Secret Sweetheart de Kotomi Aoki

bansecret

★★★★☆ (4/5) — « Dans l’ensemble, la série a répondu à mes attentes et je ne regrette pas de l’avoir achetée. L’histoire est intéressante, les dessins m’ont plu et le sujet est captivant. Mais je m’attendais à un petit peu plus de rebonds et je regrette que cela n’ait pas été plus original. »

secret_sweetheart_01

« S’il vous plaît, seigneur… admettez au moins que… ce sentiment que nous éprouvons l’un pour l’autre… est un amour véritable ! »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : 僕は妹に恋をする (Boku wa imouto ni koi wo suru)
Titre français : Secret Sweetheart
Auteur : Kotomi Aoki
Editeur : Soleil
Genre : manga, shojo, romance, drame
Parution originale : 2003
Parution française : 2007
Nombre de tomes : 10
Etat de la série : terminée

A voir aussi
+ découvrir d’autres mangas de chez Soleil

⇢ PRESENTATION DE L’EDITEUR

Il n’existe à mes yeux… aucune autre fille au monde que toi…

Je ne tolère pas qu’on te désire.

Dépêche-toi de tomber amoureuse de moi, idiote.

Je t’aime… petite soeur…

Fais ce que tu veux de mon coeur…

Je ne te laisserai pas m’échapper !

⇢ APERCU

9782302004573_pg 9782849469606_pg album-page-large-6589 img_7 secret_sweetheart_44993 secret-sweetheart-volume-3
Ces images ont été prises sur Google Images.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★☆ (4/5)

J’ai toujours été très intéressée par le sujet de l’inceste — j’ai été jusqu’à écrire mon premier manuscrit sur ce thème — car cela donne matière a créer d’intéressantes histoires centrées sur l’aspect psychologique. Et puisque j’aime également les mangas, j’ai immédiatement eu envie de lire cette série. Malheureusement j’ai mis du temps à me la procurer car elle n’est plus éditée. J’ai tout de même eu la chance de la trouver à 30 € seulement, et j’ai pu m’y plonger récemment !

Le manga nous raconte l’histoire de Yori, qui a des sentiments amoureux pour sa soeur, Iku, depuis très longtemps. Mais en plus d’être frère et soeur, ils sont jumeaux, cet amour est donc plus que tabou. Un jour, néanmoins, Yori ne parviendra plus à contenir ses émotions et finira par entrainer la naïve Iku dans une histoire incestueuse passionnelle et dangereuse.

Le mot ‘entrainer’ est justement le point noir de ce résumé. J’ai été un peu embêtée par le côté insistant de Yori et l’image fragile d’Iku. Leur relation a un côté malsain qui m’a déplu au début. Vous me direz, c’est un peu le comble de dire ça d’une relation incestueuse, mais je suis plus choquée par une manipulation de l’esprit (c’est l’impression que j’ai eu au début de l’histoire) que par un frère qui est amoureux de sa soeur.

Pour en finir avec le négatif, je mentionnerai aussi que si j’en attendais beaucoup sur le plan psychologique, du fait que ce sont des jumeaux, je n’ai pas été pleinement satisfaite. Pour commencer, Yori et Iku ne se ressemblent pas du tout. Ensuite, ils n’ont rien en commun et leurs personnalités sont parfaitement opposés. Enfin, je n’ai pas ressenti ce lien fort qu’ont parfois les jumeaux. Même si ce n’était pas obligatoire et qu’on comprend certaines choses au fil des tomes, cela m’a empêchée de réellement les considérer comme étant des jumeaux.

Mais en dépit de toutes ces choses, je dois admettre que c’est un bon shojo et que l’histoire, bien que simple, a su faire son effet. On y retrouve tous les éléments qui me plaisent dans ce type de lecture : la passion, l’amour, la puissance émotionnelle, le drame et même l’humour avec certains personnages secondaires. J’ai aussi été très satisfaite des dessins et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de Kotomi Aoki que j’avais découvert dans ‘My First Love’. A ce sujet, j’ai beaucoup apprécié l’intervention des deux protagonistes de ‘My First Love’ dans ce manga. J’étais ravie de les revoir. (‘My First Love’ est sorti après ‘Secret Sweetheart’, mais moi je l’ai lu avant.) Je n’ai pas seulement retrouvé le style de dessins de Kotomi Aoki, j’y ai aussi revu son goût pour les romances poignantes qui ne sont pas sensées bien finir. Une fois encore, je n’ai pas su comment elle allait terminer sa série, et j’étais plutôt inquiète que cela ne corresponde pas à mes attentes, mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier ma lecture.

Dans l’ensemble, la série a répondu à mes attentes et je ne regrette pas de l’avoir achetée. L’histoire est intéressante, les dessins m’ont plu et le sujet est captivant. Mais je m’attendais à un petit peu plus de rebonds et je regrette que cela n’ait pas été plus original. Aussi, je pense que ce manga n’est pas à mettre entre les mains de n’importe qui, le thème en rebutera plus d’un. Ceci étant dit, si vous êtes désireux de plonger dans une romance incestueuse sous la forme de mangas, alors la série ‘Secret Sweetheart’ est faite pour vous !

⇢ ACHETER

Ces mangas n’étant plus commercialisés, il est juste possible de les trouver d’occasion sur différents sites tels que Leboncoin ou PriceMinister.

Laisser un commentaire