Rencontre avec Colleen Hoover et R.K. Lilley

J’ai eu la chance de revoir mon auteure préférée, Colleen Hoover, et de rencontrer pour la première fois R.K. Lilley qui a écrit une saga que j’ai adorée. Elles étaient en séance de dédicaces au Cultura de Bordeaux Bègles et j’en ai donc profité, puisque je n’habite qu’à une heure de route. L’événement a été mémorable pour moi et restera gravé dans ma mémoire pour longtemps.

⇢ COLLEEN HOOVER & R.K. LILLEY


Crédit photo : hugonewromance © Instagram

Je ne présente plus Colleen Hoover, n’est-ce pas ? Je l’avais déjà fait lors de ma première séance de dédicaces avec elle. Néanmoins, je pense que R.K. Lilley n’est pas encore bien connue du public français. Je l’ai découverte il y a un an et demi avec sa saga ‘Up in the Air’ qui sort en ce moment chez Hugo & Cie (je n’en avais pas fait de chronique puisque Plume Bleue n’existait pas encore, mais je vais la relire en français et en faire une) et je ne peux que vous la recommander vivement ! Elle fait partie de ces auteurs qui se démarquent dans la romance contemporaine (vous connaissez mon avis sur ce genre littéraire…) et qui mérite d’être connue.

Liens utiles
+ site officiel de Colleen Hoover (en anglais)
+ site officiel de R.K. Lilley (en anglais)

⇢ MON EXPERIENCE

PARTIE I

Hier, lundi 3 octobre, j’ai été au Cultura de Bordeaux Bègles vers 14h. La séance de dédicaces se tenait à 17h et j’avais donc un peu de temps devant moi. J’ai commencé par acheter le premier tome de ‘Up in the Air’ afin de me le faire dédicacer, car si j’avais mon propre livre pour Colleen Hoover, j’ai lu la saga de R.K. Liley en version numérique et je n’avais donc aucun support pour la dédicace. J’en ai profité pour me renseigner auprès de l’hôtesse de caisse au sujet de l’événement et j’ai été face à une personne très souriante, accueillante et agréable. Mon après-midi a donc bien commencé ! Je tenais à remercier dans cet article le personnel de Cultura car ils ont tous été vraiment sympathiques. En plus de l’hôtesse de caisse, j’ai échangé avec une vendeuse et avec la personne chargée de la sécurité pendant les dédicaces, et je les ai tous trouvés très accueillants. Et puisqu’on parle du magasin, il faut noter qu’il est gigantesque et magnifique.

Après avoir été rejoint par mes deux amies qui ne venaient que pour m’accompagner, nous avons fait un tour et avons attendu de voir une toute petite file se former. (Je ne voulais absolument pas passer en première.) Un peu moins d’une heure avant, nous sommes allées faire la queue et avons attendu la venue des auteures. Nous avons vu passer leurs maris au loin (Chris Lilley nous a d’ailleurs fait rire à la fin, il a acheté des produits Pokémon avant de repartir haha) et n’avons pas attendus bien longtemps avant de les voir arriver.

J’ai été étonnement surprise de voir si peu de monde en comparaison avec la foule parisienne de mon précédent événement. La séance se déroulait en semaine mais quand même… Je me demande s’il n’aurait pas fallu une publicité plus conséquente ? Ou si tout le monde les avait déjà vues au festival qui s’est tenu les jours d’avant… Si cela m’a déçue pour elles, car elles étaient sûrement fatiguées par le week-end chargé et les déplacements et j’aurais aimé qu’elles soient accueillies par plus de personnes, j’étais ravie pour moi qui allais pouvoir profiter du peu de monde présent. Mais j’y reviendrai plus tard !

