Damnés, tome 1 de Lauren Kate

damnés1ban

★★★★☆ (3,5/5) — « ‘Damnés’ offre au lecteur un univers et un cadre intriguant où beaucoup de secrets planent autour des personnages. Malheureusement, ce premier tome souffre de quelques longueurs, bien que sa finalité se veut prometteuse et intrigante. »

DAMNES T1

« Man ange, ma malédiction. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Fallen (Fallen, #1)
Titre français : Damnés, tome 1
Auteur : Lauren Kate
Editeur : Bayard Jeunesse
Genre : fantastique, jeunesse, littérature étrangère,
Parution originale : 08 décembre 2009
Parution française : 18 novembre 2010
Nombre de pages : 438

A voir aussi
+ en savoir plus sur Lauren Kate (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres des éditions Bayard Jeunesse

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Lorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel.
Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession.
Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance.
Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (3,5/5)

C’est en découvrant la bande annonce de l’adaptation cinématographique à venir de cette saga que j’ai décidé de me laisser tenter par ce premier tome. Bien que le synopsis ne soit pas particulièrement accrocheur et semble même assez familier, ce fut une lecture fort sympathique.

En effet, ce premier volet est totalement mystérieux et plonge le lecteur directement dans le vif du sujet, ou plutôt au cœur d’un triangle amoureux souffrant de pas mal de longueurs. Ces longueurs s’expliquent par le fait que ce chapitre se veut avant tout introductif. Par conséquent, Lauren Kate prend le temps nécessaire pour offrir un univers et un cadre intriguant où beaucoup de secrets planent autour des personnages. Il faudra attendre les dernières pages pour découvrir quelle mythologie berce cette œuvre et, bien qu’agaçant, j’ai trouvé ce procédé finalement assez addictif. Sans être pleinement plongé dans l’histoire, je n’ai pas vu les pages défiler et j’en redemandais sans cesse. Je ne suis pourtant pas fan de romance mais je crois quand même les apprécier quand elles se mélangent au paranormal. Malheureusement, il faut bien admettre aussi que le trio principal ne se démarque absolument pas. Luce reste la douce et sympathique nouvelle, fraîchement débarquée dans un pensionnat dont elle ne connaît rien, qui tombera vite sous le charme de deux de ses camarades, Cam et Daniel. Ces deux lycéens, comme toujours, se révèlent aussi séducteurs que mystérieux mais quels secrets cachent-ils ?

C’est d’ailleurs toute la question de ce premier volet car des suppositions j’en ai fait et aucune ne s’est avérée correcte. Lauren Kate est parvenue à me surprendre totalement. En nous berçant d’infinis ‘je t’aime moi non plus’, elle parvient à endormir son lecteur et à le réveiller brutalement à l’aide de retournements de situation jouissifs. Les révélations opérées sont également épatantes et m’ont laissé totalement sur ma faim. Il en est de même avec le bien trop maigre aperçu de sa mythologie dont beaucoup de questions restent en suspend. C’est pourquoi je laisse volontairement une seconde chance à cette saga et j’espère sincèrement que le second tome sera bien plus intensif que celui-ci. De plus, le style léger de l’auteure offre une fluidité indéniable à son récit. Je suis certain que l’omniprésence de romance plaira à beaucoup et étonnement celle-ci ne m’a que quelque peu dérangé du fait qu’elle permet à l’auteure d’approfondir l’univers dont elle nous ouvre les portes.

En conclusion, même si ce n’est pas de la grande littérature, ce premier tome a su me plaire par ses secrets et l’aperçu de sa mythologie malgré son côté un peu trop introductif. Cette lecture fut réellement sympathique et promet de belles choses pour la suite.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (16,90€)

4 commentaires

  1. Personnellement, malgré les rebondissements de la fin, je n’ai pas réussi à digérer la 1ere partie (voire les 2/3) hyper longue d’introduction avec ce triangle amoureux horripilant. En plus, je trouve l’héroïne très très stupide. Et à la fin, le coup de « on connait toute l’histoire mais on ne va pas te la dire car tu dois deviner toute seule », ça m’a dépité. Au départ je voulais continuer la saga pour voir si la suite s’attarderait plus sur la mythologie, avec plus d’action, mais à la réflexion, j’ai une wish-list et une PAL assez remplies comme ça ^^.

    Reply

Laisser un commentaire