Sublimes créatures, tome 4 : 19 Lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl

19lunesban

★★★★★ (5/5) — « Ce dernier tome est d’une intensité incroyable. Même si je n’avais pas envie de quitter cet univers ensorcelant, je n’ai pu m’empêcher de le dévorer. La conclusion apportée est pleine de douceur et touchante. »

19lunes

« Les cauchemars ont une fin. Ce qui permet de les identifier comme tels. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Caster Chronicles #4 : Beautiful Redemption
Titre français : Sublimes Créatures, tome 4 : 19 Lunes
Auteurs : Kami Garcia et Margaret Stohl
Editeur : Hachette
Collection : Black Moon
Genre : jeunesse, fantastique, littérature étrangère
Parution originale : 23 octobre 2012
Parution française : 24 octobre 2012
Nombre de pages : 437

A voir aussi
+ en savoir plus sur Kami Garcia (site en anglais)
+ en savoir plus sur Margaret Stohl (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de la collection Black Moon
+ chronique 16 Lunes
+ chronique 17 Lunes
+ chronique 18 Lunes

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Est-ce que la mort est la fin… ou seulement le commencement ?

Ethan Wate a passé la majorité de sa vie à essayer de s’échapper de sa petite ville de Gatlin. Il n’a jamais pensé qu’il pourrait rencontrer la fille de ses rêves, Lena Duchannes, qui a dévoilé une facette secrète, puissante et maudite de Gatlin, cachée à la vue de tous. Et il n’aurait jamais imaginé qu’il aurait été forcé de laisser derrière lui tout le monde et tout ce qui comptait pour lui. Donc quand Ethan se réveille après les évènements glaçants de la 18ème Lune, il n’a qu’un but : trouver un moyen de retourner vers Lena et ceux qu’il aime.

A Gatlin, Lena fait de son mieux pour permettre le retour d’Ethan, promettant de faire tout ce qu’il faut, même si ça signifie faire confiance à de vieux ennemis ou risquer les vies de la famille et des amis qu’Ethan a laissés pour protection.

Séparés, Ethan et Lena doivent de nouveau travailler ensemble pour réécrire leur destin dans cette conclusion de la saga 16 Lunes.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (5/5)

Jamais la lecture d’un dernier tome ne m’avait rendu aussi impatient. Même si je redoutais de terminer cette saga et de quitter ce monde enchanteur, je n’ai pu m’abstenir de dévorer ce dernier chapitre.

Il faut dire que nos deux auteures laissaient le lecteur orphelin de son héros, Ethan, à la suite de son sacrifice afin de sauver le monde. Aussi cruel qu’altruiste, son geste a permis aux plumes de développer encore plus leur univers, pourtant déjà assez vaste, car dès les premières pages le lecteur plongera au cœur de l’autre-monde, là où les âmes des défunts résident. Ce nouvel aspect m’a totalement plu et j’ai adoré le découvrir en même temps que notre personnage principal. Le talent des auteures est indéniable. Il m’a été d’une facilité déconcertante de m’imprégner de cette nouvelle ambiance étrange et mystique. Pourtant, bien qu’habitué à leur style, il m’est impossible de me lasser de cette saga. C’est dû au fait que chaque tome se renouvelle et est différent de l’autre tout en étant heureusement totalement complémentaire. De plus, de nouveaux lieux seront présentés, me rappelant par moment l’univers enivrant de ‘Harry Potter’ — ce qui n’est pas pour me déplaire — dans lesquels de terribles embûches se dresseront devant nos héros.
Leur monde n’est pas le seul à évoluer et j’ai été ravi d’en apprendre davantage sur la mythologie des Enchanteurs. Précédemment nous suivions principalement le destin incertain de Lena, l’âme sœur d’Ethan, mais avec cet ultime tome ce sont les origines de ces êtres qui nous sont présentées. Alors que j’avais trouvé quelques longueurs au tome précédent c’est tout l’inverse avec celui-ci. Aucun répit ou temps mort ne m’a été offert. J’ai complètement été happé par cette lecture intense et addictive où chaque chapitre débordait de révélations et d’action, créant ainsi un rythme de lecture incroyable. Pourtant, je redoutais énormément d’atteindre le point final de cette œuvre. J’avais décidé de prendre mon temps afin de me préparer à quitter cet univers fascinant mais Kami Garcia et Margaret Stohl en ont décidé autrement et se dévoilent plus redoutables que jamais !
Cette fluidité provient également du fait qu’elles aient choisi, comme certaines de leurs consœurs, de scinder leur récit en trois parties. Ainsi s’alterneront les points de vue d’Ethan et de Lena. Bien que largement exploité, ce procédé se démontre totalement utile à la trame principale de cet épisode car même séparés par la mort, ils auront tous besoin les uns des autres s’ils souhaitent parvenir à se réunir de nouveau.

C’est donc triste et comblé à la fois que j’écris cette chronique. Quand j’y repense ce n’était pourtant pas gagné d’avance vu que j’avais abandonné ma première lecture du premier épisode. Pourtant, j’avoue que je relirai très certainement les aventures de Gatlin et de ses habitants. Cette troupe d’amis m’a totalement charmé. J’ai vraiment apprécié errer dans les ruelles de ce village où il ne se passait jamais rien de bien sensationnel, accompagné d’amis à l’immense courage, à la force incroyable et à l’humour redoutable. J’avais pourtant la crainte d’être spectateur d’une finalité assez fade et banale à cause de mes grandes attentes. Heureusement, et même si j’ai lu que beaucoup l’ont trouvée décevante, je l’ai appréciée. Je l’ai trouvée très touchante et émouvante. Kami Garcia et Margaret Stohl nous laissent sur une touche remplie d’espoir et de tendresse. Même achevée, c’est certain que cette saga me restera encore longtemps en mémoire tellement elle m’a chamboulé et submergé. Je tiens donc à remercier les auteures pour leur travail qui m’aura fait passer de très bons moments.

Ce dernier tome est d’une intensité incroyable. Même si je n’avais pas envie de quitter cet univers ensorcelant, je n’ai pu m’empêcher de le dévorer. La conclusion apportée par Kami Garcia et Margaret Stohl est pleine de douceur et extrêmement touchante.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (18,90€)
Poche — Amazon (8,90€)

Laisser un commentaire