Style de Chelsea M. Cameron

styleban

★★★★★ (5/5) — « L’auteure a su trouver un juste équilibre entre la profondeur des sentiments et l’humour, permettant d’éviter l’aspect simpliste qui est le plus gros risque avec ce genre littéraire. Elle a une écriture très agréable et le double point de vue était appréciable. J’ai adoré cette lecture. »

style_cover_edited-1

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Style
Auteur : Chelsea M. Cameron
Editeur : CreateSpace Independent Publishing Platform (auto-publication)
Genre : littérature étrangère, romance, new adult, littérature lesbienne
Parution : 12 août 2016
Nombre de pages : 260

A voir aussi
+ en savoir plus sur Chelsea M. Cameron (site en anglais)

Ce livre n’est pour le moment disponible qu’en version originale (en anglais).

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Kyle Blake aime les projets. Pour le moment, ils sont très simples : finir sa dernière année de lycée, aller dans une bonne université, trouver un mignon petit ami, obtenir son diplôme, trouver un emploi, se marier, tous les classiques d’une hétérosexuelle. Rien ne se mettra sur le chemin de ces projets. Pas même Stella Lewis.

Stella Lewis a aussi des projets : finir sa terminale en tant que capitaine des pompom girls, aller à l’université, s’autoriser finalement à flirter (et peut-être même sortir) avec une fille pour la première fois, et continuer à partir de là.

Le destin a des projets différents pour Kyle et Stella quand il en fait des partenaires en classe d’anglais et que quelque chose entre elles s’enflamme. C’est déroutant et accablant, et aucune des deux ne sait quoi faire à ce sujet. Une chose dont elles sont sûres, c’est que le lien entre elles ne peut pas être ignoré. Ce n’est juste pas le bon moment.

Mais est-ce qu’il y a réellement un bon moment pour tomber amoureux ?

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

Il y a très peu de F/F (littérature lesbienne) en France, voire pas du tout. C’est une tristesse pour moi car j’aime beaucoup en lire et il y a des histoires magnifiques dans ce genre littéraire. J’étais donc terriblement impatiente de me plonger dans ce livre, car pour une raison difficilement explicable, il me rendait nostalgique d’une période où je lisais des récits M/M et F/F plutôt sympathiques, mais peu connus car disponibles uniquement en VO. J’espérais que ‘Style’ soit tout aussi bien et me procure autant de plaisir. Et c’est ce qui est arrivé. C’est exactement le genre d’histoire que j’adore !

Dans ce roman on retrouve nos deux protagonistes et narratrices, Kyle et Stella, et on observe l’évolution de leur relation. Elles sont plutôt opposées en apparence. Kyle est une élève studieuse, pas particulièrement populaire, et avec une blessure physique qui l’embarrasse. Stella est la capitaine des pom-pom girl, a une apparence froide qui tient éloignés la plupart des autres élèves, et a une blessure psychologique qui la hante. Les deux se retrouveront en binôme dans leur classe d’anglais et seront amenées à se côtoyer plus fréquemment, faisant naître et évoluer différents sentiments.

J’ai beaucoup aimé nos deux héroïnes, énormément en fait. L’auteure aurait pu tomber dans les clichés avec ses personnages, mais a réussi à éviter que cela soit le cas. Kyle dit à un moment « Ouais, ouais, j’étais le stéréotype. La fille qui aime les études et porte des lunettes. J’ai déjà entendu toutes les blagues à ce sujet, alors économisez votre salive. » pourtant moi je ne l’ai pas trouvée stéréotypée et je l’ai appréciée dès le début. Quant à Stella, elle m’a un peu fait penser à certains personnages masculins de romance que j’adore. Non pas qu’elle soit masculine, pas le moins du monde, mais elle a une aura de leader que beaucoup de mes personnages masculins préférés ont. Elle a aussi un humour auquel je ne m’attendais pas car je me préparais à un caractère hautain, froid et prétentieux, et non à une lesbienne assumée, ouverte et bien vivante.

« Je voulais m’allonger dans un champs de fleurs et regarder le jeu d’ombre et de lumière sur sa peau.
Ugh, j’avais envie de me gifler pour cette pensée. Je me rendais malade. »

Puisque je parle du fait de s’assumer, j’ai personnellement aimé le fait que le besoin charnel et le désir soit clairement mentionnés. On attribue souvent cette caractéristique aux hommes, comme si les femmes n’étaient pas concernées à ce niveau ou ne devraient pas y penser / en parler. Ici cela a été très bien incorporé à l’histoire. Aussi, l’auteure a su trouver un juste équilibre entre la profondeur des sentiments et l’humour, permettant d’éviter l’aspect simpliste qui est le plus gros risque avec ce genre littéraire. Elle a une écriture très agréable et le double point de vue était appréciable, bien qu’évident. J’ai vraiment aimé l’ambiance qui se dégage du récit, la découverte de soi, les lieux (école américaine), le type de personnages avec les différents clans à l’école… En d’autres mots, j’ai adoré cette lecture. En dépit de l’absence de rebonds, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Je termine avec deux citations que j’ai adorées mais que je préfère cacher afin que vous puissiez choisir de les lire ou non. Les deux sont des passages qui m’ont touchée et qui m’ont sincèrement parlé, mais même s’il n’y a pas de grande intrigue dans l’histoire je trouve que ça en dévoile trop sur les réactions de certains. A vous de choisir si vous souhaitez les lire.

SPOILER
(Passez votre souris en maintenant le bouton gauche enfoncé pour voir le texte apparaitre.)

« Tu sais, cela m’a toujours fasciné que quand les gens ont un enfant, ils disent ‘On se fiche de ce qu’on a, tant que c’est un bébé en bonne santé’ mais si cet enfant s’avère être gay, ou transgenre, soudainement ce n’est plus assez bien. » — Père de Stella

« Si tu y réfléchis, nous sommes chanceux parce que tout le monde n’a pas un enfant gay. Tu es rare. Comme un diamant. » — Mère de Kyle

En plus de m’avoir permis de passer un très bon moment, cette lecture m’a donné la possibilité de poser un regard différent sur le monde dans lequel je vis. Chaque jour je me remets en question et je tente d’adapter mon comportement et mes pensées afin de me rapprocher du type de personne que je veux être. Grâce à des livres comme celui-ci j’ai la possibilité d’avoir des points de vue différents et de mieux cerner notre monde (j’ai longtemps pensé que parce que j’étais ouverte d’esprit, tout le monde l’était, désillusion totale), ce qui me donne envie de faire encore mieux. Je pense à la manière dont j’éduquerai mon enfant, les valeurs que je lui inculquerai, et ça me permet d’essayer de m’améliorer. C’est ce que j’aime tant avec la lecture, d’autant plus lorsque le livre traite d’un sujet tabou ou qui n’est pas pleinement accepté par la société, comme l’homosexualité.

Vous l’aurez compris, je ne peux que vous recommander vivement de vous plonger dans ‘Style’. C’est une lecture en VO qui n’est pas difficile à lire, assez courte et vraiment sympathique. Alors si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (13,28€)

Laisser un commentaire