La romance contemporaine

romance

En tant que grande lectrice de romance contemporaine, j’ai un avis assez précis sur ce genre littéraire et j’y trouve des défauts (mais aussi des qualités) dont j’avais très envie de parler. Je les ai déjà mentionnés dans certaines de mes chroniques, mais cette fois je vais tous les réunir sous la forme d’un article.

⇢ DIFFERENTS GENRES LITTERAIRES

Pour que nous puissions être sur la même longueur d’ondes, je vais vous présenter des genres littéraires qui appartiennent pour moi à la même famille, mais ne sont pas du tout pareil. La romance contemporaine est un d’eux, et si je vous parle de tous, c’est uniquement pour que vous compreniez bien à quel type de livres je fais allusion ensuite.

Je compte cinq catégories pour la romance et l’érotisme, et certaines maisons d’édition en ont généralement le monopole, où sont en tout cas les principaux producteurs.

Capture d’écran 2016-06-23 à 15.22.36

1 – La romance : j’entends par là, ‘romance soft’, c’est à dire qu’il n’y a pas forcément de descriptions sexuelles et qu’il s’agit simplement d’une histoire d’amour. On trouve ce genre littéraire chez un peu tous les éditeurs qui proposent des styles variés.
2 – La romance contemporaine : littéralement c’est de la romance actuelle, et c’est donc très souvent agrémenté de scènes assez torrides. Les leaders du marché sont selon moi Harlequin, Hugo & Cie ainsi que J’ai Lu pour elle. Mais la collection &Moi se fait peu à peu un nom. C’est de cette catégorie que je vais vous parler plus en détails.
3 – La romance historique : une romance qui se déroule à une autre époque. Aucun doute ici, c’est Harlequin et Milady qui en sont les plus gros producteurs.
4 – L’érotisme : son nom est assez clair, on est sur une histoire qui se concentre principalement sur l’aspect sexuel de la relation. Ici il y a pour moi deux maisons d’édition qui sont à connaître, La Musardine, et Tabou. Le second propose des livres assez osés, voire dérangeants.
5 – Dark erotica : de l’érotisme encore plus poussé et sombre que je ne lis personnellement pas car certains éléments me dérangent. Du coup je ne sais pas où on en trouve.

Attention, les maisons d’édition que je mentionne sont celles qui me sont familières, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a qu’elles. Je ne cherche pas à faire la promotion de l’une ou de l’autre, mon article repose sur mes propres connaissances.

⇢ LA ROMANCE CONTEMPORAINE

Je ne vais pas encore m’étaler sur ce qu’est la romance contemporaine, le nom est assez clair, il s’agit d’une histoire d’amour qui se déroule dans le monde actuel. Ce qui n’est pas précisé (mais qui en soi coule de source) c’est que toutes les histoires appartenant à ce genre littéraire sont accompagnées de relations sexuelles, plus ou moins explicites et plus ou moins fréquentes selon l’auteur. Aucun problème ici, le lecteur sait à quoi s’en tenir.

Non, le réel problème, MON problème, en tout cas, c’est la qualité de la plupart des ouvrages de romance contemporaine. Et lorsque je parle de qualité je ne fais pas référence au style d’écriture. Généralement, bien que peu originales, les plumes des auteurs sont assez agréables à lire. Le véritable soucis c’est que 90 % des romans du genre suivent exactement la même trame que les plus populaires (‘Cinquante nuance de Grey’, pour ne citer que lui, mais ce n’est pas le premier livre du genre à avoir vu le jour), s’embarrassent des mêmes personnages parfois fades, sont prévisibles et répétitifs, et se noient du coup dans les clichés déplaisants et agaçants !

Capture d’écran 2016-06-23 à 15.20.45
(C’est quand même une belle photo ♡)

Je suis fatiguée de lire encore et toujours la même histoire du richissime homme d’affaire au passé sombre, ce mystérieux personnage (avec peut-être un penchant pour le BDSM, c’est très à la mode ça aussi) qui tombera amoureux (alors qu’il dit souvent ne pas être capable d’aimer) de la pauvre petite vierge effarouchée qui n’a apparement rien pour elle. Elle est banale, mais de toutes les filles de la planète, c’est elle qu’il aime, évidemment puisque dès le premier contact, de l’électricité (si, si) est passée entre eux. Et cette fille aura forcément une meilleure amie parfaite qui nous fout des complexes (probablement blonde, d’ailleurs) qui sortira très certainement avec un proche du bel apôtre. Donc les deux personnages que tout oppose roucouleront, mais ils seront tellement idiots qu’ils se cacheront des choses, parce que personne ne leur à dit que tout se sait et que la vérité finit toujours par éclater. Donc évidemment il y aura un quiproquo et ils se sépareront parce que l’héroïne ne pourra plus supporter que son petit-ami parfait ne soit pas réellement sans défaut. Puis, lui il réalisera ENFIN qu’il a fait le con (peut-être après qu’elle ait eu un accident et qu’il l’aura presque perdue), donc il fera tout pour reconquérir la femme de sa vie. Ils se remettront ensemble, vivront heureux et auront sûrement beaucoup d’enfants (d’ailleurs il se peut que l’héroïne tombe enceinte de manière involontaire avant la fin). Et… FIN !