Colleen Hoover et R.K. Lilley sont arrivées et nous ont fait ‘coucou’ de la main. Puis elles ont posé pour nos caméras et Colleen a immédiatement commencé sa série de ‘death stare’ (regard de la mort), c’est son nouveau jeu et je crois que ça va être sa marque de fabrique. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, regardez les photos du haut et vous comprendrez. Non, elle n’est pas de mauvaise humeur, elle a juste des délires bien à elle haha.
Il y avait une dizaine de filles devant nous qui sont passées parfois seules, parfois en groupes, et ont pris le temps de discuter un peu et de faire des photos. J’ai été bien contente de voir que nous pouvions prendre notre temps avec les auteures, cela allait me changer de l’événement à Paris.

Quand est arrivé mon tour, je dois avouer que mon rythme cardiaque s’est accéléré… J’en ai perdu tout mon anglais une fois devant elles ! Cela ne m’a pas empêchée de confier à R.K. Lilley que mon amie Tiphaine était tombée amoureuse d’elle juste en la voyant, et que son mari devrait se méfier. Cette petite remarque a permis à ladite amie de faire une photo même si elle n’avait rien à dédicacer (mais au final elle a acheté son livre haha) et elles ont ensuite pu parler beauté. Surréel !
J’ai ensuite offert mes petites pochettes cadeaux. J’avais déjà acheté du vin à Colleen la dernière fois, alors cette fois je suis partie sur des cosmétiques coréens (j’en vendais jusqu’à la fermeture récente de ma boutique) et bien sûr une lettre manuscrite pour dire tout ce qui – je le savais – n’allait pas sortir de ma bouche pendant l’événement.

img_1171 img_1173 img_1174

Vous vous demandez peut-être ce que fait ce portrait de Justin Trudeau, le premier ministre canadien, sur un des sacs ? C’est un petit clin d’oeil à un groupe Facebook dans lequel je suis et qui réunit les fans de Colleen Hoover. Dedans elle nous a fait part de son ‘amour’ pour lui et depuis, tout le monde lui partage un peu tout à son sujet. Vous constaterez sur la photo (un peu flou, désolée) son excitation en le voyant ! Elle a naturellement sorti « I love him. » ce à quoi j’ai répondu « I know », c’était exactement ce que j’avais écrit sur le sac ; ) Bref, j’étais plutôt contente d’avoir réussi mon coup. R.K. Lilley semblait quant à elle plutôt contente de découvrir les cosmétiques, surtout les masques, et je l’ai invitée à faire une photo quand elle les utiliserait, mais étant donné qu’on ressemble à ça quand on s’en sert, je ne suis pas sûre qu’elle le fasse haha.

Avec Colleen Hoover, on a ensuite un peu parlé de la France, du fait que c’était son pays préféré et qu’elle aimerait vraiment venir avec ses enfants, mais que le trajet coûtait cher. Je lui ai demandé si elle devait payer pour venir à ces événements et elle m’a expliqué qu’elle ne payait pas pour elle mais qu’elle devait payer pour toutes les personnes supplémentaires (ce qui me semble assez logique en fait) et que c’est pour cette raison que seul son mari était là.
Après ces petites discussion, il y a eu les photos. Mes amies en ont fait quelques unes, puis j’ai pris une selfie, et en voyant que je ne m’en sortais pas, Colleen Hoover en a pris une que j’aime vraiment énormément !

img_5705 img_5708 img_5710
(Vous remarquerez avec la première miniature que j’ai moi aussi eu droit au ‘death stare’ !)

Je me rends compte que j’ai beaucoup plus discuté avec Colleen Hoover que R.K. Lilley. Pendant que je parlais à l’une, mon amie parlait à l’autre ! Mais cela ne m’a pas empêchée d’échanger avec elle (surtout dans la seconde partie) et j’ai également eu droit à un câlin de chacune. ♡ Pour la petite anecdote, je comptais demander un câlin à Colleen car elle a un jour dit sur Facebook que tout le monde pensait qu’elle ne voulait pas en faire, alors qu’en fait elle était parfaitement ok ! Il faut avouer que cette auteure a une personnalité atypique, elle a ce côté taquin un peu froid (elle n’a pas arrêté de charrier R.K. en disant qu’elle ne l’aimait pas, ou qu’elle n’était pas si jolie sur les photos, etc…) qui peut vite donner une mauvaise image d’elle si notre humour n’est pas en accord avec le sien. Mais qu’on se le dise, c’est une femme au grand coeur qui est adorée de ses amis et qui a plein d’humour !

img_1249 img_1251
(Pour le livre de Colleen Hoover, j’ai choisi de me faire dédicacer ‘Confess‘ car c’est le premier livre que j’ai lu de cette auteure, pour la symbolique.)

