Les brumes d’Avallach, tome 1 de Marah Woolf

★★★★☆ (4/5) — « Je recommande cette lecture à tous les amoureux des Highlands et à ceux qui apprécient les sagas dans lesquelles la romance et le fantastique s’unissent avec légèreté et simplicité. »

avallach

Plongez dans le mystère des eaux du Loch Ness.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : MondSilberLicht (MondLichtSaga #1)
Titre français : Les brumes d’Avallach, tome 1
Auteur : Marah Woolf
Editeur : Michel Lafon
Genre : fantastique, jeunesse, littérature étrangère
Parution originale : 12 juin 2012
Parution française : 23 octobre 2014
Nombre de pages : 345

A voir aussi

+ en savoir plus sur Marah Woolf
+ découvrir d’autres livres de chez Michel Lafon

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (4/5)

C’est le résumé de ce roman qui m’a totalement convaincu de tenter cette lecture. En effet, quoi de mieux que l’Ecosse et ses nombreuses légendes pour s’évader l’espace de quelques instants ? Même si je me doutais que ce premier tome ne me surprendrait pas entièrement, j’ai tout de même apprécié l’univers si particulier de Marah Woolf.

Ce serait mentir de dire que ce roman se démarque des autres mais sa mythologie est vraiment unique et remarquable. Malheureusement, l’auteure suit le même schéma que d’autres sagas déjà parues avant elle. Comme toujours, Emma, notre héroïne, se voit dans l’obligation de déménager suite à la mort tragique de sa mère et se retrouve piégée au fin fond des Highlands où réside sa dernière famille. Heureusement, dès les premiers jours elle tombera sur Calum, un jeune Highlander à la beauté renversante et envoûtante. Point trop n’en faut pour que notre protagoniste tombe en un instant sous le charme de cet être si mystérieux. Jusque là rien d’inhabituel me direz-vous. Sauf que le secret que renferme ce personnage m’a vraiment surpris. Outre la romance omniprésente et assez bien dosée, c’est réellement la mythologie évoquée par Marah Woolf qui m’a transporté, et ce jusqu’au fin fond du célèbre Loch Ness. Oubliez vos gentils vampires et autres loups-garous et découvrez d’étranges créatures dont je tairai l’identité même si elle est pour la plupart je pense, totalement inconnue. Par conséquent, les quelques découvertes que nous offre l’auteure permettent de tenir le lecteur en haleine. De plus, n’oublions pas qu’il s’agit du tome initial et qu’il reste fortement introductif. J’ai vraiment apprécié découvrir les lois ancestrales de ce peuple ainsi que leurs coutumes. Des vérités seront dévoilées, donnant parfois le vertige, mais j’aurais aimé un résultat plus palpitant. Ce premier volet reste intriguant mais ça s’arrête là. Surtout que sa finalité ouverte me fait véritablement rager car les éditeurs ont décidé qu’il était inutile de traduire les tomes suivants ! Je vais devoir trouver une version anglaise afin d’éclairer ma lanterne sur ce que nous réserve l’auteure car je ne lis absolument pas l’allemand.

Je dois admettre que la plume de l’auteure possède quelques défauts et est parfois assez répétitive. J’ai bien compris que Calum était l’être le plus exceptionnel qu’Emma ait pu rencontré et que, bien entendu, elle ne pouvait plus (sur)vivre sans lui. Cependant, malgré ces quelques bavures et autres maladresses, le rendu reste totalement fluide et se lit avec facilité. Il en deviendrait même addictif une fois arrivés les derniers chapitres. Mieux encore, le peu de descriptions réalisées par Marah Wool m’ont suffit pour voyager à travers l’Ecosse et ses paysages mystérieux et envoûtants. L’auteure nous ouvre les portes d’un univers maritime incroyable et original à l’aide d’une mythologie traitée avec cohérence. La découverte de ce royaume s’est révélée assez bluffante et, finalement, j’en redemande volontiers.

C’est donc sans hésitation que je recommande cette lecture à tous les amoureux des Highlands et à ceux qui apprécient les sagas dans lesquelles la romance et le fantastique s’unissent avec légèreté et simplicité.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (14,95€)

8 commentaires

Répondre à totorotsukino Annuler la réponse.