Soyons honnêtes, la romance contemporaine c’est ça dans 90 % des cas et si ça m’a charmée une fois, deux fois, ou trois fois, au bout de la quatrième je ne me souviens même plus des prénoms des personnages parce que c’est juste la même histoire avec quelques variantes. La trame est la même, on se contente de modifier quelques éléments et ça devient un best-seller ! Si cela plaît à certains, c’est très bien, mais ce n’est pas mon cas.

Alors pourquoi continuer à lire ce genre littéraire ? Parce qu’il reste 10 % à mon calcul, et que dans ces 10 % il y a des livres incroyables, des auteurs extraordinaires, des personnages super attachants et des récits merveilleux. Alors je continue à lire pour ne pas manquer ces 10 % de paradis !

⇢ AUTEURS ET LIVRES A LIRE

Comme je le disais, même si j’ai beaucoup à reprocher à ce genre littéraire, j’ai quand même trouvé de véritables perles, et certains livres m’ont fait passer un excellent moment. C’est d’ailleurs pour ça que je continue à en lire, même si je dois lire neuf livres qui me déplaisent avant d’en trouver un dixième qui me ravira… Je tiens donc à vous parler également de deux auteurs (dont une française) que j’adore, et de deux qui sont des pointures de la romance contemporaine made in USA, mais dont les livres présentent tout de même des défauts, pour moi. Elles restent néanmoins toutes des auteurs incontournables !

Celles qui se démarquent

Colleen Hoover

Maybe Someday
Confess
November 9

Emily Blaine

Dear You
All I want for Christmas
Colocs (et plus)

La première est mon auteure préférée, tandis que la seconde est une auteure française dont les livres n’ont rien à envier aux best-sellers américains ! Les deux sont, pour moi, des incontournables de la romance contemporaine. Mais ce sont surtout deux femmes qui offrent des écrits de qualité, loin des clichés tellement agaçants dans ce genre littéraire. Leurs histoires sont travaillées, elles tiennent la route et sont captivantes. Leurs personnages ne laissent pas le lecteur indifférent, et leur style d’écriture est très agréable. En bref, elles sont excellentes !

Celles qui ont l’expérience

Maya Banks

A fleur de peau
Love Affairs, tome 1

Sylvia Day

– Crossfire –
– Afterburn / Aftershock –

Ces deux auteurs sont extrêmement connues dans le cercle des amateurs de romance contemporaine. Tous leurs livres, ou presque, sont des best-sellers, et si malheureusement leurs romans ont le défaut de suivre très souvent la même trame et de perdre un peu de leur charme au fil des tomes (pour les séries), ce sont tout de même des femmes qui maîtrisent le sujet et proposent des lectures attractives. Je n’ai pas une confiance absolue en elles comme c’est le cas avec les deux premières, mais généralement si je vois leur nom j’hésite un peu moins à acheter. Elles ont de bonnes plumes qui font leur effet.

Note : Je n’ai pas de chronique à proposer pour Sylvia Day, mais j’ai énormément aimé les trois premiers tomes de sa saga ‘Crossfire’. Le quatre m’a un peu déçue, et le cinq m’attend toujours. Elle a trop fait trainer sa série mais les trois premiers volumes sont vraiment supers !

Il y a ENORMEMENT d’autres auteurs très connus dans ce genre littéraire, je pense notamment à EL James (Cinquante Nuances de Grey), Anna Todd (After), Christina Lauren (Beautiful), Katy Evans (Fight for Love), Tracy Wolff (Backstage), Emma Chase (Love Game)… et j’en passe ! Mais si je ne les recommande pas aujourd’hui, c’est soit que je n’en suis pas particulièrement fan, soit qu’elles n’ont pas écrit assez d’histoires différentes pour que je puisse réellement me faire une idée de leur travail. Cependant, n’hésitez pas à y jeter un oeil, car si moi je ne suis pas fan, elles sont très populaires et pourraient vous plaire.

