Circus Mirandus de Cassie Beasley

circuscouv

★★★★☆ (4/5) — « J’ai vraiment pris plaisir à découvrir au travers des yeux de Micah ce que renfermaient chaque tente et autres carrioles du fameux Circus Mirandus. Les personnages propres au monde du cirque sont décrits avec simplicité et réalisme. Sans trop en faire, l’auteure donne vie à un monde paisible et joyeux où il fait bon vivre. »

circus_mirandus

« Ephraïm sut aussitôt que ce qu’il voyait était de la magie, mais il n’en comprit pas le but. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Circus Mirandus
Auteur : Cassie Beasley
Editeur : Auzou
Genre : jeunesse, fantastique, littérature étrangère
Parution originale : 04 juin 2015
Parution : 08 octobre 2015
Nombre de pages : 400

A voir aussi
+ en savoir plus sur Cassie Beasley (site en anglais)

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Micah Tuttle, un jeune orphelin, vit avec son grand-père loufoque Ephraïm dans une petite ville américaine. Son quotidien est bousculé du jour au lendemain lorsque ce dernier tombe gravement malade. Décidé à ne pas rester coincé avec sa grand-tante Gertrude, une femme froide et sévère, il part à la recherche du mystérieux Circus Mirandus dont lui a souvent parlé son grand-père… Un cirque extraordinaire où chaque artiste a un don magique. En effet, seul « L’homme qui contrôle la lumière » pourrait exaucer un vœu et sauver Ephraïm. Tout au long de sa quête, avec son amie, la très rationnelle Jenny, Micah va grandir, apprendre à surmonter le deuil et découvrir l’héritage que lui a laissé sa famille…

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (4/5)

Le cirque étant une attraction mondialement connue et bien souvent intergénérationnelle, c’est avec grand plaisir que je me suis laissé porter par ce tendre roman, rempli d’amour et de magie. De plus, son titre original me permet de répondre au premier thème du challenge ‘Destockage de PAL en duo‘ auquel je participe.

L’histoire en elle-même, si innocente soit-elle, est réellement parvenue à me toucher. A tel point que j’ai eu bien souvent les larmes aux yeux et quelques frissons. Le lecteur suivra, à travers ce conte, les pas de Micah, un jeune garçon âgé de 10 ans subissant les tortures de sa tante venue vivre chez lui suite à l’état de santé précaire de son grand-père. Alors que celui-ci rêve du fameux Circus Mirandus dont lui a tant parlé son grand-père, sa tante, elle, semble très terre-à-terre et ne désire absolument pas comprendre le garçon et ses tendres envies de découvertes. Pour sauver son grand-père, il sera prêt à tout et aura plus d’un tour dans son sac afin de parvenir à réaliser les derniers vœux de ce dernier.
La relation qu’entretient notre protagoniste avec son grand-père est ce qui m’a le plus touché lors de cette lecture, et ce de manières personnelles. Je me suis par moments revu en Micah, ce qui laisse à penser que ce roman jeunesse plaira assurément aux petits comme aux grands, qu’ils croient ou non aux miracles et à la magie.

De plus, l’auteure aborde de manière douce des sujets assez sombres telle que la mort. Cependant j’aurais fortement apprécié qu’elle approfondisse un peu plus les étapes de cette dernière ainsi que ses malheureuses conséquences sur un enfant ou un adulte. Inconsciemment c’est une sorte de leçon de vie que nous dresse Cassie Beasley. Malgré la douleur et la peine qu’elle engendre, la mort fait partie de la vie et c’est ce message que l’auteure a, je pense, laissé transparaître au travers de cette histoire.
Néanmoins malgré ce léger défaut, sa plume reste totalement plaisante à lire. Sans déborder d’action, son récit déborde lui aussi de magie. J’ai vraiment pris plaisir à découvrir au travers des yeux de Micah ce que renfermaient chaque tente et autres carrioles du fameux Circus Mirandus. Les personnages propres au monde du cirque sont décrits avec simplicité et réalisme. Sans trop en faire, l’auteure donne vie à un monde paisible et joyeux où il fait bon vivre. C’était formidable de m’y perdre l’instant de quelques heures, surtout que je n’ai vu ni le temps, ni les pages défiler. J’étais d’ailleurs assez surpris de sa finalité totalement ouverte, me laissant pantois. Seule l’imagination du lecteur pourra terminer ce bien trop court roman.

En conclusion ‘Circus Mirandus’ de Cassie Beasley est une très bonne surprise. J’ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de sa plume et grâce à cet univers magique qu’elle a imaginé. Avec de simples mots, elle est parvenue à me toucher et me laisser nostalgique de mes propres souvenirs. Il me tarde de retrouver cette nouvelle auteure pour d’autres aventures.

destockage-pal-duo-600x367
Ce livre entre dans le challenge Déstockage de PAL.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (14,50€)

2 commentaires

Laisser un commentaire