Furthermore de Tahereh Mafi

furtherban

★★★★★ (5/5) — « Même si elle nous fait voyager dans d’autres univers, Tahereh Mafi n’oublie pas de nous offrir de jolies leçons de vie sur les différences, le pardon, l’amitié ou encore le simple fait de rire. Elle a su écrire un roman plein de magie qui donne une certaine force au lecteur, qu’il soit jeune ou plus âgé. »

la-bas-736205

« Riche, savoureux, une prose intelligente. » — Kirkus

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : Furthermore
Titre français : Au pays de l’ailleurs
Auteur : Tahereh Mafi
Editeur : Michel Lafon
Genre : littérature étrangère, jeunesse, fantasy
Parution originale : 30 août 2016
Parution française : 13 octobre 2016
Nombre de pages : 416 (VO)

A voir aussi
+ en savoir plus sur Tahereh Mafi (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Michel Lafon

Note : Le livre n’étant pas encore sorti en France, j’ai choisi d’utiliser le titre et la couverture de la version originale, celle que j’ai lue.

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood. Car Ferenwood est un monde éclatant de couleurs, révélatrices d’un don magique. La blanche Alice n’a donc apparemment aucun don, aucun intérêt : les habitants de ce lieu en ont fait une paria.

Aussi lorsque son père, la seule personne qui lui témoigne de la bienveillance, disparaît soudainement, la jeune fille n’a-t-elle plus qu’un seul but : le retrouver.
Pour cela, elle va devoir explorer la mythique et dangereuse contrée un peu plus loin que l’horizon… Elle part avec Oliver, un compagnon de route dont le talent magique consiste à pouvoir tromper son monde. Ce don leur sera-t-il utile Là-bas, un univers sans pitié peuplé de créatures effroyables où rien n’est ce que l’on croit, où les pièges pullulent ? Alice elle-même devra reprendre confiance et utiliser des pouvoirs cachés que nul n’avait décelé chez elle. Reverra-t-elle son père et pourra-t-elle enfin mettre des couleurs sur sa vie ?

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

Ayant adoré la saga ‘Insaisissable’, écrite par la même auteure, je n’ai pas hésité une seule seconde à l’annonce d’une nouvelle sortie, et j’ai pré-commandé cet ouvrage. Notez que la couverture est de toute beauté, et que l’intérieur n’a rien à envier à l’extérieur. Je n’en attendais pas moins de Tahereh Mafi qui nous avait déjà offert un visuel impeccable avec sa première série.

ap1 ap2 ap3

Ce livre raconte l’histoire d’Alice, une jeune fille vivant à Ferenwood. Dans ce monde brillant où les couleurs témoignent de la magie nécessaire à la survie de tous, Alice est malheureusement isolée. Elle est différente des autres, et avec sa peau et ses cheveux blancs comme neige, elle sait ce qu’on dit d’elle : qu’elle n’a pas de magie en elle. Seule et en souffrance, notre héroïne va partir à l’aventure avec celui qu’elle déteste le plus au monde : Oliver. C’est à cause de lui qu’elle a été miss à l’écart, plus encore qu’avant, mais il semble être le seul à pouvoir l’aider à retrouver son père. Ainsi commencent les aventures de nos deux adolescents.

Dès l’apparition d’Oliver j’ai su que j’allais apprécier sa relation avec Alice. Sans pour autant m’y attacher énormément, je dois avouer que je me suis prise d’affection pour eux et que cela a été un vrai régal de partir à la découverte de Furthermore avec eux. Furthermore, c’est le deuxième monde, l’autre face, en opposition à Farenwood. Et si Farenwood vous semblera déjà unique dès les premières pages, Furthermore vous en mettra plein la vue. Totalement farfelu et aux habitants uniques, ce monde décalé et aux différents univers m’a captivée. Je ne lis que très rarement de la fantasy, mais j’ai apprécié cette lecture et j’ai aimé la créativité dont a fait preuve Tahereh Mafi. Elle a eu énormément d’idées et si on retrouve des éléments magiques plutôt communs, il y en a aussi des originaux comme le pocketbook ou le renard en origami.

Avec ‘Furthermore’, l’auteure nous propose un véritable conte pour jeunes et adultes. J’entendais cette grosse voix chaleureuse et mystérieuse qui a un don pour conter de grandes histoires, et j’ai donc vite été dans l’ambiance. Par ailleurs, en dépit des 400 pages, le livre se lit très rapidement grâce à un style d’écriture fluide et une mise en page aérée. Pas de pavés épuisants ici et des chapitres assez courts comme l’auteure aime le faire. Lire du Tahereh Mafi est toujours très agréable et reposant. Elle a réellement une plume que j’adore.

Mais lire un livre de cette auteure, ce n’est pas seulement entrer dans un rêve où tout est possible, c’est aussi prendre conscience de la réalité de NOTRE monde. Même si elle nous fait voyager dans d’autres univers, Tahereh Mafi n’oublie pas de nous offrir de jolies leçons de vie sur les différences, le pardon, l’amitié ou encore le simple fait de rire. Elle a su écrire un roman plein de magie qui donne une certaine force au lecteur, qu’il soit jeune ou plus âgé.

Néanmoins, je trouve ce livre plus enfantin que sa saga ‘Insaisissable’, et si j’ai passé un très bon moment et que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, ce n’est pas sûr que ‘Furthermore’ plaise au même public que ses premiers livres. Je le recommande néanmoins aux personnes qui aiment s’échapper un instant et découvrir un autre monde, mais aussi à ceux qui, comme moi, ne s’approchent généralement pas de la fantasy. Même si je ne pense pas que cela soit un incontournable de la littérature, je suis certaine qu’il plaira à un très grand nombre et je ne lui trouve personnellement aucun défaut.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (16,95€)

2 commentaires

Laisser un commentaire