Lisez-vous de la romance contemporaine ? Si non, pourquoi ? Si oui, quels sont vos auteurs et vos livres préférés ?

11 commentaires

  1. Coucou! J’aime bien ton article et je suis complètement d’accord avec toi. D’ailleurs, j’ai un peu arrêté l’erotica car justement, on retrouve trop la même trame (lorsqu’il y a une trame…). Je suis aussi d’accord avec les auteurs que tu cites. Elles parviennent à nous offrir des histoires originales qui sortent de la trame habituelle.
    Moi, j’ai une affection particulière pour les New Adult (d’ailleurs, je classerai plutôt Colleen Hoover dans les auteures de New Adult) mais encore une fois, après les best-sellers comme Dublin Street ou Jeu de Patience, on retombe indubitablement dans la même trame avec juste quelques éléments qui changent… Mais je suis comme toi, toujours à la recherche de ces 10% de magie 🙂

    Reply
    • Coucou ! Ca me rassure toujours un peu de voir que je ne suis pas la seule à avoir telle ou telle opinion xD
      Pour Colleen Hoover, elle n’a écrit que de la romance jusqu’ici, du coup je la classe plus en romance qu’en New Adult (mais effectivement elle n’est pas comme les autres, du coup c’est délicat de la classer dans la romance contemporaine…) mais je vois ce que tu veux dire !
      Continuons à creuser pour nos 10 % de magie ; )

      Reply
  2. Comme toujours, tu écris un très bon article complet et surtout objectif. Je pense que J’ai Lu pour elle est aussi un gros producteur de romance historique comme en témoignent les sagas ‘Outlander’ et Lairds des ‘Highlands’ par exemple.
    En tout cas même si je ne connais pas forcément ce genre même si je lis parfois de la romance paranormale, je ne peux qu’approuver pour Colleen Hoover et son oeuvre ‘Maybe Someday’.

    Reply
    • Merci Steven !
      Je t’avoue que je n’ai même pas pensé à ‘Outlander’ comme romance historique parce que j’avais le sentiment que c’était plus ‘aventure’ que ‘romance’. Dans ma tête je différencie vraiment les choses, y’a plein de cases xD
      Pour Colleen Hoover j’attends son prochain livre qui sort en août et je pense qu’il va être assez puissant émotionnellement. Si je crois qu’il peut te plaira je te le dirais (mais il faudra attendre qu’il sorte en VF) parce que j’aimerai bien avoir ton avis sur d’autres livres d’elle ^^

      Reply
        • On peut mais dans ce cas commande-le maintenant, je l’ai déjà pré-commandé et je ne pourrais pas t’attendre haha Je l’attends avec trop d’impatience pour t’attendre >w< Si jamais tu veux voir, il s'appelle 'It Ends With Us' ^^

          Reply
          • Je te redis dès que c’est fait, sinon t’en fais pas je le lirais après toi.
            Merci pour le titre je vais faire des recherches dès maintenant afin d’en savoir déjà un peu plus sur le sujet.

  3. Je suis complètement d’accord avec toi… La trame de fond est toujours la même et l’homme aux grandes tendances machos m’énerve beaucoup ! Et pourtant, je ne me vois pas comme une féministe !
    Un que j’avais bien aimé, est un livre de Juliet Hasting qui pour une fois, place la femme en chef de l’action !

    J’aime beaucoup ce que fait Emily Blain !

    Reply
    • Voilà, exactement ! Du coup c’est très difficile de trouver de bons livres, mais quand on en trouve, ils sont super **
      J’ai un livre de Juliet Hasting, ‘Sex & the bureau’, je ne sais pas si c’est de lui que tu parles mais moi je l’ai détesté = / C’était la femme qui gérait donc ça c’était bien, mais l’histoire en elle-même n’avait ni queue ni tête et était trop tirée par les cheveux.

      Reply
  4. Je partage ton avis. J’aime beaucoup la romance, ça c’est sûr. Mais effectivement, une grande partie des livres (et c’est là qu’une sélection drastique est nécessaire dans ce style) se recoupe sur les mêmes schémas et clichés du genre. Heureusement, certains auteurs ont leur style propre en terme de dénouement d’histoire et tente plutôt bien de changer des trames habituelles connues.

    Reply
    • Je suis super contente de voir qu’on est quand même plusieurs à partager ce point de vue. J’avais un peu peur de recevoir des cailloux parce que c’est un genre littéraire assez connu et apprécié xD Mais du coup je me sens un peu moins seule ^^

      Reply

Laisser un commentaire