After, tome 3 : After we fell d’Anna Todd

af3ban

★★★★☆ (3,75/5) — « Ce troisième épisode souffre des mêmes défauts que ses prédécesseurs mais a le mérite d’avoir aussi les mêmes qualités, et plus encore. Il est entraînant et accroche le lecteur sans difficultés. »

71btm-6z1ql

« Avant, il n’avait rien à perdre… »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : After we fell
Titre français : After, tome 3 : After we fell
Auteur : Anna Todd
Editeur : Hugo & Cie et Le Livre de Poche
Genre : littérature étrangère, romance, new adult
Parution originale : 30 décembre 2014
Parution française : 12 mars 2015
Nombre de pages : 463

A voir aussi
+ en savoir plus sur Anna Todd (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Hugo & Cie et Le Livre de Poche
+ chronique After, tome 1
+ chronique After, tome 2 : After we collided

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Le caractère ombrageux d’Hardin continue à lui jouer des tours, et il échappe de peu à l’expulsion de l’université. De son côté, Tessa retrouve son père par hasard au détour d’une rue. Hardin, toujours aussi ingérable, ne facilite pas cette entrevue inopinée. Tessa va devoir affronter la plus douloureuse des questions : Hardin pourra-t-il s’ouvrir un jour ?
Un week-end chez le père d’Hardin est l’occasion rêvée pour se recentrer sur leur histoire. La rencontre de Riley et de Lillian va leur en apprendre bien plus que toutes leurs querelles. Pourtant, le départ pour Seattle approche… C’est le moment de prendre les bonnes décisions. Mais Hardin est-il seulement capable de mettre ses démons de côté pour suivre Tessa ? Le besoin passionné d’être ensemble sera-t-il plus fort que tous les obstacles ?

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★☆ (3,75/5)

J’ai dû attendre pas mal de temps avant de pouvoir me plonger dans ce troisième tome et j’étais impatiente de m’y mettre. Je me rappelle que lors de ma première lecture, je n’avais pas du tout apprécié parce qu’après avoir lu d’une traite les deux volets précédents, j’étais lassée par ce couple dont l’histoire se répète inlassablement. Mais cette fois, puisque je laisse du temps passer entre chaque livre, je passe un bien meilleur moment !

Tessa et Hardin sont toujours dans une phase délicate de leur relation, ils s’aiment, follement, mais ils ne semblent pas réussir à s’entendre et à vivre ensemble sainement. Pourtant, ils ne parviennent pas non plus à vivre loin l’un de l’autre. Entre ces difficultés amoureuses, les problèmes d’Hardin, les faux amis, le père de Tessa et son départ imminent pour Seattle, est-ce que ce célèbre couple réussira à surmonter les obstacles pour se retrouver ?

Ce troisième volet est très similaire aux deux autres dans le sens où il suit le même style et les mêmes idées. Le lecteur observera encore et toujours la relation torturée d’Hardin et Tessa qui passent plus de temps à se disputer qu’à se faire l’amour. C’est donc sans surprise qu’on ressent une longueur après un certain temps de lecture et qu’on s’agace face à ces répétitions. Néanmoins, j’ai trouvé ce tome plus mouvementé, il semble y avoir plus d’action. Malgré quelques passages un peu longuets le rythme reprend de plus belle et le livre se termine en beauté.

Il y a également une petite amélioration au niveau d’Hardin. Si Tessa continue à tout pardonner, me faisant grincer des dents par son manque de respect envers elle-même, Anna Todd a légèrement modifié la personnalité d’Hardin et même s’il continue à lui cacher des choses et à lui manquer de respect, il s’en rend compte plus facilement et s’en excuse assez rapidement. Ce n’est pas grand chose mais il n’y a pas de petite victoire…

J’ai retrouvé ici les mêmes défauts que dans les deux premiers livres de la saga mais en moins prononcés. Par ailleurs, il y a également les mêmes qualités, qui sont non négligeables. L’histoire reste captivante et se lit tellement vite que ça en est effrayant. J’ai été totalement entraînée et au final je me dis que même si je reproche au couple ses « je t’aime moi non plus », c’est peut-être leurs disputes qui rendent la lecture si addictive. Dans les autres romans de ce genre, il y a très souvent un moment où on s’ennuie, avec Hardin et Tessa on ne risque pas d’avoir ce souci !

En conclusion, ce troisième épisode souffre des mêmes défauts que ses prédécesseurs mais a le mérite d’avoir aussi les mêmes qualités, et plus encore. Il est entraînant et accroche le lecteur sans difficultés. Le côté addictif nous fait comprendre pourquoi la série rencontre un tel succès en dépit de ses lacunes évidentes.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (17€)
Poche — Amazon (7,90€)

2 commentaires

  1. Je comprends ton ressenti ! Avec cette saga c’est une relation à la « Je t’aime moi non plus » que j’ai entretenu. Je levais les yeux au ciel autant que je dévorais ma lecture. Malgré tout ses défauts, elle à le mérite d’être addictive et de nous faire passer un bon moment !

    Reply

Laisser un commentaire