Elements, tome 1 : The Air He Breathes de Brittainy C. Cherry

banair

★★★★★ (5/5) — « Ce livre contient tout ce que j’aime ! Toutes les émotions que j’adore, tout ce qui me plait tant dans ce genre littéraire. Cette lecture a été un bonheur à l’état pur et je ne manquerai certainement pas de lire les prochains tomes. »

theair

« Chaque seconde. Chaque minute. Chaque heure. Chaque jour. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Elements, tome 1 : The Air He Breathes
Auteur : Brittainy C. Cherry
Editeur : Hugo & Cie
Collection : New Romance
Genre : littérature étrangère, romance contemporaine, new adult
Parution originale : 30 octobre 2015
Parution française : 07 juillet 2016
Nombre de pages : 422

A voir aussi
+ en savoir plus sur Brittainy C. Cherry (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Hugo & Cie

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes.

C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route.

Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

J’avais très envie de lire ce livre, et je dois l’avouer, c’est premièrement la couverture qui m’a conquise. Je comptais cependant attendre avant de me le procurer, parce que je suis toujours dans mon objectif de faire descendre ma PAL. Néanmoins, la chronique de Bettie (que je vous invite vivement à lire, si ce n’est pas déjà fait) a fini de me convaincre et je me suis jetée dessus. Le livre ne sortant que la semaine prochaine en France, chez Hugo & Cie, j’ai choisi de le lire en VO. Ce qui tombe plutôt bien, puisque je préfère lire en version originale. Et avant d’entrer dans les détails, sachez que ce roman est un véritable bijou, une perle de la romance contemporaine / du new adult. Si vous êtes plutôt friand de ce genre de lectures, alors jetez-vous dessus dès sa sortie !

Elizabeth a perdu son mari, tandis que Tristan a vu partir sa femme et son fils. Les deux ont un passé très similaire, mais ont choisi des manières très différentes de continuer à vivre. Tandis que la première se bat et tente de sourire pour sa fille, le second semble se laisser mourir et s’est barricadé derrière un comportement hargneux, limite effrayant. Les deux vont néanmoins se faire face très rapidement et tenteront, d’une certaine façon, de se soutenir mutuellement.

Les grandes lignes sont là, mais ce qu’on ne nous dit pas, c’est que le récit est d’une intensité sans nom. Il est empli de passages poignants qui m’ont parfois coupé le souffle. De petits détails, de simples mots bien trouvés et bien rythmés, qui tireront les larmes aux plus sensibles et broieront le coeur des gens comme moi dont les yeux coulent difficilement.

« They were gone.
They were gone.

Come back to me. »

Je ne veux même pas traduire ces phrases, parce qu’elles perdraient sûrement de leur saveur. (D’ailleurs hors contexte elles sont probablement très fades.) Mais nombreuses sont les parties qui m’ont touchée en plein coeur. Il y en avait tellement que je n’aurais pu toutes les relever. J’avais l’impression de manquer d’air (ce qui est parfaitement en accord avec l’élément thème de ce livre : l’air) et ma tête en était douloureuse. C’était une lecture particulièrement intense, pleine d’émotion et incroyablement forte. Mais la douleur n’est pas le seul sentiment que ce livre provoque chez le lecteur. J’ai ri, j’ai eu les larmes aux yeux, j’ai souffert, j’ai aimé, j’ai été surprise… C’est un tout, et moi je suis amoureuse de cette palette d’émotion ressentie, mais aussi de tous les petits détails et références qui ne sont pas indispensables mais rendent pourtant le tout encore meilleur.

Parlons également des personnages, qui m’ont immédiatement séduite. J’ai bien évidemment adoré Tristan et Elizabeth, nos protagonistes, mais Emma a aussi fait chavirer mon coeur et c’est la seule qui pourrait se vanter de m’avoir fait rire à gorge déployée dès sa première scène avec Tristan. Il y a également Zeus, pour qui j’ai eu beaucoup d’affection, peut-être parce que j’ai un gros faible pour nos gros amis à quatre pattes… Les autres personnages secondaires sont très intéressants – certains plaisants, d’autres moins – et ils sont tous bien travaillés, offrant ainsi du relief au récit.

J’ai trouvé ici une histoire d’aussi bonne qualité que celles que j’adore lire de Colleen Hoover. Et même si ce n’est pas un coup de cœur (mais ça n’était pas loin) parce que je suis vraiment très compliquée à ce niveau, ce livre contient tout ce que j’aime ! Toutes les émotions que j’adore, tout ce qui me plait tant dans ce genre littéraire. Cette lecture a été un bonheur à l’état pur et je ne manquerai certainement pas de lire les prochains tomes (sur les autres éléments*) quand ils sortiront. Je suis d’ailleurs très fan de l’idée des éléments en inspiration dans l’histoire. Et le titre, ‘L’air qu’il respire’, a un réel sens. C’est une autre preuve qu’aucun détail n’a été négligé.

Quoi qu’il en soit, comme le mentionnait Bettie, ce n’est pas une simple romance, et il est aussi sujet du deuil, et de ce qu’il advient de ceux qui restent, et qui doivent se reconstruire sous le regard des autres. On retrouve ici une histoire axée sur la romance, oui, mais qui aborde également divers sujets forts. Aussi, ce livre a le mérite d’être très bien écrit, l’auteure a eu le soucis du détail et rien n’a été laissé au hasard. Elle ne s’est pas contentée de se concentrer sur ses deux protagonistes, en oubliant qu’ils ne sont pas enfermés ensemble dans une bulle, elle a créé une vie autour d’eux et nous a également offert des événements inattendus que j’ai beaucoup appréciés.

Plus j’y réfléchis, et plus je me dis que ce roman n’a aucun défaut, et qu’il ferait un excellent film. En d’autres mots, je vous conseille fortement de vous jeter dessus lorsqu’il sortira. Que vous soyez des grands fans de romance, ou que vous souhaitiez simplement vous essayer à ce genre littéraire, lancez-vous dans ‘The Air He Breathes’, ce livre saura probablement vous séduire.

*D’après ce que j’ai lu sur internet, il y aurait trois autres livres, sur les trois autres éléments : eau, terre et feu. (Celui sur le feu est déjà disponible en VO, je ne tarderai donc pas à m’y pencher.) Les histoires seront indépendantes, il n’est donc pas nécessaire de toutes les lire, et j’ignore même si elles seront liées. Mais si c’est comme pour ‘The Air He Breathes’, l’élément thème sera réellement inclu dans le récit, ce qui est un gros plus, selon moi.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (17€)
Ebook — Fnac, Amazon (4,99€)

9 commentaires

  1. J’entends beaucoup de bien de ce livre et ta chronique vient de me décider à l’ajouter dans mes prochaines lectures ! J’espère autant l’apprécier que toi, mais cette romance travaillée me semble faite pour me plaire !

    Reply

Laisser un commentaire