L’Epouvanteur, tome 1 : L’apprenti Epouvanteur de Joseph Delaney

epouvanteur1lundi

★★★★☆ (3,75/5) — « Ce premier tome sert avant tout à poser les bases de l’univers de Joseph Delaney qui se promet riche et captivant. J’ai apprécié suivre l’aventure de Thomas, ce jeune héros très attachant, et de son acolyte, Alice, qui se dévoile au fil des pages. »

epouvanteur1

« Attention ! Histoire à ne pas lire la nuit. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Revenge of the Witch (The Last Apprentice #1)
Titre français : L’Epouvanteur, tome 01 : L’Apprenti épouvanteur
Auteur : Joseph Delaney
Editeur : Bayard Jeunesse
Genre : fantasy, jeunesse
Parution originale : 01 janvier 2004
Parution française : 30 juin 2005
Nombre de pages : 275

A voir aussi
+ en savoir plus sur Joseph Delaney (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres des éditions Bayard Jeunesse

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Septième fils d’un septième fils, Tom perçoit les ombres de ceux qui ont peuplé la terre et ressent la présence des êtres maléfiques. A treize ans, il doit quitter la ferme pour devenir l’apprenti de l’épouvanteur, chasseur de démons et sorcières. Commence alors pour lui une nouvelle vie, difficile. N’écoutant que son bon coeur, il va permettre la libération d’une sorcière particulièrement cruelle que son maître a enfermée dans un puits. Il aura alors à l’affronter à plusieurs reprises avant de la voir disparaître à tout jamais.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (3,75/5)

Voici une saga que j’avais débutée il y a quelques années déjà et que je voulais relire depuis peu. C’est le challenge ‘Déstockage de PAL en duo‘ qui m’en donne l’occasion avec comme consigne : un livre dont le titre suggère l’angoisse ou la peur. Quoi de mieux que de vous présenter ce premier volume à l’ambiance mystérieuse et presque effrayante qui n’est pas sans me rappeler celle de ‘Harry Potter’.

En effet, ce premier texte introductif m’a plongé au cœur d’un univers rempli de vilaines et horribles créatures évoluant dans l’ombre de la population. Afin de combattre ces démons le monde fait appel aux ‘Epouvanteurs’, ces espèces de mages aux pouvoirs surnaturels. C’est ainsi que j’ai fait la découverte du jeune Thomas, fils de septième fils, apprenti ‘Epouvanteur’. De par son jeune âge et son caractère assez altruiste, ce personnage m’a de suite plu et se dévoile réellement attachant. J’ai vraiment pris plaisir à suivre de nouveau ses traces l’instant de cette lecture. Quand bien même je me rappelais un portrait assez flou de ce personnage, j’avais totalement oublié que sa sensibilité pouvait être aussi touchante. Tandis que le vieil ‘Epouvanteur’, aux allures de Dumbledore, ne cessera de nous dépeindre un monde obscur et cruel, notre jeune héros suivra son instinct à l’immense bonté ce qui lui jouera bien des tours et le mettra dans des situations plus que dangereuses !

De situations dangereuses à angoissantes, il n’y a qu’un pas dans cette saga. Dès le départ, Joseph Delaney nous laisse apercevoir toute l’étendue de son univers menaçant. Je ne dirais pas qu’il s’adresse à un public averti vu que les plus jeunes restent ceux visés, cependant, certaines scènes sont assez crues pour plaire au plus grand nombre. Non, je n’ai pas eu peur et non, je n’ai pas frissonné mais j’ai vraiment apprécié l’ambiance générale de ce premier tome. Surtout que de mémoire il ne s’agit que d’un très court (moins de trois cents pages) aperçu de ce que l’auteur réserve au lecteur. Entre sorcières, gobelins et autres créatures maléfiques, il lui reste de quoi nous faire frissonner. Grâce à la cible de cette oeuvre, la plume de l’auteur se lit avec aisance sans pour autant être totalement addictive. Pourtant j’ai vraiment pris plaisir à réaliser cette relecture du fait de sa fluidité. Par conséquent, je ne tarderai pas à lire sa suite prometteuse.

Tout comme beaucoup de premiers tomes, celui-ci sert avant tout à poser les bases de l’univers de Joseph Delaney qui se promet riche et captivant. J’ai apprécié suivre l’aventure de Thomas, ce jeune héros très attachant, et de son acolyte, Alice, qui se dévoile au fil des pages.

destockage-pal-duo-600x367
Ce livre entre dans le challenge Déstockage de PAL.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (14,90€)

8 commentaires

  1. J’ai dû lire jusqu’au huitième tome je crois. C’est vraiment pas mal sur la durée car comme dans Harry Potter, on constate que le héros mûrit petit à petit. Une petite pointe de déception quand j’ai rencontré l’auteur au salon du livre de Paris. Pas très loquace le bonhomme…

    Reply

Laisser un commentaire