Another, tome 1 : Celle qui n’existait pas de Yukito Ayatsuji

another1ban

★★★★☆ (4,25/5) — « J’ai passé un très bon moment avec ce premier épisode, malgré une plume parfois assez hasardeuse. L’ambiance frissonnante de cet univers se révèle totalement captivante et intrigante. Ainsi il m’a été impossible de fermer ce livre avant d’en connaitre l’issue finale. »

another-roman-1-pika

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Another
Titre français : Another, tome 1 : Celle qui n’existait pas
Auteur : Yukito Ayatsuji
Editeur : Pika Edition
Genre : fantastique, horreur, littérature étrangère
Parution originale : 29 octobre 2009
Parution française : 13 avril 2016
Nombre de pages : 341

A voir aussi
+ découvrir d’autres livres et mangas de chez Pika Edition

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Collège de Yomiyama-Nord, 1972. Lorsque Misaki, élève de 3e-3, trouve la mort, les autres élèves de la classe refusent de l’accepter, et font « comme si Misaki était toujours en vie ». Tant et si bien que leur camarade apparaît, pâle mais avec le sourire, sur la photo de classe de fin d’année ! Depuis, la « classe maudite » est le théâtre d’accidents en série, terrifiant élèves aussi bien que professeurs. Et si la 3e-3 était devenue l’antichambre de la mort… ?

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (4,25/5)

Ce roman, à l’origine du manga du même nom, me faisait de l’œil depuis quelques temps déjà. Sa couverture intrigante ainsi que son synopsis ont littéralement éveillé ma curiosité. Surtout qu’il faut bien admettre que les japonais sont souvent maîtres de ce genre littéraire, alliant histoires de fantômes et autres malédictions.

Cela tombe bien car il n’est question que de ces principaux éléments dans cette saga. Dès les premières pages, j’ai plongé dans une ambiance mystérieuse et intrigante et ce grâce à un interlude extrêmement convainquant et immergeant. Dès le départ j’ai voulu savoir ce qui se cachait derrière la malédiction de la classe de 3ème 3 qui nous est contée. L’ambiance générale de ce roman est vraiment oppressante et angoissante sans pour autant être effrayante. J’aurais apprécié avoir quelques sueurs froides au cours de cette lecture même si j’ai trouvé vraiment exaltant de découvrir cet univers rempli de superstitions. Les quelques révélations apportées par Yukito Ayatsuji suffisent amplement à donner envie au lecteur de découvrir la finalité de cette saga. Surtout qu’il prend tout son temps pour nous dévoiler l’étrange vérité de cette histoire. Une fois en plein cœur du sujet, c’est sans relâche qu’il livrera au lecteur une multitude d’informations parfois assez dures à assimiler mais malgré tout captivantes. Les dernières pages défilent à une vitesse vertigineuse et donnent un réel rythme au roman qui se dévoile addictif.
De plus, j’ai fortement apprécié les quelques personnages présentés lors de ce premier volet. Kôichi, notre héros, est extrêmement attachant. Ce jeune collégien à la santé précaire et à l’histoire familiale assez difficile est vraiment plaisant à suivre. Malgré son jeune âge, je n’ai eu aucune difficultés à m’identifier à ce personnage et à me glisser, quelques fois, dans sa peau. En faisant la connaissance de Mei, sa camarade de classe que personne n’a l’air de remarquer, il ne pensait aucunement réveiller la terrible malédiction qui règne depuis de longues années sur ce collège. Le duo qu’ils formeront est vraiment particulier et mystérieux et promet de belles choses quant à l’évolution de leur relation.

Je ne peux en dévoiler davantage mais sachez que je me suis posé énormément de questions et que j’ai réalisé beaucoup de suppositions au cours de cette lecture. Comme bien souvent, elles se sont avérés être totalement fausses et je ne m’attendais pas à de telles révélations ! C’est vraiment le point fort de la plume de Yukito Ayatsuji. Grâce à cet univers mystérieux je suis tombé des nues une fois la véritable identité de certains personnages dévoilée. Les limites entre réalité et mythes sont tellement floues que bien souvent je ne parvenais plus à les déceler. Lorsque je m’attaque à un tel univers, c’est quelque chose que j’apprécie réellement retrouver. J’aime être totalement perdu et ne plus savoir si ce que je lis est réel ou non. Cela donne un véritable charme à l’histoire qui nous est contée et cela permet de faire oublier les quelques longueurs présentes dans ce volet. Bien que le rendu reste totalement addictif, j’ai trouvé parfois assez brouillonne la façon dont certains éléments nous sont exposés et j’aurais apprécié un peu plus de maturité à d’autres moments. Ce roman est clairement écrit pour un jeune public et cela se ressent. Malgré tout, j’ai passé un très bon moment avec ce premier épisode et je suis d’ores et déjà en train de lire le second. D’ailleurs, je trouve dommage d’avoir choisi de diviser cette oeuvre en deux alors que ce n’est pas le cas pour sa version originale. Aussi, il est certain que je me plongerai dans la série de mangas adaptée de ce roman qui, de ce que j’ai lu, fait quasiment l’unanimité auprès des lecteurs.

Ce premier tome plaira à tous les amoureux du Japon et de ses superstitions et autres malédictions. Malgré une plume parfois assez hasardeuse, l’ambiance frissonnante de cet univers se révèle totalement captivante et intrigante. Ainsi il m’a été impossible de fermer ce livre avant d’en connaitre l’issue finale.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (14,95€)

6 commentaires

  1. Effectivement, notre ressenti est vraiment différent !
    Comme quoi, les goûts et les couleurs.^^ Je suis curieuse d’avoir ton avis sur le second tome que je n’ai toujours pas lu, au final…
    J’espère que la suite te captivera autant que le T1. Bonne lecture et au plaisir de te lire !

    Reply
    • C’est ce qui rend les chroniques intéressantes. Heureusement qu’on apprécie tous des choses différentes. Concernant Another, beaucoup ont bien plus apprécié le second tome. J’espère qu’il en sera de même pour moi.
      A très vite.

      Reply
  2. J’étais déjà très tentée par l’anime et le mangas et maintenant je découvre qu’il y a aussi un roman et même un film !?
    Je me note tout ça dans un coin et va falloir que j’aille voir cela de plus près, ta critique donne très envie ^^

    Reply
      • Oui je comprends, puis les mangas ne sont plus aussi accessibles qu’avant niveau prix… –‘
        J’aime autant l’un que l’autre mais c’est vrai que les mangas se lisent beaucoup plus vite donc j’ai tendance à plus me laisser tenter par eux xD Enfin, en ce qui concerne Another, c’est le roman qui m’attire le plus, juste parce que la couverture est magnifique !

        Reply

Laisser un commentaire