Mara Dyer, tome 3 : The retribution of Mara Dyer de Michelle Hodkin

maradyer3couv

★★★★★ (4,5/5) — « J’ai adoré me plonger une dernière fois dans cet univers si original et particulier mais j’ai eu l’impression que Michelle Hodkin ne savait pas trop comment amener ses réponses. Heureusement elle parvient à faire oublier ces quelques défauts avec une fin énormément touchante et poignante remplie de dialogues d’une sensibilité à fleur de peau. »

the-retribution-of-mara-dyer-9781442484245_hr

« Je t’aime. Aujourd’hui. Ce soir. Demain. Pour toujours. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : The retribution of Mara Dyer
Auteur : Michelle Hodkin
Editeur : Editions Simon & Schuster
Genre : jeunesse, fantastique
Parution : 04 novembre 2014
Nombre de pages : 480

A voir aussi
+ en savoir plus sur Michelle Hodkin (site en anglais)
+ retrouvez d’autres romans publiés aux Editions Simon & Schuster
+ chronique de ‘Mara Dyer, tome 1 : Qui est Mara Dyer ?
+ chronique de ‘Mara Dyer, tome 2 : The evolution of Mara Dyer ?

Ce roman n’est pour le moment disponible qu’en version originale (en anglais).

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Mara Dyer wants to believe there’s more to the lies she’s been told.
There is.
She doesn’t stop to think about where her quest for the truth might lead.
She should.
She never had to imagine how far she would go for vengeance.
She will now.
Loyalties are betrayed, guilt and innocence tangle, and fate and chance collide in this shocking conclusion to Mara Dyer’s story.
Retribution has arrived.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (4,5/5)

Comme je n’aime pas ce sentiment d’impuissance et de vide que chaque lecteur ressent après avoir savouré la dernière phrase d’une de ces sagas favorites… C’est ce qu’il m’arrive en ce moment alors que je viens de finir le dernier volet de Mara Dyer. Le plus triste dans cette histoire c’est que cette fin n’est, malheureusement pas, à la hauteur de mes espérances et me laisse avec quelques questions sans réponses.

J’ai adoré me plonger une dernière fois dans cet univers si original et particulier que l’on retrouve dès les premières pages. Michelle Hodkin boucle la boucle en replongeant une ultime fois le lecteur au sein du centre Horizon, où Mara apprendra que son âme sœur, Noah est mort. Alors qu’elle réussit à croire à bien des choses, elle sait au fond d’elle que ce malheur est encore un mensonge dont elle est victime, tout comme ce fameux don dont l’origine se révèle être les conséquences d’expériences diverses lui ayant été infligées sans son accord. C’est ainsi que j’ai eu face à moi une toute nouvelle héroïne, à la limite par moments de l’antihéros. J’ai vraiment apprécié ce nouvel aspect de Mara, la rendant invincible et détruisant quiconque osant se mettre au travers de sa quête de vérité. N’hésitant plus à se servir de son pouvoir dangereusement mortel, sa part d’ombre étincelle de mille feux jusqu’à la dernière page. Ce décalage, la rendant bien plus humaine encore, est selon moi renforcé par le fait que pendant une première et bien trop longue moitié Noah est évincé de la trame principale. Ne pouvant plus compter sur son amant pour la stabiliser, elle devra faire face à son destin seule même si elle reste accompagnée de se deux amis Stella et Jamie.
J’ai été surpris de voir que l’auteure avait fait le choix de mettre en avant deux autres personnages alors qu’elle avait habitué ses lecteurs à se consacrer exclusivement à notre couple favoris. Personnellement même si j’adore le personnage de Jamie pour son humour à toute épreuve et sa fidélité envers sa tendre amie, Mara, j’ai vraiment ressenti un immense vide lors de cette partie et ce même avec la découverte de son don qu’il utilisera plus d’une fois au cours de cette aventure. Je n’attendais qu’une chose, que notre torride couple se retrouve enfin réuni corps et âme comme ils l’étaient par le passé. Sauf que Michelle Hodkin adore nous torturer, tout comme ses protagonistes, et c’est lentement, très lentement que nous avançons dans l’enquête que mène notre trio de tête.

Heureusement et même si je me tairais pour vous réserver la grande surprise, une fois passée cette partie, le rythme du récit pend énormément d’ampleur et de vitesse. D’énormes révélations seront offertes au lecteur, créant de véritables retournements de situation que je n’ai moi même pas vu venir. Cependant même si j’ai été plus d’une fois surpris face à ce que nous dévoilait l’auteure, j’ai trouvé qu’elle répondait souvent par des demies vérités ce qui me laisse fâcheusement sur ma faim. De plus, ces révélations oscillent entre l’aspect scientifique auquel le lecteur fait face et celui purement mythologique, renforcé par les flashbacks que fait Mara, ce qui m’a par moment embrouillé. J’ai eu l’impression que Michelle Hodkin ne savait pas trop comment amener ses réponses mais heureusement elle parvient à faire oublier ces quelques défauts avec une fin énormément touchante et poignante remplie de dialogues d’une sensibilité à fleur de peau. Quant à l’épilogue, je l’ai adoré tellement il m’a rendu fou. Il renvoie le lecteur à la première ligne de cette saga, renforcant encore plus le sentiment d’abandon que je ressens en fermant ce livre. Je me retiens énormément pour ne pas me replonger dans ce premier opus si particulier où la magie a opéré. De plus, je suis ravi de lire qu’elle est en pleine écriture d’une suite sous forme d’une nouvelle trilogie dont le premier tome devrait sortir à l’été prochain. Vous pensez donc qu’il me tarde déjà de la découvrir.

Pour revenir à nos moutons et plus particulièrement sur le style et la plume de cette chère auteure, je n’ai rien à ajouter de plus que dans mes précédentes chroniques, excepté que j’ai apprécié qu’elle mène aussi bien le fantastique, que le contemporain ou disons le ‘terre-à-terre’, car quand bien même son récit détient toujours une forte dose de fantastique, lors de cette lecture celui-ci se mêle, par instants et avec aisance, à quelque chose rappelant le thriller. Par conséquent et lecture en version originale oblige (oui, oui, je suis fier), j’ai eu quelques moments d’égarement même si le roman se lit avec facilité. J’espère malgré tout que les droits de cette saga soient rachetés en France par une autre maison d’édition car elle mérite amplement son succès international du fait de son originalité étonnante.

En conclusion même si au premier abord je reste sur ma faim quant aux explications apportées par l’auteure, j’ai vraiment dévoré ce dernier roman aussi saisissant et angoissant que ses prédécesseurs. Je regrette que cette aventure se termine déjà et je tiens à remercier simplement Michelle Hodkin pour ses romans m’ayant complètement conquis et emporté dans un univers rempli d’amour, de vie et d’espoir. Plus encore, j’affirme faire parti pour sûr de ses fidèles lecteurs et j’attends avec impatience ses futures écrits.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon, BookDepository (18,50€)

2 commentaires

  1. J’ai ce dernier tome dans ma PAL depuis sa sortie mais je ne l’ai toujours pas lu. Les deux premiers tomes avaient été des immenses coup de coeur mais j’ai un peu peur d’être déçue par la fin.

    Reply
    • Je ne peux que te conseiller de le lire même si le ton change légèrement, l’ambiance reste bien présente et pleine de romantisme dans les derniers chapitres.

      Reply

Laisser un commentaire