After, tome 4 : After we rise d’Anna Todd

after4ban

★★★★☆ (4/5) — « Malgré la lenteur du récit, au début, et le manque de piquant initial, j’ai été ravie de voir des personnages évolués (notamment Hardin) qui cessent enfin de reproduire les mêmes erreurs. Aussi, la fin est pleine de promesses. »

after

« Avant, personne n’aurait osé les déchirer… »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : After Ever Happy
Titre français : After, tome 4 : After we rise
Auteur : Anna Todd
Editeur : Hugo & Cie et Le Livre de Poche
Genre : littérature étrangère, romance, new adult
Parution originale : 30 décembre 2014
Parution française : 02 avril 2015
Nombre de pages : 443

A voir aussi
+ en savoir plus sur Anna Todd (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Hugo & Cie et Le Livre de Poche
+ chronique After, tome 1
+ chronique After, tome 2 : After we collided
+ chronique After, tome 3 : After we fell

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Grâce à Zed, Tessa échappe au pire et peut commencer une nouvelle vie indépendante à Seattle. De son côté, Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de Tessa, jusqu’à l’héberger dans leur ancien appartement pour l’aider à s’en sortir ! L’occasion parfaite pour prouver qu’il a changé et que, peut-être, il peut devenir quelqu’un de bien. Mais est-ce une manipulation de plus à son actif ?
Reste-t-il un espoir pour Tessa et son incorrigible bad boy ? Les nuits entre les deux amants sont plus passionnées que jamais et Tessa se jette à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. Pourtant son entourage semble croire que sa relation avec Hardin est vouée à l’échec. Elle va alors mener l’un de ses plus durs combats pour sauver son couple. C’est sans compter sur un cruel coup du destin qui va faire ressortir les pires démons d’Hardin…
Tessa arrivera-t-elle à chasser les ténèbres dans l’esprit torturé de son homme ?

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★☆ (4/5)

Après avoir relu les trois premiers tomes, j’ai continué la saga avec ce quatrième volet que je n’avais encore jamais lu puisque j’avais abandonné la série pour cause d’overdose… Je ne savais pas ce qui allait se passer (même si j’avais une petite idée puisque les tomes sont assez répétitifs) et si le début était un peu lent, j’ai quand même bien apprécié ce livre, plus que ses prédécesseurs ! (Ne lisez pas cette chronique si vous n’avez pas lu les trois premiers tomes de la série.)

Après avoir été sauvée du pire par Zed, Tessa commence enfin sa nouvelle vie à Seattle, sans Hardin. Mais le rêve auquel elle s’attendait n’est pas aussi beau qu’elle l’espérait sans la présence de celui qu’elle aime. Il en va de même pour Hardin qui réalise une fois de plus qu’il ne peut pas vivre sans sa Tessa. Alors malgré tous les problèmes qu’ils ont et toutes les personnes qui tentent de se mettre en travers de leur chemin, nos deux amoureux vont faire de leur mieux pour se réunir.

J’ai eu un peu de mal à me mettre dans ce livre car le début est terriblement ennuyeux. Rien ne s’y passe et pour le coup je n’aurais pas été contre quelques disputes… Mais fort heureusement, l’histoire se lance après un tiers de lecture. Par ailleurs, l’évolution des protagonistes changent toute la donne et relève le niveau.

Ici, je trouve qu’on entre un peu plus dans la tête, et surtout le coeur, d’Hardin, et ça fait du bien de mieux le comprendre. On voit aussi de gros efforts des deux côtés et ça aussi c’est agréable. Néanmoins, si habituellement Hardin me tape sur le système, cette fois c’est Tessa qui a parfois trop joué dans le mélodrame et m’a agacée. Je n’ai pas pu m’empêcher de lever les yeux au ciel et de me dire que ces deux-là étaient faits l’un pour l’autre… Mon agacement a tout de même était très léger par rapport à celui ressenti à la lecture des trois premiers tomes. Il faut le reconnaître, Tessa et Hardin sont plus évolués dans ce quatrième épisode et c’est bien plus agréable de les voir régler leurs soucis comme des adultes. Sans pour autant effacer les traits de caractère qu’on aime bien, comme le côté brut et parfois très drôle de notre héros.

« Elle est tarée. Adorable, mais complètement givrée. »

Si au niveau des personnages je ne peux que féliciter Anna Todd, sur l’histoire elle me laisse perplexe. Outre les révélations finales, ce tome n’apporte rien d’intéressant à la série. C’est presque un livre inutile, pour être honnête. C’est dommage que les rebondissements arrivent à la fin… Mais ils sont quand même très bien trouvés et même si deux tiers du livre ne servent à rien, je l’ai quand même préféré aux précédents, ne serait-ce que pour l’évolution des personnages et les surprises.

J’ai vraiment hâte de lire le dernier tome de cette saga parce que la fin du quatrième est pleine de mystères. On a envie de savoir comment réagira Hardin à la nouvelle qu’on lui a annoncée, ce que dira le médecin à Tessa, est-ce que les deux vont finalement trouver une issue positive à leur relation… Plein de questions auxquelles je suis impatiente de trouver des réponses. Malgré tout, toujours pour mon souci « d’overdose », je ne vais pas lire ce dernier volet maintenant. Mais je ne tarderai pas !

En conclusion, malgré la lenteur du récit, au début, et le manque de piquant initial, j’ai été ravie de voir des personnages évolués (notamment Hardin) qui cessent enfin de reproduire les mêmes erreurs. La fin est pleine de promesses et c’est avec surprise que j’avoue avoir plutôt bien apprécié ‘After we rise’, en comparaison avec les trois premiers tomes de la série.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (17€)
Poche — Amazon (7,90€)

2 commentaires

  1. Ce tome est vraiment intéressant concernant l’évolution des personnages. C’est le tome de transition nécessaire pour la suite et fin de l’histoire, mais effectivement, il ne s’y passe pas grand chose et seule la fin est vraiment intéressante.

    Reply

Laisser un commentaire