Lizzie Martin, tome 3 : Un assassinat de qualité d’Ann Granger

★★★★★ (5/5) — « Outre mon amour inconditionnel pour les personnages, j’apprécie aussi énormément la plume d’Ann Granger ainsi que ses idées. Elle a encore réussi à me surprendre avec sa finalité et je n’ai donc pas su deviner le coupable avant qu’il soit dévoilé. Un point très positif pour un roman policier ! »

assassinat

« Un tableau savoureux des rapports entre les classes et les sexes dans une société victorienne moralisatrice et hypocrite. » — Historia

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : A Better Quality of Murder
Titre français : Lizzie Martin, tome 3 : Un assassinat de qualité
Auteur : Ann Granger
Editeur : 10/18
Collection : Grands détectives
Genre : littérature étrangère, roman, policier
Parution originale : 01 décembre 2010
Parution française : 21 mai 2015
Nombre de pages : 360

A voir aussi
+ en savoir plus sur Ann Granger (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez 10/18
+ chronique Lizzie Martin, tome 1 : Un intérêt particulier pour les morts
+ chronique Lizzie Martin, tome 2 : La curiosité est un péché mortel

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Londres, 1867. Un soir d’octobre, alors que l’inspecteur Ben Ross de Scotland Yard rentre chez lui, le fog tourbillonne et l’enveloppe telle une créature vivante. Lorsque le brouillard se lève le lendemain, une femme gît assassinée dans Green Park. Allegra Benedict était la belle épouse italienne d’un marchand d’art de Piccadilly. Qu’avait-elle été faire à Londres cet après-midi ? Pourquoi avait-elle vendu sa broche dans Burlington Arcade quelques heures avant sa mort ? Alors que Ben poursuit son enquête, son épouse Lizzie se penche sur la vie privée d’Allegra et découvre plus d’une raison pour laquelle quelqu’un aurait voulu sa mort…

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

J’ai reçu ce livre en cadeau pour le swap d’automne et comme j’ai adoré les deux premiers tomes, j’avais hâte de lire le troisième. J’avais surtout très envie de retrouver Lizzie et Ben, deux personnages que j’adore.

Avant même de parler de l’histoire, il faut que j’exprime ma surprise de lire sur la quatrième de couverture que Lizzie était l’épouse de Ben. En premier lieu j’ai pensé que la maison d’édition avait osé nous en dire trop et j’étais très choquée, mais j’ai finalement découvert très rapidement que l’auteure avait choisi de ne pas s’attarder sur ce point, et Ben et Lizzie se retrouvent mariés alors qu’ils n’étaient même pas encore en couple à la fin du second tome. J’ai bien conscience que la romance n’est pas le point important d’un policier mais je suis quand même extrêmement déçue. Je suis ravie qu’ils soient ensemble, je savais que cela arriverait, c’était une évidence, mais l’évolution de leur relation était un bonheur supplémentaire de mes lectures, donc j’aurais apprécié qu’Ann Granger ne fasse pas un bond dans le temps et qu’elle me permette de voir leur couple se former. Mais ce n’est qu’un détail et puisque les livres peuvent être lus dans le désordre, je suppose que cela n’a pas grande importance pour les gens, si ce n’est pour moi. Et comme en témoigne ma note, je n’ai pas tenu rigueur au livre de cette déception personnelle.

Trois ans ont passé entre ce troisième volet et le précédent. Ben et Lizzie sont donc mariés et ont emménagé ensemble, avec Bessie, la bonne que nous avions découvert chez la tante de Lizzie. Ici il sera sujet d’un spectre qui hanterait les rue et ferait peur aux filles de joie. Mais c’est une dame de bonne famille qui perdra la vie dans ce brouillard maudit et il faudra interroger bien des gens pour en apprendre plus sur ce meurtre.

Si beaucoup de personnes semblent avoir été déçus par ce tome et ne le trouve pas à la hauteur des précédents, je l’ai personnellement dévoré avec autant de joie que le reste de la saga. L’écriture d’Ann Granger est toujours aussi agréable à lire. Les mots défilent et s’emparent de nous très facilement, sans faire le moindre effort. On se retrouve donc avec une histoire intéressante mais pas trop lourde. Je ne dirais pas que l’aspect policier est exceptionnel mais j’apprécie toujours les aventures de Lizzie et Ben tant pour le style d’écriture que l’ambiance qui se dégage du récit. L’enquête est intéressante et même si Lizzie n’est pas autant présente que dans les précédents volets, elle joue un rôle important. Je dirais même que sans elle, rien ne serait possible. Il faut dire qu’elle est toujours au mauvais endroit (ou bon, selon comment on voit les choses), et cette particularité permet à son mari de résoudre bien des mystères, même si elle met Lizzie en danger.

Concernant l’histoire, il y est fait mention d’une secte et ce point a été très bien travaillé. J’ai parfois été moi-même très sensible à leur cause, comme si j’allais me faire moi aussi entraîner dans leur folie. J’ai aussi aimé le rapport qu’a Mr Benedict avec sa femme, j’ai trouvé l’aspect psychologique plutôt intéressant et une fois encore maîtrisé. Enfin, je trouve qu’il est toujours particulièrement intéressant de se plonger dans cette époque victorienne où les êtres humains sont loin d’être considérés comme égaux et où le sexe et la classe ont une importance capitale. La fin offre d’ailleurs une petite remarque encore très vraie sur la femme.

Vous l’aurez compris avec le début de ma chronique, j’adore les protagonistes. Je ne saurais en expliquer la raison, je les aime beaucoup et je les imagine vraiment bien, ce qui permet à l’histoire de prendre vie dans mon esprit. J’aime leur amour, leur entente, les différences entre leurs personnalités… J’ai lu quelque part que certains les trouvaient fades, moi j’en suis dingue et je trouve qu’ils font au contraire tout le charme de cette série.

Outre mon amour inconditionnel pour les personnages, j’apprécie aussi énormément la plume d’Ann Granger ainsi que ses idées. Elle a encore réussi à me surprendre avec sa finalité et je n’ai donc pas réussi à deviner le coupable avant qu’il soit dévoilé. Un point très positif pour un roman policier ! Et c’est en terminant sur celui-ci que je vous invite vivement à vous plonger dans la saga ‘Lizzie Martin’ dont le troisième tome m’a tout autant convaincue que les premiers !

⇢ ACHETER

Poche — Amazon (7,50€)

6 commentaires

  1. Je l’ai lu l’hiver dernier et j’ai été emballée ! ! L’une des meilleures enquêtes de Lizzie, mais je te conseille aussi les deux tomes suivants ! ! Et les couvertures sont toujours aussi jolies je trouve ! Elles collent parfaitement à l’ambiance de la saga !

    Reply
    • Ne t’inquiète pas, je compte bien tous les lire **
      Je suis de ton avis, les couvertures sont vraiment géniales. C’est d’ailleurs elles qui m’ont attirée en premier lieu !

      Reply

Répondre à Erika Annuler la réponse.