2016
Londres 1940
Angkor 1685
Paris 1880
Damas 1599 »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Passenger, tome 1
Auteur : Alexandra Bracken
Editeur : Editions Milan
Collection : Page Turners
Genre : littérature étrangère, jeunesse, science-fiction
Parution originale : 05 janvier 2016
Parution française : 22 février 2017
Nombre de pages : 477

A voir aussi
+ en savoir plus sur Alexandra Bracken (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres des Editions Milan
+ découvrir d’autres livres de la collection Page Turners

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Etta et Nicholas n’auraient jamais dû se rencontrer : elle, une jeune New-Yorkaise de 2016; lui, un fils d’esclave vivant au XVIIIe siècle. Pourtant, les voilà projetés ensemble dans les couloirs du temps à la recherche d’un mystérieux astrolabe.
Une quête périlleuse. Une idylle impossible.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (5/5)
COUP DE ♥

Passenger est l’une des sorties de cette année qui me faisait le plus envie. Ayant adoré la première saga de l’auteure, Les Insoumis – que je suis en train de relire -, j’avais hâte de voir si Alexandra Bracken parviendrait à se renouveler et à innover. Il va s’en dire que le pari est réussi et, mieux encore, elle m’offre mon premier coup de cœur de cette année.

J’ai absolument tout adoré de ce roman, à commencer par l’univers créé par l’auteure, aussi émerveillant qu’enchanteur. Pourtant, au préalable, l’idée n’avait pas l’air tellement novatrice, mais j’ai été pris au piège par ces merveilleux et périlleux voyages dans le temps et l’espace. À l’aide d’une multitude de descriptions, que j’ai apprécié lire et relire, j’ai littéralement voyagé au cours de cette lecture. Beaucoup de contrés lointaines sont présentées au lecteur, créant un dépaysement total et incroyable. De chapitre en chapitre, j’ai traversé de grandes métropoles, en passant par quelques autres paysages magnifiques et hostiles. Par conséquent les pages n’ont cessé de défiler et ce, à une vitesse incroyable. Ce véritable page-turner me laissait toujours avide de plus lorsque je devais le refermer. De plus, la mythologie des Voyageurs est, elle aussi, épatante. Plus je progressais dans l’histoire, plus celle-ci se dévoilait complexe, intrigante et époustouflante. Il y avait bien longtemps qu’un univers ne m’avait pas autant transcendé par sa richesse, et je dois dire que ça fait du bien. Ce roman est une vraie claque et j’ai aimé laisser mon esprit le mettre en scène à sa guise. C’est pourquoi je dirais que ce roman ne se lit pas, il se vit ! Je regrette seulement que sa première partie soit aussi courte car j’aurais voulu passer plus de temps au sein de la piraterie…

Cet engouement ne serait d’ailleurs rien sans les merveilleux personnages qui peuplent ce premier volet. J’ai vraiment apprécié découvrir notre héroïne, Etta, désemparée par la découverte de ses origines et de son destin. Présentée comme une prodige du violon au caractère souple, elle se dévoile au fil de l’histoire bien plus téméraire et sûre d’elle qu’elle n’y parait. Je l’ai vraiment trouvé attachante et pleine d’humour. Déterminée à mener à bien sa quête, elle n’hésitera pas à foncer tête baissée quitte à se mettre dans le pétrin. Cette impulsivité est totalement entraînante et permet au lecteur de se plonger corps et âme dans ce merveilleux périple.
Au contraire de ce personnage, notre jeune futur capitaine, Nicholas, se dévoile bien plus mature et réfléchi que sa nouvelle partenaire. Derrière son tempérament calme et pondéré se cachent d’importants secrets qui le rendent fortement sympathique une fois dévoilés. Quant à la relation qu’ils entretiendront, celle-ci évoluera de manière assez prévisible et ajoutera un brin de romance à la magie de cet univers. À l’inverse de quelques avis, j’ai été totalement touché et convaincu par cette idylle intemporelle. Car malgré le décalage des siècles qui les séparent, notre duo parviendra à surmonter ses différences. Ce décalage apporte d’ailleurs quelques situations assez drôles à lire, et offrent au lecteur quelques moments de répit dans cette incroyable course contre la montre.

En ce qui concerne la plume d’Alanxdra Bracken, je l’ai trouvé un nouvelle fois remarquable. Avec cette nouvelle saga, elle offre au lecteur une nouvelle facette de son énorme talent. J’ai d’ailleurs vraiment été surpris par l’évolution de son style. Habitué à sa plume assez directe et sans détour, presque rebelle, j’ai été agréablement surpris et épaté ! Sans pour autant manquer de rythme et d’intensité, c’est avec une extrême douceur que l’auteure nous conte sa folle aventure. Elle parvient avec aisance et simplicité à innover totalement. À des années lumières de sa précédente oeuvre, Passenger est un incroyable renouvellement. Comme beaucoup de récits du genre, d’importantes révélations sont dévoilées et d’énormes retournements de situation peuplent cet ouvrage. Par conséquent, et au vu de la fin outrageusement ouverte, je n’ai guère d’autre choix que de continuer mon périple au sein des Voyageurs. Ainsi, je me lance avec une certaine motivation dans la lecture en VO du second tome, Wayfarer.

Pour faire simple, Passenger est un véritable coup de cœur. Ce premier tome m’a complètement transporté dans son univers enchanteur et je l’ai littéralement dévoré. Alexandra Bracken innove et se renouvelle totalement avec cette nouvelle saga au rythme intensif et addictif. Pris au piège dans les couloirs du temps, je ne peux que vous recommander cette lecture !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (14,90€)
Poche — Amazon (6,90€)

17 commentaires

  1. Holà !

    J’ai beaucoup entendu parlé de ce roman à l’époque de sa sortie VO et je ne savais pas trop quoi en penser. Mais plus je lis de chroniques et plus je vois que tout le monde semble avoir le coup de coeur. Peut-être que je me laisserai tenter, pour voir !

    Bonne continuation ♥

    Reply
  2. Bonsoir 🙂
    Je suis en quête de découvrir de nouveau blog et j’ai atterrie ici 🙂
    J’entends beaucoup parler de ce livre, déjà rien que la couverture donne envie de se plonger dans l’histoire. Le résumé est intéressant mais sans doute un peu banal, toutefois, à la lecture de la chronique on a bien envie d’embarquer dans ce voyage qui s’annonce fabuleux !

    Reply
    • Bonsoir et merci de ta visite.
      En ce qui concerne Passenger et son résumé, je suis tout à fait d’accord avec toi et pourtant ce premier tome a été un vrai coup de coeur. Je ne peux que te conseiller de ta lancer dans ce périple, aux allures de course contre la montre !

      Reply
    • Alors tant mieux car ce premier tome est une vraie pépite. Par contre, je pense que tu n’auras pas le choix que de vouloir lire la suite très rapidement mais la VO est totalement abordable.

      Reply
    • Ce n’est pas ma faute mais celle de l’auteure si son roman est vraiment bon ! Lol. J’espère que tu pourras prochainement te plonger à ton tour dans cette aventure.

      Reply

Répondre à Kiriitiblog Annuler la réponse.