Nous avons terminé en les remerciant et c’est le coeur plein de joie que je suis allée m’asseoir un moment pour me remettre de mes émotions. Jusqu’à ce qu’une idée me vienne…

PARTIE II

Lorsque j’ai vu qu’il n’était pas encore 18h et que la file était déjà presque terminée, j’ai eu l’idée de retourner les voir pour discuter un peu plus longtemps. J’ai donc demandé si c’était possible, et la personne en charge de la sécurité m’a dit qu’il n’y avait aucun problème. Nous y sommes alors retournées et avons plus longuement discuté, de la France notamment. J’ai pu parler davantage avec R.K. Lilley à qui j’ai pu demander à quoi correspondait le K de son nom. Je savais que le R était pour Rebecca, puisqu’elle écrit aussi sous le nom Rebecca K. Lilley, mais impossible de trouver pour le K. Elle m’a dit qu’elle pensait ne l’avoir jamais mis sur internet, et que le K était pour Kathleen. Rebecca Kathleen, un prénom qui va à merveille à une des femmes les plus adorables qu’il m’ait été donné de rencontrer. Si Colleen Hoover est l’humour, R.K est la douceur. J’ai totalement accroché à ce qu’elle dégageait et j’avoue être encore toute retournée par ces deux rencontres si mémorables. J’avais un sentiment mitigé concernant ma première séance de dédicaces avec Colleen Hoover mais celle-ci rattrape largement tout !

Après avoir parlé et ri, R.K. Lilley a proposé de faire encore une photo toutes ensemble avec le ‘death stare’ mémorable de Colleen, alors nous l’avons fait !

Puis, grâce à une bonne idée de mon amie Alice, j’ai fait dédicacer ma coque de téléphone. Je doute que cela tienne très longtemps mais ce n’est pas grave, cela me permet de me remémorer en permanence ces moments magiques.

img_5716 img_1257

Enfin, nous avons décidé de les laisser un peu tranquilles (n’abusons pas des bonnes choses) et avons eu droit à des câlins et des bisous, ainsi qu’une ‘promesse’ de revenir. J’ignore si elles pourront honorer cette promesse, mais j’espère sincèrement les revoir vers Bordeaux ou une autre ville, autre que Paris. Ne vous méprenez pas, j’adore la capitale et j’y vais régulièrement, mais il n’y a rien de mieux que les petites villes pour des moments conviviaux comme ceux-là.

Je n’oublierai jamais cet instant mémorable en compagnie de mes deux amies et de deux auteures incroyables qui sont aussi des femmes géniales. ♡ Un énorme merci à Hugo & Cie et au Cultura de Bordeaux Bègles pour l’organisation de ce super événement !

2 commentaires

  1. Je suis ravie que cette dédicace t’ait laissé un meilleur souvenir que la précédente ^^
    Je suis jalouse du coup, j’aurais dû rester un peu plus longtemps chez toi >< !
    Au vu des photos, ça avait l'air d'être mieux organisé qu'à Paris. Elles peuvent s'asseoir et elles sont pas reléguées dans un couloir, collées à des étagères –'

    Reply
    • Oui, moi aussi ;A;
      Carrément ! Ca aurait été trop cool si t’étais restée plus longtemps ** Mais bon là ça t’aurait rallongée d’une semaine lol
      C’était bien fichu ouais ^^

      Reply

Répondre à Erika Annuler la réponse.